»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Dédicace des romans de Roger CAVALIE en mai, juin et juillet 2018 ?
12 Mai 2018

« Où peut-on se faire dédicacer les romans de Roger CAVALIE en mai, juin et juillet 2018 ? » :

  • samedi 19 mai 2018 :           salon du livre de Firmi (12) 
  • dimanche 20 mai 2018 :     salon du livre de Marmande (47)
  • samedi 26 mai 2018 :           librairie Deloche à Montauban (82)
  • dimanche 27 mai 2018 :      salon du livre de Mazamet (81)
  • samedi 2 juin 2018 :              espace culturel Leclerc Sapiac (82)
  • samedi 9 juin 2018 :              espace culturel Leclerc Villeneuve-sur-Lot (47)
  • mercredi 13 juin 2018 :        Cultura Montauban (82)
  • samedi 16 juin 2018 :             Cultura Bègles (33)
  • dimanche 1er juillet 2018 :  salon du livre de Loubressac (46)
  • dimanche 15 juillet 2018  :   salon du livre d’Arvieu (12)
  • samedi 28 juillet   et dimanche 29 juillet  : salon du livre de la Fouillade 

 

 

   —    ;

 

   —    )

         

Où rencontrer l’auteur Roger CAVALIE ?
19 Nov 2015

L’auteur montalbanais Roger Cavalié, Prix du roman au Salon de Mazamet, le 4 mai 2014, 1er Prix de la Ville de Figeac au Salon du 14 septembre 2014, dédicacera ses 2 livres : « Le Vieux Cartable » et   « Julien l’insoumis » :

M.le Maire Jean Cambon et M. Paris s’entretiennent avec Roger Cavalié, l’auteur de « Le  vieux cartable » .

M.le Maire Jean Cambon et M. Paris s’entretiennent avec Roger Cavalié, l’auteur de u livre « Le vieux cartable » .

  • 21 novembre : Espace Culturel Leclerc Cahors,
  • 22 novembre : Salon de Saint-Germain les Vergnes,
  • 23, 24 et 25 novembre : Cultura Narbonne,
  • 27 novembre : médiathèque de Ria-Sirah (66),
  • 28 novembre : Super U de Prades (66),
  • 29 novembre : salon de Gaujac,
  • 05 décembre : librairie Coulier de Castres,
  • 06 décembre : salon de Fons (46),
  • 12 décembre : librairie Deloche,
  • 18 décembre : librairie l’essentiel, Casteljaloux,
  • 19 décembre : Cultura Bègles,
  • 22 et 23 décembre : Auchan Montauban.

Les vertus du Vieux Cartable. Conte de Noël de Roger Cavalié
2 Jan 2014

Il était une fois un vieux cartable, prisonnier dans une malle, au fond du grenier d’une petite ferme de Sauvagnas.

Il appartenait à Estérina, venue d’Italie avec sa famille, en 1925, à l’âge de quatre ans. Son sac d’écolière lui avait porté chance : à onze ans elle avait été reçue première du canton de Laroque-Timbaut au Certificat d’Études et, destinée aux travaux des champs, elle avait relégué son cartable dans ce coin obscur de la maison d’où elle ne l’avait libéré que dix ans plus tard pour le confier à son fils aîné, Roger Cavalié, devenu en âge d’aller à l’école communale. Lire la suite »

