»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Autriche et Pays d’Oc à la fête nationale autrichienne.
15 Nov 2016

A l’occasion de la fête nationale autrichienne, la Mairie de Toulouse a invité la communauté autrichienne au Capitole.

M. le Maire adjoint souhaita la bienvenue et évoqua tous les liens qui existent entre Toulouse et l’Autriche.

Mme Nathalie Labrid Consul d’Autriche à Toulouse remercia la municipalité pour son accueil, et s’adressa à ses concitoyens sur divers sujets.

Autriche et Pays d’Oc à la fête nationale autrichienne.

Autriche et Pays d’Oc à la fête nationale autrichienne.

Puis elle présenta l’association Autriche et Pays d’Oc qui organise l’accueil d’étudiantes autrichiennes majeures dans des familles françaises. Une famille tarnaise fut citée pour avoir brillamment accueilli plusieurs étudiantes . Il s’agit de Claudine et Jean-Luc Viguier de Mouzieys Panens. A leur grande surprise, Mme le Consul leur a remis une récompense en remerciement de leur action en faveur des étudiantes autrichiennes.

Marie-Chantal Guilmin, auteur et ambassadrice nationale 7 à lire ! a remis un joli livre sur Montauban, au nom de l’association, à Mme Le Consul .

Le Conseil Départemental s’est associé à cette manifestation en offrant un livre sur le Tarn Et Garonne à Mme le Consul d’Autriche.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’accueil d’étudiantes autrichiennes, consultez les 2 pages Autriche et Pays d’Oc sur Facebook, visitez le site 7 à lire (onglet échanges internationaux)  !

Photo : Mme Nathalie Labrid, Consul d’Autriche et l’association Autriche et Pays d’Oc, avec notamment Claudine Viguier heureuse et émue de sa récompense .

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

« Petit précis du 10 avril 1814, la bataille de Toulouse, les généraux, l’armement, la vie quotidienne, les lieux ». Jean-Paul ESCALETTES
13 Juil 2016
"Petit précis du 10 avril 1814, la bataille de Toulouse, les généraux, l’armement, la vie quotidienne, les lieux." Jean-Paul ESCALETTES

« Petit précis du 10 avril 1814, la bataille de Toulouse, les généraux, l’armement, la vie quotidienne, les lieux. » Jean-Paul ESCALETTES

Le grand aigle qui dominait l’Europe vient de replier ses ailes, depuis le 6 avril 1814 mais Toulouse ne le sait pas encore. Napoléon de son côté ignore que la dernière bataille de l’Empire, qui, au regard de l’histoire, apparaît comme inutile, oppose dans la capitale du sud-ouest l’un de ses maréchaux, Soult, à celui qui deviendra son vainqueur à Waterloo (un an plus tard): Wellington. Dans les jours qui précèdent la bataille, 65 000 Toulousains craignent pour leur ville. Le 10 avril, ils tremblent, pour leur vie. La ville cernée a peur. Les hommes sont usés, épuisés par la longue Guerre d’Espagne qui dure depuis sept ans. Comment assurer la victoire qui devient vite hypothétique face à l’ennemi doté d’un armement puissant et qui campe très vite sur des positions stratégiques. 42 000 soldats français occupent la cité cernée par 50 000 soldats ennemis dont 13 000 espagnols. Les Toulousains connaissent les atrocités commises en 1808 et 1809 aux deux sièges de Saragosse. Les Toulousains redoutent que les Espagnols, nombreux à vivre parmi eux, ouvrent les portes de la ville à leurs compatriotes qui sont sous les ordres de Wellington. Les Espagnols vont-ils se venger ? Le 10 avril au matin, les fusées à la Congreve (du nom de l’Anglais qui les mit au point), arme terrifiante et dont la portée est supérieure au meilleur canon de l’époque, s’élancent dans le ciel de Toulouse. Quinze heures durant, 173 canons tonnent sur la Ville Rose. Dans les faubourgs de la ville, le long de l’ers les combats se multiplient. Héros d’un seul jour, Wellington, entre en vainqueur dans Toulouse… 975 hommes auront perdu la vie, dont un lieutenant-colonel anglais, Forbes, et un général de division français, Taupin, on dénombre des deux côtés plus de 6000 blessés. La municipalité de Toulouse donnera à quelques rues des noms rendant hommage à ces combats : rue 1814, du 10 avril, Taupin, avenue de la colonne (qui commémore la bataille, sur la butte de Jolimont). Ce petit précis est issu de l’ouvrage suivant paru en 1999 (du même auteur et chez le même éditeur) augmenté notamment de descriptions des lieux toulousains qui évoquent cette bataille. L’auteur s’est particulièrement attaché à rendre vivante cette journée historique.

