»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
 » 1 regard pour 2″ Okaria NATTERO BELLOUNAT
5 Mar 2018

1 regard pour 2

Après avoir écrit son premier roman « Les Nouvelles Aventures d’Arsène Lupin, L’Homme à l’Orchidée » en juin 2017,

Okaria âgée de 19 ans vous propose son nouvel ouvrage, une histoire qui lui tient à cœur.

Son deuxième roman s’intitule : « 1 regard pour 2 »

Aaron est seul dans l’obscurité mais son cœur est rempli de lumière .

Rencontrera-t-il l’amour ?

Courageux dans l’isolement, il croit en sa bonne étoile.

Pas de pitié ni compassion, sa cécité, il l’assume, il n’en veut pas àla vie, il veut croire au bonheur.

Une rencontre avec une musicienne va changer son destin D’un tempérament réservé et timide, Okaria est séduite par l’univers des mots, ses deux passions la lecture et l’écriture.

Vous pourrez retrouver son ouvrage « 1 regard pour 2 » sur

Amazon et Priceminister à compter du mois de Mars 2018.

ISBN: 978-2-9559524-1-2   PRIX: 7,90€  EN VENTE sur AMAZON et PRICEMINISTER.

 

 

« Valentin Marmottin et autres vagabondages ». Jean-Pierre MEYER
6 Jan 2016
"Valentin Marmottin et autres vagabondages". Jean-Pierre MEYER

« Valentin Marmottin et autres vagabondages ». Jean-Pierre MEYER

Il s’en souviendrait toujours. C’était un de ces trop nombreux jours de tempête qui peuplaient désormais sa vie. Le fameux réchauffement de la planète n’avait jamais autant congelé son âme. Figé ses énergies. Le froid s’immisçait partout. De ses rêves tristement monochromes à la recherche d’une ébauche d’arc-en-ciel jusqu’à ses douloureuses respirations qui rougissaient ses poumons bouillants. Son coeur s’obstinait encore sans plus de conviction à le mettre en garde. Mais à quoi bon, l’homme n’en ferait qu’à sa tête. Comme toujours.

On passe ici brutalement du sourire à la mélancolie, de la tendresse à la cruauté, du soleil à l’ombre…Trente nouvelles pétillantes qui s’enchaînent comme autant de bulles dans une coupe de fête. Pas un moment de répit pour souffler. ça fait sourire, ça interpelle, ça émeut, ça pique, ça démange, ça dérange, ça caresse…

ISBN N° 978-2-9550079-2-1 – Prix : 15 €

Télécharger le bon de commande en cliquant ici.

Les impressions de l’auteur Jean-François MEZIL au Salon du Livre et de la BD de Monclar de Quercy (82).
20 Nov 2015

Retour sur le 12ième salon du livre et de la BD du dimanche 30 août 2015.

Jean-François MEZIL

Jean-François MEZIL

« D’abord l’accueil ! On se sent en famille

L’ambiance est festive et bon enfant. Mais qu’on ne s’y trompe pas, tout est bien organisé, tout est rodé : on sent l’expérience.

Les livres sur les tables sont d’horizon divers : pas de frontières. Les auteurs échangent entre eux : on n’est pas là pour défendre un territoire ! Les gens circulent dans les allées sans idée précise, à la recherche du fameux coup de cœur. S’arrêtent, bavardent, achètent quelquefois… avant de retourner dans la fournaise : dehors, ça cogne !

Café, apéro, remise de prix, tout se fait dans la bonne humeur… sans prétention.

Un salon qui a de la gueule et du cœur… suivez mon regard ! »

« Les vides, les pleins et les déliés ». Recueil de poésies. Michèle ROSENZWEIG . Editions Edilivre.com
25 Juin 2015
"Les vides, les pleins et les déliés". Michèle ROSENZWEIG

« Les vides, les pleins et les déliés ». Michèle ROSENZWEIG

Une poésie qui s’épanche, un cœur de veuve pour qui l’absence est une présence impalpable , pour qui la solitude est d’être aimé par delà la mort ; et puis la puissance des mots, des musiques, le dérisoire du quotidien dans lequel on se noie pour oublier, et dieu pour seul ami … Un monde intérieur où le deuil s’opère car la vie devient plus forte. Un grand vide ? Des moments pleins, et l’écriture qui délie.

Editions Edilivre.com  – ISBN : 978-2-332-81802-7 – Prix : 17,50 €

Michaël F. Etudiant Autrichien nous livre ses impressions après un séjour dans une famille française durant l’été 2013, avec Autriche et Pays d’Oc.
13 Sep 2013

Mickaël dans sa famille d'accueil. Eté 2013

Mickaël dans sa famille d'accueil. Eté 2013

On dit habituellement que c’est nécessaire de modérer ses attentes quand on se prépare à un séjour à l’étranger. Mais habituellement on ne se retrouve pas au milieu d’une famille, au cœur de la vie. Là, il y a des enfants qui rient, pleurent et qui apprennent, oublient ; là, il y a des parents qui se réjouissent et ont des soucis qui parlent de la pluie et du beau temps tard dans la nuit ou tout l’après-midi (mais jamais sans café). Il y a des voyages petits et grands, des rencontres de la même façon et quelques fois des connaissances inattendues. Il y a un échange culturel dans tous les domaines : en forme d’une escalope couverte par la chapelure, comme une pensée ouverte ou comme un sentiment diffus.
Et il y a mille autres choses – il y en a juste assez pour oublier qu’au début, on est venu pour apprendre le français. Tout ça me manquera mais seulement jusqu’à mon retour. Merci beaucoup pour ces quatre semaines pleines d’impressions !

Contact : Autriche et Pays d’Oc
Courriel : journalrobert@wanadoo.fr

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.