»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Le Sourire de la Femme Bison » Colette BERTHES . Editions Ramsay
17 Nov 2017

Le sourire de la femme bison

1787 : amoureux d’une inconnue à peine aperçue à la fenêtre de son hôtel, Michel de Baradat quitte Paris, famille, amis, métier et amours pour se lancer sur les traces de Taé Ing Se Haé, une « Sauvagesse américaine » repartie vers son pays après des mois de séjour en France.

. Débarqué au Canada, c’est un tourbillon d’aventures, de rencontres, de découvertes et de dangers qui emporte Michel pour de nombreuses années. Il partagera tour à tour la vie des « voyageurs » sur les rivières et les lacs puis dans les postes de traite, celle des trappeurs, dure et libre et découvrira sa place au sein des tribus de Naturels.

Retrouvera-t-il sa belle?

 

 

prix 19 euros

 isbn   978-2-8122-0069-4

 en librairie, diffusé nationalement.

 

 

 

 

 

« Si seulement on avait pris l’autoroute ». Yvonne ROBERT
25 Avr 2016
"Si seulement on avait pris l'autoroute". Yvonne ROBERT

« Si seulement on avait pris l’autoroute ». Yvonne ROBERT

Le trajet Bordeaux-La Ciotat en voiture n’est plus qu’une formalité de nos jours sur autoroute. Je dis bien sur autoroute !… à bord d’une excellente berline.
Mais Alice n’aime pas les autoroutes. Qui plus est, elle roule en « Coccinelle » datant des années 70.
Alice, 40 ans, traverse un moment douloureux, une rupture amoureuse. Elle a besoin de se changer les idées. Sur un coup de tête, elle décide, avec son fils Romain âgé de 18 ans, d’aller passer quelques jours de détente chez son frère Régis à La Ciotat. On charge la voiture et on part. C’est la première fois que la mère et le fils se retrouvent en tête à tête. Ça plaisante, ça se raconte des anecdotes… Tout va pour le mieux, nous sommes au mois d’août, c’est les vacances. Emprunter des nationales, rien de bien saugrenu, sauf que, parfois, ces routes offrent des surprises…
Ce voyage qu’entreprennent une mère et son fiston pour aller rendre visite à l’oncle Régis va s’avérer des plus imprévisibles. Ils vont vivre un long week-end totalement extravagant.

« Murol, il était une fois » Câline HENRY MARTIN.
9 Avr 2013

Amoureux des Arts et Amoureux de Murol nous ont soutenues, encouragées dans nos recherches, nos passions, notre opiniâtreté afin que nous vous offrions cette balade au fil des pages, balade magique mais aussi, quelque part, tellement vraie.

Ouvrez et tournez ces pages de vies tout en images et clins d’œil.
Au hasard des rues, traditions, rêves et anecdotes vous apporteront sourire aux lèvres, ou peut-être une larme.
Ainsi vont les jours.

ISBN 2-915965-06-4 – Prix : 13 euros

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.