Parlons-en!…oui, mais de quoi…

Du projet de l’Unité de Méthanisation en Quercy Vert bien sur! Mais pas seulement de ça!La semaine dernière, en faisant un rapide bilan de l’action d’O.P.I. et en évoquant le nombre de connexions sur les diverses rubriques du site, nous étions face à un verre « à moitié vide ou à moitié plein » et notre optimisme nous pousse à continuer de tenter de le remplir. Mais, en regardant de plus près les statistiques, force est de constater que tous les articles n’ont pas le même succès. Si l’on considère tant le nombre de fois où ils sont lu, que les commentaires qu’ils suscitent, c’est l’article concernant les frelons asiatiques qui détient le record avec plus de 1500 visites et une trentaine de commentaires. Et le méthane et le projet de la CCQV ? Il est vrai que ce n’est pas un mais une vingtaine d’articles qui ont traité du sujet, et si l’on fait la somme des visites, le « méthane » dépasse très largement le «frelon» ; quant aux commentaires, on en compte un peu plus d’une vingtaine avant le rapport de Méthanéva au Comité de Pilotage fin 2010, et une vingtaine également depuis (et ce n’est sûrement pas terminé). Nous avons tenté de donner des « infos », de permettre que s’expriment des « opinions » et de faire état de « rumeurs » sans pour autant les étiqueter, comme le propose le blog de l’association Quercy Vert environnement (pour accéder au site, cliquez ici)
Pour vous aider à classer, Qercy Vert Environnement propose définitions et exemples (pour voir, cliquez ici), auxquels nous adjoignons ci-après les réflexions que cela nous suggère :

une info est vérifiable
Exemple: L’étude de faisabilité de « l’usine de méthanisation » a été réalisée par le bureau d’études METHANEVA.
Voilà qui est vrai…mais incomplet ! En effet Méthaneva était associé pour l’étude de ce projet (lancé par des agriculteurs du pays, rappelons-le) à RECIVALsud (devenu depuis CORTEX Environnement). Cette association de compétences a été induite par les contraintes du cahier des charges de l’étude, établi par l’équipe en charge du projet à la CCQV, afin que soit pris en compte les aspects « valorisation des substrat/logistique/environnement ». La « non prise en compte de ce problème » est un reproche qui transparaît dans plusieurs commentaires faits sur le site et qui ne semble donc pas fondé (…Est-ce un fait ou une opinion ???).
une opinion est respectable
Exemple: La fabrication de bio-méthane en soi est une bonne chose mais pas près d’une agglomération.

Voila une opinion qui, comme toutes (ou presque toutes) les opinions, est respectable. Mais ce qui est utile, c’est de s’interroger sur ce qui fonde une opinion, comment elle se construit dans la tête des gens. Intérêt privé contre intérêt collectif : le projet est mauvais, car associé à une personne, un groupe, un parti (pris ?) avec qui on n’est pas d’accord. La peur est-elle fondée rationnellement ou affectivement ? Si elle est d’origine rationnelle, on peut discuter, argumenter, tenter de la réduire…Si elle est d’origine affective, on n’y peut pas grand-chose (ou alors la traiter relève de la psychanalyse ?).
une rumeur est invérifiable
Exemple: Le coût de l’usine de méthanisation à Monclar est trop important, le projet est enterré.
Mais, on peut tenter de la vérifier ! Bravo à Quercy Vert Environnement qui est allé poser la question au Président de la Communauté de Communes du Quercy Vert (CCQV) et nous vous invitons à voir le compte rendu de cet entretien avec Jean-Paul ALBERT qui a eu lieu le 28 décembre dernier (pour voir le compte rendu, cliquez ici…attention, ce compte rendu est en bas de page).

