Police: A+ A- A

Rejoignez OPI des Tescou’s sur Facebook

Calendrier des parutions

août 2019
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

10ème Vies de Jardin…à Saint Urcisse (81)

Mercredi 8 mai 2019, de 9h. à 18h. à la salle des fêtes « Contre toute attente, le jardinier ne sort pas d’une graine, ni d’un bourgeon, ni d’un oignon, ni d’un bulbe, ni d’un provin (rejet de vigne qui se développe et prend racine en terre à partir de la plante mère). ; il devient jardinier avec l’expérience, sous l’influence du voisinage et des conditions naturelles », nous dit l’écrivain tchèque Karel Capek. Dieu que c’est vrai ! Surtout du voisinage qui a une idée sur tout et sait beaucoup plus de choses que vous pauvre débutant qui sait à peine ce que sont « les conditions naturelles ».
Alors pour être sûr de ne pas vous tromper, pour être sûr d’éviter de perdre des semaines, voire des années à faire des essais plus ou moins fructueux, il faut aller au plus tôt visiter le site de Didier HELMSTETTER , « Le potager du paresseux » et, aussi sec, vous apprendrez à organiser votre temps, à améliorer votre sol et à réussir des légumes de préférence BIO. Et, cerise sur le gâteau, sans trop vous fatiguer.
Notre association (Les TRUFFES) a été tellement épatée, que nous avons invité Didier à faire une conférence et à répondre à toutes vos questions, lors de notre grande journée « Les vies de jardin », qui aura lieu le 8 mai à Saint-Urcisse, pour la 10è année consécutive
Venez nombreux, vous allez vous régaler.
A propos du POTAGER DU PARESSEUX, dès les premières pages de son livre, Didier Helmstetter met les choses au clair, empruntant à Jules Renard sa définition de la paresse : « habitude prise de se reposer avant la fatigue. »

Lui-même, se déclarant jardinier paresseux développe le propos. « La paresse, c’est l’attitude de celui qui préfère perdre du temps à réfléchir dans son transat avant d’entreprendre une action. Le temps de se rendre compte qu’elle sera généralement inutile. Au mieux. Et même qu’elle pourrait fort bien se révéler nuisible. Au pire. Finalement, cela l’amène à y renoncer. Ce qui conduit à économiser beaucoup de temps et d’efforts. Ne pas confondre avec fainéantise. (p.13, in Le potager du paresseux, 2018, Paris : Tana éditions).

Pour vous inscrire à la conférence et/ou au repas champêtre (15€, enfants jusqu’à 10 ans 10 €) : Télécharger en cliquant: Inscription conférence Vies de Jardin

Information communiquée par Michèle HUILLET

Retrouvez tous les événements dans l’agenda !

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Réagir à l'article

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.