»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Les Monts de la mesure ». Michel JACQUET
11 Jan 2017
"Les Monts de la mesure". Michel JACQUET

« Les Monts de la mesure ». Michel JACQUET

En un lieu non défini, à une époque indéterminée, Kyril, un officier irréprochable, est chargé de la surveillance d’une frontière hermétiquement fermée. Argyr, un universitaire du pays voisin, est exceptionnellement autorisé à franchir cette frontière pour valider une découverte archéologique récente, propre à éclairer une période obscure de l’histoire. Finalement, Argyr regagne son pays après avoir traduit un texte fondamental qui s’avère toutefois incomplet. Trois ans plus tard, une étrange jeune femme traverse clandestinement la frontière et révèle, à Kyril, qu’Argyr a finalement complété ses travaux avant de connaître un sort tragique. Dès lors, le présent et le passé vont s’entremêler. Des faits révolus annoncent les événements contemporains, qui bouleverseront la destinée de Kyril et le contexte politique. Un homme mystérieux semble en mesure de prévoir ces épisodes tragiques. D’où tient-il une telle prescience ?

Mars 2015 – Edilivre- APARIS – ISBN : 978-2-332-74945-1 – Format : 134×204 mm — 334 pages.
Egalement disponible au format numérique

Enregistrer

Enregistrer

« Papyrus Poupées ». Anna FISCHER
13 Juil 2016
"Papyrus Poupées". Anna FISCHER

« Papyrus Poupées ». Anna FISCHER

Papyrus Poupées, titre jubilatoire d’une histoire de livres dans le livre.
Zoé, femme de ménage philosophe, Marthe, libraire qui rêve de grand large et Alex, garagiste que les accidents de la vie fortifient, n’ont pas seulement en commun d’habiter la « Ville Rose » mais d’écrire ou d’y aspirer. Leurs routes vont se croiser à la faveur de ce qu’il est coutume d’appeler le hasard, porteur de ces rencontres qui comptent…
Un peu de mélancolie mais une bouffée d’optimisme sur fond de critique sociétale, fiction circulaire en bord de Garonne, contribution notoire au plaisir de lire.

Ouvrage disponible aux Éditions du Bord du Lot.

« Il y aura des premiers » . Jean-François MEZIL.
16 Mar 2016
"Il y aura des premiers" . Jean-François MEZIL.

« Il y aura des premiers » . Jean-François MEZIL.

Traverser le désert et la mer. Débarquer, se cacher… Kalem revient vingt après. Que vient-il faire ? Qu’a-t-il en tête ?
Au fil des chapitres, nous partageons sa quête et ses peurs. Son histoire croise un petit groupe d’insoumis qui défendent les droits de l’homme. Mais aussi ceux, plus nombreux, qui cèdent à la xénophobie, dans un pays (la France ?) qui, sous couvert de sécurité et de lutte contre le terrorisme, a évolué vers une forme larvée de dictature.
Un roman en plein dans l’actualité, mais qui traite en même temps de thèmes éternels : vengeance, insoumission, pardon, etc.

Mars 2016 – Éditions Feuilles – collection Fictions

En vente dans les librairies (sur commande) et sur Amazon, Fnac, Chapitre, Decitre, etc.

Christian EYCHLOMA. Biographie
9 Fév 2016
Christian EYCHLOMA

Christian EYCHLOMA

À l’issue d’une carrière d’ingénieur dans l’industrie aéronautique, Christian Eychloma décide de se consacrer à l’écriture, et plus spécifiquement à la science-fiction dont il renouvelle le genre. S’attachant à proposer à ses lecteurs des histoires originales porteuses de sens, il a à ce jour publié cinq ouvrages qui ont connu un vif succès auprès des connaisseurs comme des simples curieux . – « Que le Diable nous emporte », un roman d’anticipation en deux tomes – « Ainsi soit-il », un peu la suite du premier – « Mon amour à Pompéi », récit d’un voyage temporel dans l’empire romain – « Les larmes de Titus », son tout dernier roman, une suite du précédent…

Contact :
Courriel : christian.eychloma@sfr.fr
Blog de l’auteur : http://futurs-incertains.over-blog.com/
Site de l’éditeur : http://www.editionschloedeslys.be/

« La passante de l’Odéon ». Roman. Jean-Pierre MEYER
15 Sep 2015
"La passante de l'Odéon". Jean-Pierre MEYER

« La passante de l’Odéon ». Jean-Pierre MEYER

Quand un parfum subtil, un déhanché, une silhouette, un effleurement osé vous précipitent inconsciemment vers des espaces inconnus et des pulsions incontrôlables… Il est déjà trop tard pour retrouver le chemin du retour. Et celui de la sagesse. Déjà trop tard pour détacher son coeur. Benoît, en quête d’amour voluptueux et absolu, fantasme innocemment sur cette passante croisée chaque matin en se disant que la vie pourrait bien enfin le gratifier d’un zeste d’aventure folle, épicée et cocasse. Le bougre sera copieusement exaucé, bien au-delà de ses espérances !

