»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Cabertat . Des hommes, un maquis, une histoire… » André LACOMBE
4 Juil 2018

CABERTAT

 

 

Cabertat ce n’est pas simplement l’histoire d’un maquis, c’est surtout l’histoire de ces combattants qui ont choisi de lutter dans la clandestinité pour que la France retrouve liberté et dignité.

Cabertat, c’est un hommage à toutes celles et ceux qui ont donné leur vie dans des conditions souvent tragiques parce qu’ils avaient osé montrer leur attachement à la France et à ses valeurs républicaines.

Cela fait presque cinquante ans que je m’intéresse à cette période sombre de l’histoire de notre pays, et très précisément aux maquis des environs de Montricoux mon village natal.

Je dois cet engouement à mon instituteur, monsieur Georges Linières : chaque année, il nous parlait des martyrs de Montricoux. Il n’hésitait pas à nous faire lire des passages du superbe fascicule  Un village de Martyrs Montricoux, écrit par son prédécesseur André Bergouniou en hommage aux résistants de Cabertat.

Au fil du temps, j’ai compris que si nous avions la chance de vivre en paix, nous le devions au sacrifice de toutes ces vies. Mais j’ai aussi pensé   que lorsque les Anciens, ceux qui ont connu cette période, auraient disparu, le souvenir s’estomperait peut être jusqu’à l’oubli.

C’est ce qui m’a décidé à faire mien ce devoir de mémoire, indispensable pour perpétuer le souvenir, l’Histoire.

Cet ouvrage, que je présente aujourd’hui en toute modestie, est l’aboutissement de ce devoir de mémoire… pour les générations futures.

André Lacombe

 

ISBN:978-2-7466-0806-1

Prix de vente : 18€

En vente chez l’auteur

 

« Défense d’oublier » Autobiographie de Catherine Polvé
24 Sep 2010

Catherine Polvé

Catherine Polvé

Elles sont encore 156 à en mourir chaque année.
Ce livre retrace le parcours vécu d’une femme trahie, humiliée, battue par l’homme qu’elle aimait. Il lui faudra se défendre contre cette brute qui voit sa victime lui échapper. Elle ne pardonnera jamais et passera les étapes difficiles mais nécessaires, à la reconstruction d’une vie digne de ce nom. C’est avant tout une mise en garde pour les femmes qui vivent l’enfer des coups au quotidien. Elles sont encore 156 à en mourir chaque année. Le bonheur se mérite et pour le reconstruire, il faudra qu’elle affronte pendant des années, son bourreau machiavélique et procédurier. Elle retrouvera ainsi sa personnalité, sa dignité et le respect qu’elle revendiquait, s’étonnant d’être encore entière, autant physiquement que psychologiquement.

Éditions »Le Fil Des Mots » Moissac. Prix: 12,50€

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.