»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Marie-José SEGURA. Biographie
13 Jan 2016
Marie José SEGURA

Marie José SEGURA

Je suis prévisionniste à Météo France, mais aussi auteur jeunesse. Cette passion est née en 2008 quand j’ai voulu écrire et dessiner un album jeunesse. L’histoire m’a emportée dans un monde de Féérie.
Un premier roman jeunesse a vu le jour : Le Monde des songes. Le support de l’histoire était le thème du sommeil avec cette supposition sous-jacente : « Et si nous vivions réellement nos rêves, en esprit, emportés dans des lieux inconnus ? »
A suivi l’année suivante La Source aux étoiles. Le thème était cette fois : « Et si le monde invisible, celui des elfes et des lutins, existait, mais sur une autre fréquence que la nôtre ?
Cette année en 2013, sort le roman Les poussières de feu avec pour supposition : « Est-ce qu’une personne vivant un coma avancé pourrait être prisonnière d’un monde situé aux confins de la vie et de la mort.

Ces livres s’adressent aux jeunes ados, à partir de 10-11 ans. Leur univers est le Merveilleux et leurs héros sont des lutins, des elfes, des fées et des sorcières, mais aussi des humains
Ils connaissent un franc succès auprès du public (le tome 1 est réédité et un troisième opus sort bientôt) car ils apportent fraîcheur, tendresse, lumière et réflexions sages dans notre monde pessimiste, morose et secoué par de multiples crises dans de nombreux domaines.

« J’ai découvert le plaisir de l’écriture par le goût du dessin. Étrange me direz- vous ? Mais voici comment tout est arrivé : J’ai commencé il y a quelques années à écrire pour les Tout-petits, afin d’avoir le plaisir d’illustrer mes propres histoires. Une dizaine de mes récits ont ainsi été édités chez Ludia (Les éditions pédagogiques du Grand cerf et L’atelier de l’oiseau magique). Les derniers sont des contes classiques revisités à l’envers. Ils sont édités depuis peu en kamishibaïs.

Un jour, une envie me taraude : je veux créer un album jeunesse, à la manière de François Place. Est-ce le résultat des petites histoires chez Ludia ? Je ne sais pas. Toujours est-il que me voilà emportée dans un univers fantastique ! Les idées fusent et un roman nait : « Le Monde des songes ». Il est édité en 2010 par les éditions Mic-Mac. Dans ce monde de féérie, les héros sont des lutins, des elfes, des fées, des mages et des sorcières, des dragons et des monstres mais aussi des personnages purement sortis de mon imagination et… des humains.  Le livre connaît rapidement un joli succès auprès des jeunes ados à partir de 10-11 ans. Deux autres romans suivent « La Source aux étoiles » et « Les poussières de feu » à la demande des lecteurs, qui veulent vivre de nouvelles aventures. Ces trois romans sont classés en Contes au collège pour les classes de 6°.   Le goût de l’écriture me pousse à créer le premier opus d’une série mi-fantastique mi-historique pour les jeunes à partir de 7-8 ans. Le livre « La malle aux trésors » raconte les aventures de Louise, la première d’entre elles étant  » Louise et les pirates « . En fin de roman, un additif « Pour en savoir plus » explique la différence entre pirates et flibustiers, tout en énumérant les grands pirates qui ont écumé les mers des Caraïbes entre 1520 et 1720. Un petit lexique récapitule les mots techniques. Les éditions de La Bourdonnaye le publie en ce mois d’octobre 2015 en livre et en numérique. »

Contact :

19 impasse de l’Aston
31490 LEGUEVIN

Tél. Port : 06 70 35 30 12

Courriel : majo@mjsegura.fr

Sites :
www.lemondedessonges.com

www.mjsegura.com
mjsegura.wix.com/accueil

Exposition à Naucelle (12) : L’Envolée des Arts en duo.
18 Sep 2012

Naucelle (12)

Naucelle (12)

EXPOSITION à NAUCELLE . du 20 septembre au 14 octobre 2012 . L’Envolée des Arts en duo.

Maryvonne Lépinoy-Guégan et Marie Pons, exposent ensemble dans le joli village de NAUCELLE lieu dit la Quincaillerie du 20 septembre au 14 octobre.

Toutes 2 Curieuses, comme au siècle de Louis XIV où les Amateurs d’art étaient nommés des curieux. Un atout qui embellit la vie. Est-ce cela qui nous a rapprochées ? Sûrement.
Pourquoi un tel titre ? Maryvonne a peint il y a quelques années L’amour aux mouettes, des oiseaux et elle vient de finir une chouette en pierre. Les ciels se rapprochent de la mer que Marie aime peindre. Notre côté liberté de l’oiseau fera de cette exposition un tremplin pour s’envoler à deux et vous présenter deux artistes régionaux.
Maryvonne a toujours dessiné, d’abord initié par son père, puis en 1985, l’envie de dessin s’est fait sentir. Très vite ces cours de dessin sont devenus en cours de pastel grâce à Monsieur Rosello pastelliste de France. L’acrylique, l’huile et le couteau la ravissent mais sa technique préférée reste sans contexte le pastel pour sa sensualité tactile. Elle commence très souvent comme Monet par des fonds bleus puis ils se fondent au profit d’autres couleurs comme les orangers. Elle a fréquenté les musées parisiens pour comprendre la technique des Impressionnistes comme Renoir, Manet, Degas etc…
Marie originaire de l’Aveyron (St Jean Delnous) fait ses débuts dans la peinture lors de la cessation de son activité professionnelle. Depuis toujours, elle a été attirée par cet art et aurais aimé le mettre en pratique beaucoup plus tôt !!! Elle commence par l’aquarelle avec un peintre tarnais Roger Védeilhé, par la suite les autres techniques (acrylique, huile) sont abordées avec des peintres de renommée dans la région. Pour exprimer plus facilement son ressenti, sa prédilection est sans contexte l’huile et le couteau qu’elle manie plus facilement. Elle aime les teintes chaudes et toute couleur qui fait penser à la mer et au soleil.
Maryvonne comme Marie trouve leur inspiration dans l’instant présent : un voyage, un paysage, un animal ou un corps ou une sensation. Elles aiment le travail en atelier pour la convivialité et l’entrain qu’il dégage mais chez soi avec une musique. Quel régal !!!
Il y a quelques années, Maryvonne a découvert chez sa grand-mère des petits dessins bleus signés d’un arrière cousin, professeur de dessin, Henri Patrice Dillon né à San Francisco en 1850 et mort à Paris Montmartre en 1909, un contemporain de Toulouse-Lautrec. Elle s’est lancé à corps perdu dans des recherches pointues pour écrire sa Biographie et son Catalogue raisonné. Elle multiplie les expositions et les conférences pour le faire connaître et vient de créer une association nommée ATELIER DILLON dont elle est la présidente.
Peut-être prochainement une conférence à Naucelle ou ailleurs ?
Un 3ème ouvrage sur Dillon est en préparation… A suivre…
Maryvonne est éclectique car depuis 2 ans elle a abordé la sculpture : terre cuite, pierre ou bois. Marie a trop de passions inassouvies comme la danse ou le théâtre. La vie d’autrefois n’a pas permis de réaliser ses désirs.
Maryvonne et Marie remercient très sincèrement toute la commission culturelle de la Ville de Naucelle très dynamique d’un grand dévouement au service de la CULTURE qui permet aux artistes de se faire connaître.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.