Un roman troublant, par l’auteur de “La Plume de l’Ange”. Réalité ou fiction. Présent ou passé. Lucidité ou folie. Exister ou disparaître. Et si vivait en nous un autre souffle, une connivence mystérieuse, un habitant tendrement lové dans notre lit cérébral, un squatter magnifique, un papillon virevoltant et tendre. Et qui nous ferait croire qu’en battant un peu de l’aile…

Omarnaka Editions – ISBN N°978-2-9550079-0-7 – Prix : 18 euros

Pour télécharger le bon de commande, cliquez ici

« Notre Monsieur. A l’Ombre de la Tour ». Roger MARTINI
10 Sep 2015
"Notre Monsieur. A l'Ombre de la Tour". Roger MARTINI

« Notre Monsieur. A l’Ombre de la Tour ». Roger MARTINI

À Paris, Thomas retrouve Sophie, le soleil de son enfance et l’épouse… C’est la lune de miel ! Cependant, l’horizon s’obscurcit : Notre Monsieur, son beau-père à la tête d’un empire financier, cherche constamment à l’anéantir. Puis vient la période noire… Thomas crée son entreprise : elle décline… Il se lance dans la politique : il se voit trahi… ! Il finira par s’en sortir, presque trop bien, mais, la grande question : l’homme pur qu’il figure depuis son enfance restera-t-il lui-même ?

4e et dernier tome de la saga « Notre Monsieur »

2007 – ISBN : 978-2-35192-026-0 – Prix : 20 € – En voie d’épuisement

Disponible aux  Editions de la Veytizou
La Veytizou, 87130 NEUVIC-ENTIER – Tél. : 05 55 69 71 24

« Le destin de Blanche ». Roman de Jean DUPIN
9 Déc 2014
Le destin de Blanche

Le destin de Blanche. Jean DUPIN

« Le choc fut d’une extrême violence. Le conducteur se précipita vers la victime. Hébété, ne sachant que faire, il eut vite compris que le drame était total. Un filet de sang sortait des lèvres du blessé. Les secours arrivés rapidement sur les lieux, durent constater que Marcel avait quitté ce monde… »

Dans le petit village du Valat en Aveyron, Blanche se retrouve veuve, seule pour élever son fils Paul âgé de quelques mois. Après de nombreuses difficultés, elle trouve un emploi de serveuse dans un hôtel restaurant de Rodez alors que Paul est confié à une famille dans laquelle il ne connaît que du bonheur.

Cela fait deux ans que le Maréchal a signé l’armistice, mais en novembre 1942, l’ennemi rompant le pacte, envahit la zone libre.

Blanche n’accepte pas la défaite, elle s’engage dans le camp de la révolte, s’exposant à tous les dangers que couvrent les combattants de l’armée secrète.

L’auteur nous fait découvrir avec une rigoureuse précision, ces hommes et ces femmes, prêts à faire le sacrifice de leur vie pour chasser l’envahisseur.

Il nous relate ce qu’étaient les camps de jeunesse, le STO, les privations d’une population, résignée d’accepter pour se nourrir, les abus du marché noir.

Enfin, l’embuscade meurtrière tendue dur les pentes abruptes d’une région du Lévezou afin de retarder la division allemande se rendant sur le front de Normandie, tiendra le lecteur en haleine.

L’Aveyronnais Jean DUPIN nous livre ici un roman de fiction qui est une fidèle et émouvante évocation du pays sous l’occupation allemande et dans lequel, certains épisodes cocasses contrastent avec la dramatique réalité.

Roman. (2007) – Prix : 15€

Vous pouvez  vous procurer le livre auprès de l’auteur : Jean Dupin 51 chemin des Argoulets 31500 Toulouse (dupin.jean@orange.fr)

“Que le Diable nous emporte…” Tome 2 : Rechute. Christian EYCHLOMA
11 Déc 2013

Que le diable nous emporte. Christian EYCHLOMA

Que le diable nous emporte. Christian EYCHLOMA

« Que le Diable nous emporte…» est d’abord un roman d’anticipation qui peut être simplement apprécié comme tel. Mais derrière la fiction se dessine un « conte philosophique » sur le thème de l’agressivité inhérente à l’espèce humaine. Et sur les perspectives ouvertes par de futures avancées scientifiques de parvenir un jour à chasser définitivement nos démons…

Il s’agit plus précisément de l’histoire d’hommes et de femmes quittant définitivement la Terre pour aller coloniser une planète orbitant autour d’un astre très éloigné du système solaire.