« Le Vieux Cartable ». Roman de Roger CAVALIE. Editions De Borée.
19 Nov 2013

Le Vieux Cartable. Roger CAVALIÉ

Roger CAVALIÉ

Julien, 12 ans, fils de paysans du Sud-Ouest de la France, mène une existence insouciante jusqu ’ au jour où son directeur d’école et son père lui demandent de dire sans plus attendre le métier qu’ il souhaiterait exercer plus tard.
Pris au dépourvu, l’enfant, inspiré par la présence de son maître, balbutie :
« Je voudrais être instituteur ! »
Le voilà aussitôt orienté vers un Cours Complémentaire mais cet établissement ne disposant pas d’internat, Julien est envoyé pour cinq ans dans une pension de famille tenue par l’opulente Joséphine et fréquentée par des personnages hauts en couleurs qui vont mettre à mal l’ingénuité du nouveau pensionnaire.
Il y a là un jeune boiteux, Arnaud, comptable de profession, un illuminé du nom de Calvy surnommé « le trépané », une alcoolique invétérée, Denise, et sa fille, une prostituée répondant au sobriquet de Messaline. On y rencontre également Paulette, femme de chambre à l’Hôtel de la Gare, Madame Lacorde, retraitée atteinte de la maladie de Parkinson et, égaré dans cette faune disparate, un angelot de quatre ans aux cheveux blonds et bouclés, le petit Joseph, filleul de Joséphine.
Julien ne doit pas seulement s’adapter à ce groupe hétéroclite de pensionnaires mais il doit également composer avec les comportements surprenants de professeurs de collège atypiques, affublés depuis des générations de collégiens de pseudonymes éloquents tels que « l’ivrogne », « le jésuite » ou « l’adjudant ».
Par bonheur, il y a la ferme où Julien vient se ressourcer parmi les siens. Et puis il y a l’amour platonique voué à Jeanne, l’amitié nouée avec cet énergumène de Léon, le charme envoûtant de Juliette… et ce vieux cartable…

Éditions De Borée, 488 p.,24×16 cm, ISBN 978 281 290 8033 – Prix : 21,90€

Roman en vente dans toutes les librairies de France et de Navarre, les magasins FNAC et Cultura, les Espaces Culturels et rayons librairie des hypermarchés, le catalogue du Grand Livre du Mois, en ligne (Amazon, Furet, decitre, Rue du commerce …) et directement chez l’Éditeur De Borée.

Roger CAVALIÉ. Biographie
19 Nov 2013
Roger CAVALIÉ

Roger CAVALIÉ

Par quel chemin suis-je venu à votre rencontre ?

En 1938, le secrétaire de mairie de Sauvagnas, une petite commune rurale du Lot-et-Garonne de 300 habitants, note dans le registre d’état civil que le 14 mai, à 11h30, Roger Georges CAVALIÉ est venu majorer d’une unité la population française du moment estimée à environ 41 500 000 âmes.
Je faisais désormais partie de ce monde.

Dès mes 4 ans, je n’échappe pas aux contraintes de l’époque qui provoqueraient aujourd’hui une saturation de la ligne téléphonique 119 : chaque jour de classe, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il gèle, je chausse mes galoches et me rends à pied à l’école communale distante de deux kilomètres de la ferme de mes parents.

À 12 ans, je suis admis au concours d’entrée au Cours Complémentaire de garçons du chef lieu du département, le Cours Complémentaire Jasmin à Agen. Eh oui ! L’entrée en 6ème se faisait alors sur concours !

À 17 ans, toujours sur concours, j’intègre l’École Normale d’instituteurs du Lot-et-Garonne puis, après mon mariage et le service militaire, j’occupe un poste dans une classe unique en France métropolitaine. Ensuite, j’exerce durant 8 ans en coopération en Algérie où naissent, en 1967, mes filles jumelles, puis 3 ans en détachement aux îles Loyauté (Nouvelle-Calédonie), un an à Tadjoura ( en Territoire Français des Afars et des Issas), et deux ans à Djibouti.

En 1978, encore sur concours, j’intègre le corps des inspecteurs départementaux de l’Éducation Nationale et je suis affecté pendant 3 ans en Métropole avant d’aller goûter à la douceur des alizés des Iles-Sous-Le-Vent (Polynésie française).

Enfin, « heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage… et puis est retourné, plein d’usage et raison (je n’ai personnellement pas cette prétention) Vivre entre ses parents le reste de son âge !», j’ai rejoint le Tarn-et-Garonne où j’ai terminé ma carrière et pris une retraite que j’estimais bien méritée après avoir rédigé des milliers de rapports d’inspection.

Que nenni ! C’était sans compter avec mon environnement familial et mes amis !
« Tu devrais maintenant écrire pour le plaisir ! Écris donc un livre ! » me répétaient-ils.
J’ai fini par les écouter et j’ai écrit « Le Vieux Cartable » que les Éditions De Borée m’ont fait l’honneur de publier.

À vous de me dire si j’ai bien fait de les écouter et si l’éditeur a été perspicace dans son choix.

Contact :

Tél. Fixe : 05 63 93 56 34
Tél. Port. : 06 76 52 41 70

Courriel : cavalieroger140538@yahoo.fr

Blog : http://roger-georges-cavalie.overblog.com

Pour voir l’article dans Luchon Mag, cliquez ici

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.