Les Ateliers d’écritures d’Anna Fischer
28 Juin 2016

Anna FISCHER, écrivaine, transmet sa passion pour l’écriture en animant des ateliers dont les thèmes et les modalités pratiques sont susceptibles de satisfaire tout un chacun. Lire la suite »

« Tranches de vie ». Loïc JAN
12 Mai 2016
"Tranches de vie". Loïc JAN

« Tranches de vie ». Loïc JAN

Tranches de vie est un recueil de textes issus d’ateliers d’écriture. Ces textes parlent de la vie, de l’amour, des souvenirs, des voyages.
Parmi ces textes, on trouve deux nouvelles. ≪ Meurtre au Capitole ≫ se déroule à Toulouse et raconte un vol d’œuvre d’art sur fond de crime. ≪ Noël à Rocamadour ≫ relate un vol de statue une nuit de Noël et fait voyager le lecteur dans la vallée de la Dordogne.
De Toulouse à Rocamadour en passant par l’Ariège, Glasgow et l’Irlande, Loïc JAN propose non seulement un véritable voyage vers les lieux dans lesquels il s’est lui‐même rendu mais aussi un voyage émotionnel au cœur de son ressenti.
Le titre de ce recueil, ≪ Tranches de Vie ≫, reflète parfaitement l’intention de l’auteur d’inciter le lecteur à le découvrir, jusqu’au plus profond de lui‐même.
On trouve principalement du vécu, les rencontres avec les femmes qu’il a pu croiser et aimer, sa vie avec sa famille et ses souvenirs parfois  douloureux. Le mal‐être qui l’a envahi et la maladie qui l’a frappé sont également présents, sans toutefois renoncer à une certaine part d’imaginaire.
Ce livre découle du besoin de Loïc JAN, à 50 ans, de mettre a plat son histoire personnelle et de la faire partager aux autres.
Il ne s’agit pas de faire table rase du passé mais plutôt d’accepter son histoire avec ses aléas, de se ≪ mettre a nu ≫.

« Toulouse : Passé – Présent Sur les traces de Claude Nougaro ». Jan RENETTE.
24 Fév 2016
"Toulouse : Passé – Présent Sur les traces de Claude Nougaro " Jean RENETTE.

« Toulouse : Passé – Présent Sur les traces de Claude Nougaro  » Jean RENETTE.

Jan Renette est artiste-photographe, Hollandais d’origine et il vit depuis déjà 18 ans sur les coteaux surplombant la ville de Toulouse. Vous trouverez dans ses expositions des images de ses voyages dans le monde (Maroc, Inde, les îles grecques…) et en France (la Corse, les îles d’Aix, d’Oléron et de Ré)…

Mais, pourquoi chercher des photos si «loin», quand on vit sur les coteaux de Balma, jouxtant la Ville Rose ?

Fin 2010, il a commencé à photographier Toulouse selon son inspiration, lors de longues balades nocturnes sur les quais de la Garonne, dans le gris de l’hiver…Aujourd’hui, début 2013 son ouvrage est prêt ; le résultat d’un long travail d’harmonisation, de rapprochements et de fusions entre des photographies et des mots, des textes historiques, fruits de laborieuses recherches. Pour trouver le fil conducteur de son œuvre, il a eu l’idée de se laisser guider par les deux chansons « Ô Toulouse » et « C’est une Garonne », de Claude Nougaro et il a construit son ouvrage autour des thèmes La Garonne / Toulouse, ville rose, les briques roses / Le Capitole, la salle des Illustres et ses rues adjacentes/ Le Canal du Midi et L’aéronautique, Toulouse Terre d’envol. « Toulouse, Passé-Présent, sur les traces de Claude Nougaro » s’est alors imposé. Ce livre de photographies, propose une balade « Passé-Présent » dans la ville que Claude Nougaro a tant aimée et où on peut y suivre ses traces. Je vous souhaite un bon voyage !

Pour feuilleter le livre : https://issuu.com/jan.renette/docs/toulousepdfreduced

Le livre a été récompensé avec deux distinctions prestigieuses :
« Le prix du Livre d’Art » attribué par l’Académie du Languedoc, le 26 février 2014,
« Le grand prix du Livre d’Art », pendant le IXe salon du livre des gourmets de lettres, le 11-12 oct. 2014 – Hôtel d’Assézat Toulouse.

