»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
 » Poussière de sable, L’épopée euskalienne  » Claudine CANDAT
4 Déc 2018

Poussière de sable

Lorsque le grand maître ès suggestion Iradok quitte Euskala à bord d’un vaisseau piloté par Izarra, la navigatrice qu’il convoite, il est loin de deviner que rien ne se passera comme il l’avait planifié. Le navire transporte, à l’abri d’un stabilisateur du temps, un vivarium de jeunes gogorkis issus du troupeau. Les euskaliens, de grands oiseaux aux pouvoirs psy, ont en effet asservi ces primates au moyen de la religion. Ainsi tirent-ils du sol la précieuse silice fluidique, génératrice de lumière. Sans elle, la planète rongée par un crépuscule perpétuel ne pourrait survivre. Euskala pillée, la Quête de silice fluidique jette les euskaliens sur des routes intergalactiques semées de tunnels spatio-temporels. Objectif : soumettre les exo-espèces aux exigences de la Quête. Lorsque Sagar, gogorki de compagnie nanti de capacités psychiques, atterrit dans le troupeau, il prend conscience des aberrations du vivarium et cherche à déjouer les pièges de la Suggestion. De même, Izarra la Grande, confrontée à toutes les convoitises, et Agoun, le mousse rebelle, luttent pour sauver leurs plumes. À l’intérieur du cristal-témoin, euskaliens et gogorkis posent sur l’autre un regard qui fait vaciller toutes leurs certitudes. Quand le doute met son grain de sable, les rouages de la Quête se grippent. Que vaut en effet une cargaison de silice fluidique face à l’étincelle de l’Amour unique ? Servie par la plume poétique de Claudine Candat, Poussière de sable, L’épopée euskalienne est aussi un roman philosophique où les questions du libre arbitre et de la servitude s’incarnent dans des personnages qui nous touchent et nous ressemblent tout en étant autres.

 » De L’aube Au Crépuscule » Albert Costamagna
22 Juin 2018

De l’aube au crépuscule

De L’aube Au Crépuscule, est le récit autobiographique du parcours   de ma vie.

 

Les destinées de la vie humaine sont tracées telle une autoroute, longues lignes droites suivies de longues courbes de montées de descentes, d’obstacles imprévisibles, des dangers permanents surviennent, nous ne savons pour quels motifs, trop souvent inévitables.

Nous parlons avec des « SI » cela ne résout aucun problème; une sorte de regret envahit nos pensées et et peut emmener les êtres les plus vulnérables à la dépression, voir même à des idées plus lugubres.

Nous disons la chance ou la malchance, personnellement je n’y crois pas. nous formons notre destin avec nos idées, avec notre façon de concevoir la vie, souvent nous pensons que la manière, dont nous forgeons notre savoir, est la plus évidente, la plus propice à l’avenir que nous entrevoyons. Pour moi le plus difficile à été de choisir la meilleure opportunité, quand plusieurs voies s’ouvrent devant vous, » ne pas se tromper de  route à suivre, celle qui guidera toute votre destinée !!!  »

 

Albert COSTAMAGNA

06 78 66 25 66

albert.costamagna@orange.fr

 

ISBN 978-2-9543567-3-0

Prix : 10 €

 

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.