»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
 » L’officier qui venait de loin  » Nouvelle de Florentina SENES-GRIGORIE
14 Juil 2017

Elena, infirmière, fille du berger Ionita, menait sa vie tranquille dans un village perdu des Carpates et de la région d’Oltenie pendant la période de la deuxième guerre mondiale en Roumanie. Mais tout bascule le jour où elle rencontre, par hasard, un officier allemand de la wehrmacht blessé. Comment pouvait-elle l’aider alors que les troupes soviétiques n’étaient pas si loin ?

« Le cobaye  » Franck CAMBON .
7 Juin 2017
Le cobaye

Le cobaye

Charlotte, 38 ans, infirmière dévouée, décide contre l’avis de sa famille de s’opposer au protocole de soins unique imposé par l’Etat pour inscrire son fils, Jeremy, atteint d’un cancer des os, dans une clinique  » hors la loi « . Pour financer les soins, elle va accepter un travail secret-défense qui va bouleverser sa vie de famille et ses convictions.

“Le Cobaye” de Franck Cambon , 244 pages,
On peut se procurer le livre sur Amazon et sur le site de l’auteur www.franckcambon.com
ISBN : 979 10 96267 01 9

« Sophie du Lévézou ». Jean DUPIN
5 Déc 2014

Sophie du Lévézou. Jean DUPIN

Sophie du Lévézou. Jean DUPIN

Un haut plateau rude, le Lévézou, piqueté de fermes isolées et de peu de villages. Dans les années1960, en matière de soins, c’est une sorte de friche, courue par de rares médecins et quelques sœurs soignantes. La fatalité fait de Sophie, encore une enfant, une orpheline de mère.

Cette disparition prématurée et dramatique exalte son affection pour son père, qui pèsera toujours sur ses décisions, et fait naître en elle une vocation impérieuse : devenir infirmière à la campagne, avec la volonté de se dévouer totalement à ses patients. Diplômée brillamment, elle refuse la sécurité d’un emploi à l’hôpital pour une incessante présence au chevet des malades des fermes perdues, auxquelles on n’aboutit qu’au bout de routes risquées en hiver et de chemins cahoteux.

Mais dévouement ne signifie pas toujours gratitude. Sophie doit faire face aux exigences déraisonnables de certains, parfois jusqu’à l’épuisement et au découragement. Dans ce sacerdoce ingrat, Sophie s’attache : à Adrien, le petit diabétique courageux ; à Berthe, la vieille acariâtre, qui cache sous une lame du plancher de son inconfortable maison un lourd secret. Quand il se révélera, Sophie se trouvera devant un dilemme terrible, à la solution duquel on ne prépare pas dans les écoles d’infirmières. Avec lucidité et dans l’honneur, elle en assumera le fardeau, au tréfonds de sa conscience.

Dans cette disponibilité de jour et de nuit, que lui reste-t-il pour l’amitié envers Mathilde, son ancienne camarade, devenue son associée, et pour l’amour parfait dont elle rêve, quand elle oublie ses obligations quotidiennes ? Elle a connu Denis, au gré d’une rencontre de hasard, mais le couple subira bien des doutes et des algarades, le plus souvent provoquées par les exigences du métier de Sophie, avant que le miracle d’un enfant scelle pour toujours l’avenir.

Né en 1936, Jean Dupin continue de puiser son inspiration dans son terroir aveyronnais dont son cœur reste toujours enraciné. Son œuvre romanesque est de plus en plus appréciée par un public qui ne cesse de s’agrandir. Après « Une si belle revanche », il signe avec « Sophie du Lévézou » son onzième roman.

ISBN : 978-2-9550337-0-8

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.