Parole du jour 26 octobre 2015…Merci Rachel !
Jan Renette, c’est : «un artiste-photographe hollandais installé depuis près de 18 ans dans la région de Toulouse. …quelqu’un dont la passion des arts combinée à la passion de l’objet-livre le fait accoucher depuis quelques années de magnifiques livres d’art ! Ses origines hollandaises le placent dans l’« épicentre » de l’histoire du livre occidental. Moults imprimeurs, typographes et plus tard éditeurs ont en effet brillé dans ce pays de culture libérale que sont les Pays-Bas. Et parce que le livre imprimé continue son histoire à travers les époques, quelles que soient les avancées de la technologie, nous avons aujourd’hui le plaisir de découvrir des « livres d’art », des « livres d’artistes », comme ceux de Jan Renette… ».

Rachel GIL Réseau Intercommunal des Médiathèques CentreTarn

Editions Photographe sans frontières  – ISBN : 979-10-93140-00-1 – Prix : 30 €

Ouvrage disponible au Comptoir du Livre 31122 Portet sur Garonne, et en vente  (ou à commander) dans les librairies en France.

Jan RENETTE. Artiste Photographe. Biographie.
24 Fév 2016
Jean RENETTE. Artiste Photographe . Biographie .

Jean RENETTE. Artiste Photographe . Biographie .

Je m’appelle Jan RENETTE , je suis Artiste Photographe.

Hollandais d’origine, je me suis installé, depuis déjà 20 ans, sur les coteaux surplombant la ville de Toulouse. C’est lors de mes balades culturelles dans la région Midi-Pyrénées, « équipé » de mon Nikon, que je me suis aperçu à quel point je « voyais » au format «panoramique» : je n’avais de cesse de vouloir recadrer mes photos ! Voilà comment la photographie a commencé à me passionner.

J’aime retranscrire l’émotion que me procure un lieu tel que je le vois… Vous trouverez dans mes expositions les voyages dans le monde (Maroc, Inde, les îles grecques…), la Corse, les îles d’Aix et de Ré, ainsi que mes balades au cœur des cloîtres et des églises, au bord de la Garonne, du Tarn et de la Méditerranée…

Composer, c’est former un tout harmonieux à partir de différents éléments. La composition traduit sans dissimulation une sensibilité, un regard sur le monde et sur les autres. La photo m’invite donc à laisser exprimer mes envies, ma solitude, mes sentiments et ma vision créative.

Il existe tellement de « bibles » écrites sur la photographie (panoramique)… Je me balade avec mon Nikon D750, zoom 28-300 mm et mon regard, prêt à mémoriser ce que je vois. Mes seuls outils, les logiciels « Panorama Maker », « Photoshop » et l’imprimante Epson donnent la possibilité de retranscrire mes envies et mes visions sur papier.

Mais une photo commence à raconter une histoire quand elle est présentée en série avec d’autres photos, avec des textes et éventuellement de la musique. Là, mes photos commencent alors à vivre dans mes expositions et surtout dans mes livres…

 Contact :

Courriel : janrenette@netcourrier.com
Site Photo : janrenette.com
Site Livres : http://www.janrenette.com/Mybooks
Blog : http://www.janrenette.com/MyBlog

Colette DELPON et Hélène MARCHE en dédicaces à Toulouse (31). Mercredi 16 Décembre 2015.
9 Déc 2015
Hélène MARCHE dédicacera ses deux derniers ouvrages et  Colette Delpon présentera "Victimes et Coupables"

Hélène MARCHE
dédicacera ses deux derniers ouvrages et
Colette Delpon
présentera « Victimes et Coupables »

Le mercredi 16 décembre 2015 à partir de 16 heures, Colette DELPON et Hélène MARCHE présenteront leurs  ouvrages publiés au cours de l’année  à la Pause d’Emilie – 38, avenue de Lombez (Patte d’Oie) Toulouse.

A cette occasion, un apéro-dinatoire clôturera la séance de dédicace à partir de 19 heures.

Apéro uniquement : 15 euros / Avec 10 minutes de voyance comprise : 20 euros

Merci de réserver auprès de Marie-Line au 05 67 33 70 68.

« Les rencontres du papier et du livre : Récits de vie ». Dimanche 6 décembre 2015. Toulouse (31)
2 Déc 2015

« Les Rencontres du papier et du livre : récits de vie »  : dimanche 6 décembre 2015, de 10h à 19h. à Toulouse.