Cet exode, rendu possible par la technologie d’une époque située à quelques siècles de la nôtre, a été jugé nécessaire en raison de la dégradation rapide des conditions de vie et du « contrat social » qui font craindre le pire pour l’avenir de la race humaine.

Il s’agit donc d’un projet visant à garantir la pérennité de l’espèce en préservant d’une probable annihilation un petit échantillon d’individus qu’une délicate intervention chirurgicale au niveau du paléo-cortex a rendus beaucoup moins agressifs que leurs semblables.

Introduction

Quinze mille hommes et femmes, jeunes et en bonne santé, choisis parmi une élite intellectuelle, porteurs d’une petite mais importante modification anatomique qui les rendait, sur le plan comportemental, très différents de leurs semblables, ont réussi à établir une colonie à l’autre bout de la galaxie, puis à fonder – non sans mal – une civilisation humaine beaucoup plus prometteuse que celle dont ils s’étaient séparés.

Mais tout va se trouver remis en cause lorsque leurs descendants, parvenus – non sans avoir dû en payer le prix douloureux – à récupérer leur héritage cosmique et la maîtrise des voyages spatiaux, sont amenés à répondre à un vieil appel de détresse, s’acheminant du même coup vers la fin de leur bienheureux isolement…

ISBN : 978-2-87459-542-4
Prix en librairie : 22,10 € (moins 5% dans la plupart des librairies en ligne)
Prix sur le site de l’éditeur : 15,50 €, sans frais de port

ISBN : 978-2-95435-442-2
Prix en version numérique : 5,49 € (dans toutes les librairies en ligne http://librairie.immateriel.fr/ par exemple…)

« Que le Diable nous emporte… » Tome 1 : Rédemption. Christian EYCHLOMA
11 Déc 2013

Que le diable nous emporte. Christian EYCHLOMA
Christian EYCHLOMA

«Que le Diable nous emporte…» est d’abord un roman d’anticipation qui peut être simplement apprécié comme tel. Mais derrière la fiction se dessine un « conte philosophique » sur le thème de l’agressivité inhérente à l’espèce humaine. Et sur les perspectives ouvertes par de futures avancées scientifiques de parvenir un jour à chasser définitivement nos démons…

Il s’agit plus précisément de l’histoire d’hommes et de femmes quittant définitivement la Terre pour aller coloniser une planète orbitant autour d’un astre très éloigné du système solaire.

Cet exode, rendu possible par la technologie d’une époque située à quelques siècles de la nôtre, a été jugé nécessaire en raison de la dégradation rapide des conditions de vie et du « contrat social » qui font craindre le pire pour l’avenir de la race humaine.

Il s’agit donc d’un projet visant à garantir la pérennité de l’espèce en préservant d’une probable annihilation un petit échantillon d’individus qu’une délicate intervention chirurgicale au niveau du paléo-cortex a rendus beaucoup moins agressifs que leurs semblables.

Introduction

Début du vingt-quatrième siècle après Jésus Christ. La Terre est gravement polluée, l’économie mondiale bouleversée par un profond changement climatique, la presque totalité de la planète appauvrie par le surpeuplement et la raréfaction des matières premières et, conséquence à peu près inévitable, la plupart des nations dévastées par des guerres de plus en plus destructrices.

Mais une partie privilégiée de l’humanité, bien que sérieusement menacée en tant qu’espèce, a commencé à se doter de la technologie nécessaire à la navigation spatiale, et une aide inattendue et littéralement tombée du ciel va lui donner l’espoir d’assurer sa pérennité en permettant à un échantillon soigneusement sélectionné de ses représentants de quitter définitivement leur berceau.

ISBN : 978-2-87459-523-3
Prix en librairie : 20,70 € (moins 5% dans la plupart des librairies en ligne)
Prix sur le site de l’éditeur : 14,50 €, sans frais de port

ISBN : 978-2-95435-441-5
Prix en version numérique : 6,49 € (dans toutes les librairies en ligne http://librairie.immateriel.fr/ par exemple…)

« Le banquier » Fiction. David DEYMIER. Editions Ixcéa
4 Déc 2012

Robert Deymier

David Deymier

Cette fiction est dédiée aux petits porteurs qui ont perdu leurs économies lors du krach boursier de 2008. Les autorités et les banques ont fait porter le chapeau à un seul homme, Jérôme Kerviel.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.