»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Moi, je conduirai les chevaux » Un recueil de nouvelles publié par Anne LASSERRE-VERGNE
19 Mar 2018

Anne LASSERRE VERGNE

Anne Lasserre-Vergne est née à Toulouse. Elle partage désormais son temps entre les Hautes-Pyrénées où elle réside et le Tarn-et-Garonne, berceau de sa famille. Elle a publié plusieurs ouvrages consacrés aux Pyrénées, après avoir soutenu deux thèses de doctorat, l’une sur Les Pyrénées centrales dans la littérature française, à Pau ; l’autre, à Toulouse, sur Le légendaire pyrénéen. (pour voir sa biographie détaillée, cliquez ici)

Moi, je conduirai les chevaux

Elle a également publié un roman, D’Ombre et de lumière[1], qui a obtenu le prix Fiction en mai 2016, au Salon du Livre d’Aure et de Sobrarbe, à Saint-Lary. La fiction, qui est une autre approche de la création littéraire, permet de faire jaillir un peu de la vérité d’un être dans sa complexité. Écrire ou lire revient à partir en quête de quelque chose qui donnera plus de sens à l’existence.

Anne Lasserre-Vergne a donc également publié des recueils de nouvelles, qui mettent en valeur des instants du quotidien. Après Marie, Médée, Jocaste et les autres[2] , des récits drôles, tendres et parfois cruels qui évoquent les multiples relations entre une mère et son enfant, paraît, en 2017, Moi, je conduirai les chevaux[3].

            Ce recueil a pour thème la fin de quelque chose : la fin d’un amour, d’une illusion, de la vie, de l’obéissance à des codes sociaux ou familiaux, de l’inspiration pour un artiste… Ces récits font souvent rire, sourire car toute fin a, par ailleurs, son envers et peut devenir source de métamorphose, de renaissance, invite à s’interroger sur soi, sur les autres, sur le sens de la vie.

La nouvelle permet de s’attarder sur un instant de vie, qui semble anodin, banal. En donnant à cet instant tout son sens, il acquiert la puissance de l’éternité.

[1] D’Ombre et de lumière, éditions Lucane, 2015.

[2] Marie, Médée, Jocaste et les autres, L’Harmattan, 2012.

[3] Moi, je conduirai les chevaux, éditions Lucane, 2017.

Sylvie ANAHORY. Biographie
18 Jan 2017
Sylvie ANAHORY.

Sylvie ANAHORY.

Sylvie Anahory a suivi une formation en histoire de l’art, histoire et anthropologie. Elle a fait des études doctorales sur le thème de la gémellité en Grèce ancienne et la symbolique du double sous la direction de Pierre Vidal-Naquet.
Elle publie des articles et ouvrages en histoire de l’art et anthropologie dans des revues pédagogiques et universitaires et écrit également des manuels scolaires.
Elle donne des cours à l’Université pour tous d’Albi (Tarn) depuis 2014 sur des thématiques en lien avec l’image, le cinéma et les mythes.
Depuis quelques années, elle écrit des nouvelles dont plusieurs ont été sélectionnées La Souricière, Autres…
Avec La Jeune Fille et la mort, elle remporte le premier prix de la nouvelle de l’édition 2015 du Salon du livre de Gaillac, présidé par Gérard Mordillat.
Puis elle s’intéresse à la vie d’un ancien séminariste élevé chez les jésuites à Huesca (Aragon), devenu républicain pendant la guerre civile espagnole et résistant pendant la Seconde Guerre mondiale. Son parcours de vie incroyable et romanesque lui inspire l’écriture d’un premier roman mêlant fiction et faits réels : Aucune terre ne sera mienne, publié aux éditions Cairn.
Elle vit aujourd’hui dans le Tarn près d’Albi.

Contact :
Courriel : s.anahory@free.fr
Site : https://www.facebook.com/sylvie.anahory

 

Lors du 24ième salon du livre de Mirepoix « Mirepages », le prix spécial du jury a été décerné à Sylvie ANAHORY pour le livre «  Terres de sel » . Editions Cairn. A Mirepoix le 8 juillet 2018 .

 

Enregistrer

Enregistrer

« Au temps des souvenirs. Tome 3 ». Jean-Paul ESCALETTES
13 Juil 2016
"Le temps des souvenirs, un général de Napoléon de l’épopée aux violettes 1815-1841." Jean-Paul ESCALETTES

« Le temps des souvenirs, un général de Napoléon de l’épopée aux violettes 1815-1841. » Jean-Paul ESCALETTES

Un général de Napoléon de l’épopée aux violettes

Retrouvez le héros des précédents romans ; retiré à Sorèze, il se tient loin des intrigues. Pourtant sa vie n’a rien de monotone ! C’est alors qu’il commence à rédiger cette suite d’ouvrages : sa vie, une saga de 23 ans aux Armées !
Ancien général, républicain convaincu, il porte un regard lucide sur les mouvements de son temps. Toute sa vie il a adoré lire, il peut enfin assouvir son penchant, et porte un regard neuf sur la littérature de son temps. Malgré des drames, il a la joie de retrouver ses amis de jeunesse. Lors du Retour des Cendres de l’Empereur, malgré son rejet de l’Empire, il se rend à Paris le 15 décembre 1840. Vivez cet événement avec lui comme si vous l’accompagnez durant cette grandiose et émouvante cérémonie : le grade et les amitiés de notre héros lui permettent d’être aux meilleures places pour voir l’Empereur rejoindre, selon ses dernières volontés, Paris. Il pleure sa jeunesse et ses amis disparus.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.