Le collectif JOB regroupant une dizaine d’associations, fait vivre depuis 4 ans, l’ancienne usine papetière JOB, devenu espace culturel et sportif.  C’est en lien avec l’histoire de ce bâtiment, témoin de la vie ouvrière toulousaine, que nous avons voulu imaginer une nouvelle manifestation culturelle autour du PAPIER ET DU LIVRE.

Ce projet devenu réalité est possible grâce a l’implication et le travail de bénévoles et associations qui seront présents au travers de leur savoir faire.

« Les rencontres du papier et du livre : récits de vie »

le dimanche 6 décembre 2015 de 10h00 à 19h !

A JOB, le papier c’est toute une Histoire… Un nouveau chapitre s’ouvre désormais avec la première rencontre du papier et du  livre. Pour la “préface” de ce qui deviendra un rendez-vous annuel, libraires et éditeurs indépendants seront présents. Petits et grands pourront se retrouver également autour de lectures et d’activités liées au papier. Plaisir de lire à partager, plaisir du livre à feuilleter, du papier à fabriquer… mais aussi échanges sur le devenir du livre dans une “société numérique” et accès à la lecture pour tous. Les “récits de vie” seront le fil conducteur de la journée.

Rencontres du Papier et du Livre - Collectif JOB - Toulouse (81)

Rencontres du Papier et du Livre – Collectif JOB – Toulouse (81)

Originale aussi dans sa conception, cette journée a été élaborée par toutes les associations du Collectif Job, d’habitants du quartier et au delà, des plus jeunes aux moins jeunes.

Au programme

 –      Stands éditeurs et libraires : « récits de vie » en Romans, BD, Témoignages, Contes…

–       Lectures, contes, slam, spectacles et ateliers autour du papier (enfants, ados, adultes)

–       Échanges de livres, de partitions musicales…

–       Débats de quartier et de société (papier contre numérique ?)

–       Exposition

Rendez-vous le 6 décembre 2015 pour une grande journée enrichissante et ludique pour toute la famille !

Espace JOB  
105 route de Blagnac
31200 Toulouse.

Ligne de Bus : L16 et 70 (arrêt soleil d’or)

« Sous le velours, l’épine ». Roman. Alain ROQUEFORT
20 Août 2015
"Sous le velours, l'épine". Alain ROQUEFORT

« Sous le velours, l’épine ». Alain ROQUEFORT

Une rencontre inattendue à la gare Matabiau de Toulouse entre une octogénaire et un inconnu va faire ressurgir du passé des souvenirs amers. Ancienne résistante, Rose porte un lourd secret dont elle veut se libérer… avant de… Quel est donc ce mystérieux aveu ? Pourquoi si tardif ? Qui est réellement cette jeune provinciale qui va connaître un incroyable destin ? Étrange retour dans une époque insouciante qu’une jeune fille gaie et ambitieuse s’apprêtait à embrasser avidement, et qui va soudainement basculer dans la cruauté et la barbarie. Amours et amitiés, courage et lâcheté, haine et vengeance : tous ces sentiments ont émaillé la longue existence de cette femme au corps et à la mémoire torturés par la férocité de la guerre. Ses pérégrinations chaotiques, ses souffrances morales, l’ont poussée vers une farouche et inexorable obsession de vengeance. Une vengeance qui va hanter ses pensées jour après jour, nuit après nuit… Dans cette fresque émouvante se côtoient frère chéri, sœurs de la Charité, prostituée noire, flic alcoolique, héros anonymes, et autres personnages hauts en couleur.

Les Nouveaux Auteurs – ISBN : 9782819503590 – Prix : 20,95 €

Où se procurer le livre : Points de ventes livrés par Interforum, auprès de l’auteur, AMAZON, Les librairies, FNAC ou CULTURA.

 

« Les voies du soleil ». Claude RANNOU
3 Fév 2015

Les voies du soleil. Claude RANNOU

Les voies du soleil. Claude RANNOU

Voyage initiatique dans le Languedoc du 13° siècle, entre Toulouse et Narbonne. Cela permet de visiter une région qui a été en proie à la croisade contre les « cathares » et qui se trouve confrontée aux débuts de l’inquisition.Ce livre a bénéficié d’un article sur « Historia » où il est reconnu le caractère historique très documenté du texte.


Éditions In Octavo (Saint Germain en Laye)

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.