La « contestation a changé de rives » et l’Association de la Vallée du Tescou et des Coteaux a vu changer les membres du bureau. A la suite à la démission de Pascal Serrier et de Philippe Tisserand, un nouveau bureau a été constitué lors de l’A.G tenue en octobre 2010 : Présidente: Marjorie Desnoues; vice-président: Fabrice Ferre; trésorière: Nathalie Besombes; trésorier adjoint: Roland Soulié; secrétaire: Adelin Maury. Nous ouvrons nos colonnes à la nouvelle équipe pour nous faire part des projets de l’association pour 2011.
Le flambeau est maintenant repris par Quercy Vert Environnement, association créée le 6 décembre 2010 (pour voir les statuts, cliquez ici). Il est à noter au passage que l’article 7 des statuts précise : l’association Quercy Vert Environnement est affiliée à France Nature Environnement 82 et s’engage à se conformer aux statuts et au règlement intérieur de la fédération ; et pour compléter « l’info », France Nature Environnement 82 (représenté par Sabine MARTIN) participe depuis longtemps au Comité de Pilotage du projet « méthane » de la CCQV. Quercy Vert Environnement participera-t-il aux travaux de ce comité ? Nous le saurons (peut-être) au prochain épisode.

Et si 2011 était l’année du biogaz, enfin ! Analyse et propositions de Gérard POUJADE à voir à l’adresse :
http://www.gerardpoujade.net/article-et-si-2011-etait-l-annee-du-biogaz-enfin-62532244.html

Nous annoncions en introduction que nous parlerions aussi d’autre chose… Nous vous rappelons simplement qu’au-delà du biométhane, «Parlons-en» souhaite faire un tour du côté des autres «énergies renouvelables» et des «économies d’énergie». Nous avons déjà quelques contacts du côté des particuliers et aussi des entreprises locales, mais nous vous invitons à nous communiquer vos informations, vos expériences et aussi vos questions à ce sujet. A bientôt sur Parlons-en !

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

5 réflexions au sujet de « Parlons-en!…oui, mais de quoi… »

  1. Je ne comprends pas bien la teneur de cet article. Certes hors de son contexte on ne peut que donner raison à l’auteur tout ce qu’il dit est tout à fait exact.On peut s’interroger cependant sur la lecture critique qui est faite des exemples que nous donnons dans l’introduction du blog à savoir info, opinion, rumeur (ce choix simpliste il est vrai n’avait pour but que d’aider les auteurs d’articles à les classer selon leur choix en fonction de critères de classement tout à fait arbitraires). Il n’était pas dans notre propos de tenter d’engager le débat sur le terrain théorique de l’info com. La méthanisation parlons-en… mais de quoi. C’est bien ça la question, jusqu’à maintenant on en a entendu parler d’un point de vue technique, bien, rien à dire ça marche, d’un point de vue financier ça coûte cher (cf. J-P Albert) mais ça peut rapporter gros (cf Catherine DARRIGAN. Mais du point de vue des gens (les vrais gens) ceux qui vivent déjà près d’une usine de méthanisation, ceux qui ont refusé avec succès l’installation en zone urbaine et ceux qui comme à Monclar voudraient savoir ce qui se passe vraiment. Alors là nous tendons l’oreille mais rien… c’est silence radio,… circulez y a rien à voir!!!
    Derniére chose sur la rumeur « ça coûte trop cher ça ne se fera pas » c’est toujours une rumeur on ne peut pas vérifier même après un entretien avec le maire d’autant que sur le site d’o-p-i madame DARRIGAN exprime très clairement son désaccord avec JP Albert à propos de l’abandon du projet (fin de son article sur o-p-i).
    Alors qui croire… Personne???
    Quercy vert environnement a repris le flambeau de la contestation « qué contestation » demander simplement aux responsables élus des précisions sur un projet en cours serait assimilé à de la contestation. Diable!!! La revendication des droits du citoyen à être informé serait donc assimilable à de la contetation voir pourquoi pas à un crime de lèse-majesté. Et puis zut on ne conteste rien puisqu’il n’y a rien à contesté. Mais on se prépare au cas où

