»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Biographie . Jacques GOYENS
22 Juin 2018

Jacques GOYENS

Jacques Goyens est né en 1939. Licencié en Philosophie et Lettres, il a enseigné le français et l’histoire dans une école secondaire bruxelloise. A l’aube de la retraite, il se décida à mettre au net les brouillons qui s’entassaient dans ses tiroirs. En une quinzaine d’années, il a publié une dizaine d’ouvrages : romans, nouvelles, recueils de poèmes, récits de vie et essais.

Bibliographie

  • Les enfants de Munich, roman, Lux, Avin, 1999
  • Harmoniques, poèmes, Lux, Avin, 2000
  • La vie, là-bas, essai, Éditions associatives Clapàs, Aguessac, 2003
  • Le partage des eaux, roman, Éditions Comédia, Nîmes, 2004
  • Chants à deux voix, poèmes, Éditions Clapàs, Millau, 2006, préface de Michel Ducobu
  • Mon père, cet inconnu, récit de vie, Éditions Memory Press, Tenneville, 2008
  • L’insondable énigme, nouvelles, Memory Press, Tenneville, 2010
  • Fragments d’Eros, nouvelles érotiques, Éditions Novelas, Bruxelles, 2010, avec I Bielecki et I Caldor
  • Singulier pluriel, roman, Éditions Edilivre Aparis, Saint-Denis, 2011
  • La France en dix leçons, essai, Éditions Acrodacrolivres, 2014

Contact :  jacques.goyens@infoline.be

 » Villes-carrefours de civilisation  » Jacques GOYENS . Essai Acrodacrolivres, 2017
30 Août 2017

Quoi de commun entre Bruxelles, Strasbourg, Trieste, Istanbul, Tanger et Montréal ?
Voilà six villes traversées par de grandes civilisations qui y ont laissé des traces architecturales et linguistiques importantes. Les Romains y ont côtoyé les Germains ou les Byzantins ou les Slaves. Géographiquement, elles se situent à la croisée des chemins entre l’Occident et l’Orient ou encore un pied en Afrique et le bras tendu vers l’Europe. Mais si l’auteur les a plus particulièrement choisies, c’est parce qu’un jour, il a tissé une histoire personnelle avec elles.
Ces villes, Jacques Goyens nous les situe avec précision ; il nous explique leur histoire tourmentée ; il nous décrit leur patrimoine architectural, riche des hautes civilisations qui s’y sont succédé ; il évoque avec justesse les écrivains et artistes qui en ont fait la réputation. Le discours, clairement informatif, nous offre cependant, au détour d’une mosquée ou face à la mer, quelques échappées plus lyriques. N’oublions pas que l’essayiste est aussi romancier et poète même et qu’il aime tout particulièrement exprimer ses émotions et les prêter généreusement à ses personnages.
Quant à la dernière partie de chaque chapitre intitulée « Enjeux et perspectives », elle nous laisse entendre qu’un autre objectif est poursuivi. Ce livre, qualifié d’ « essai » nous propose en effet une réflexion personnelle sur l’avenir de ces villes multiculturelles et multilingues. S’appuyant sur des constats établis par des spécialistes (Enjeux), l’auteur prend position (Perspectives) de manière nuancée et avec humanisme. Son vœu commun pour ces cités est qu’elles puissent sauvegarder leurs identités multiples dans une cohabitation harmonieuse.
Martine Melebeck
– Prix 15 €
ISBN: 9782930756929
A commander – soit chez l’éditeur www.librairiedutienne.com
– soit chez l’auteur jacques.goyens@infoline.be

Josseline DOCQUIR. Biographie
18 Août 2014
Josseline DOCQUIR

Josseline DOCQUIR

Josseline Docquir est née à Bruxelles en Février 1940.
A l’âge de 19 ans, elle déclara :
« Plus tard, j’irai vivre dans le beau pays de France, là ou le nom des villes se terminent en « AC » et à 45 ans j’écrirai. »
Hasard ? Destinée ?
Toutefois, en 1973, dans des circonstances particulières, concernant le problème mondial des énergies, elle fit une rencontre insolite devant le Palais de Justice de Bruxelles. Rencontre qui fit basculer sa vie et qui l’amena à s’installer dans la belle région du Sud Ouest de la France, dans le petit village de Monclar de Quercy dont elle ignorait jusqu’à l’existence.
A l’âge de 45 ans, elle écrivit effectivement son premier livre et bien d’autres par la suite!
Elle entreprit des études de Médecine Traditionnelle Chinoise et d’homéopathie, passionnée par tout ce qui est vie, énergie, nature, écriture et littérature. Elle fit de nombreux voyages dont plusieurs longs séjours en Inde et diverses rencontres indispensables pour corroborer certains de ses écrits.
Elle conclut l’expérience de sa vie en ces termes :
« La plus belle, la plus noble, la plus haute école de la connaissance est la VIE. Lorsque l’Être en tire la quintessence par ses expériences, elle devient la richesse d’un patrimoine personnel qu’il partage dans un esprit de parfaite tolérance, exprimant les valeurs de la Haute Intelligence qui est Divine. »
Aujourd’hui, à la retraite, après avoir beaucoup voyagé, elle poursuit tranquillement son œuvre.

Contact :
Josseline Docquir
Les Bioulets
82230 Monclar de Quercy
Tél. : 05 63 30 43 68
Courriel : josseline.docquir@orange.fr

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.