  2. Pour rire un peu j’ai retrouvé dans les archives d’o-p-i en date du 08/12/2010 un article signé Robert ou il est écrit je cite:

    « Dans l’article du 1er octobre 2009, nous avons donné à nos lecteurs la possibilité d’accéder au diaporama préparé par Didier MAURY pour l’association « Les coteaux du Tescou » devenue « Vallée et coteaux du Tescou » Aujourd’hui, le groupe d’étude « Projet de méthanisation »de la Communauté de Communes du Quercy Vert vous permet de consulter le compte rendu final de l’étude de faisabilité réalisé par METHANEVA. »

    C’est bien que Robert corrige Robert c’est de l’autocorrection?

    Plus sérieusement en relisant les archives sur parlons-en je constate que le projet sur verlhac disparait du paysage et atterri à Monclar sans que parlons-en ‘ »n’en parle ». Il faut la mobilisation du 25/11/2010 pour que parlons-en se réveille. Robert qui participe au travaux du COPIL n’en a surement pas informé Robert qui écrit les articles sur parlons-en. De plus nous ne savons pas pourquoi le projet abandonner à verlhac resurgit à Monclar. Ca serait chouette si ceux qui savent en faisaient profiter ceux qui ne savent pas.

    La phrase de Robert je cite:
    « La peur est-elle fondée rationnellement ou affectivement ? Si elle est d’origine rationnelle, on peut discuter, argumenter, tenter de la réduire… Si elle est d’origine affective, on n’y peut pas grand-chose (ou alors la traiter relève de la psychanalyse ?) ».

    Cette réflexion associée à l’opinion suivante: « La fabrication de bio-méthane en soi est une bonne chose mais pas près d’une agglomération. » est basée sur une peur rationnele donc on en discute, on argumente,…C’EST CE QU’ON DEMANDE. Si elle d’origine affective et non pas olfactive on consulte un psy. J’ajouterai une petite histoire pour détendre l’atmosphère :
    Un patient se rend chez son médecin et lui dit:
    -« j’ai un problème de flatulence j’ai des gaz en permanence mais heureusement ça ne sent pas mauvais »
    le médecin le regarde droit dans les yeux et lui dit:
    – » Bon ben on va commencer par examiner ce nez!

  3. Personnellement je ne les trouve pas long mes commentaires.En tout cas pas plus longs que ceux de Robert.Merci Robert pour ce magistral cours de grammaire, mais on peut admettre qu’une lecture un peu rapide puisse produire un effet indésirable. Dans ce cas il aurait été plus simple d’écrire « méthanéva a réalisé la présentation de l’étude de faisabilité réalisé par le groupe etc.. c’est juste pour éviter l’ambiguïté de la formulation. C’est pas sympa de tendre des pièges syntaxiques dans lesquels se précipite certains lecteurs. Mais quand même l’essentiel de mon commentaire posait la question concernant le transfert du projet de verlhac à monclar. J’attends toujours ( avec impatience)une explication aussi claire et argumentée que celle qui concerne l’attribution par erreur de l’étude de faisabilité à Methaneva alors qu’elle est le fruit du travail de tout un groupe…Ce qui d’ailleurs ne peut en aucun cas lui éviter les critiques.

  4. ALLEZ ROBERT , ALLONS A L’ESSENTIEL EN REPONDANT AUX QUESTIONS DE FOND

    lA DIVERSION CA VA MARCHER DE MOINS EN MOINS BIEN

    PS: MERCI D’AVOIR SIGNER LA PETITION (rubrique  »info » )

  5. en reponse a robert l usine de methanisation ne se fait pas a verlhac l dde a refuse l implantation d une zone d activite sur l d 999 d autre part plus on vend l eau chaude produite plus edf paie cher l electricite a qui vendre cette eau a partir du site prevu c est exactement comme si j installais une super station service en plein champ en esperant qu une autoroute passe devant l eleve ingenieur qui a fait l etude doit etre plus eleve q ingenieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.