Police: A+ A- A

Rejoignez OPI des Tescou’s sur Facebook

Calendrier des parutions

novembre 2019
L M M J V S D
« Oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Les PERSILS au 8ème Vies de Jardin …à Saint Urcisse (81)

Le jeudi 10 mai 2018, de 9h à 18h., à la salle des fêtes.

persillère

Vous vous souvenez ? Jeudi prochain, jeudi de l’Ascension, le jeudi 10 mai, de 9h à 18h à Saint-Urcisse, l’Édition de Printemps des 9è Vies de Jardin : traditionnelle journée à destination des jardiniers amateurs ou avertis, privilégiant cette année les plants de légumes rares, oubliés ou insolites.
Venez satisfaire votre curiosité et acquérir toutes sortes de plants pour varier vos carrés de potager. Et pourquoi pas échanger vos graines… Exceptionnel : pour vous permettre de partager les plaisirs du jardin avec bébé, nous accueillons la Zébulette (à découvrir sur www.hamac-bebe-zebulette.com) et autres réalisations pleines de charme et d’originalité proposées par sa réalisatrice.
Entrée gratuite. Restauration sur place : places limitées.
Et si à cette occasion, nous parlions PERSILS et … persillère.
Si certains légumes sont oubliés, il en va de même de certains mots. Pourtant, quoi de plus simple qu’une persillère ? Ce récipient percé de trous – semblable à un vase à crocus – que l’on peut placer à l’intérieur, permet d’avoir du persil en hiver. Si on le souhaite, en septembre de préférence, on le remplit de pieds de persil de petite taille, on recouvre les racines de terre et on arrose assez souvent pour une consommation régulière au fil des recettes en cuisine.
A feuilles plates ou à feuilles frisées, on se méfiera de la variété dite à feuilles de fougère, assez semblables à celles de la ciguë de sinistre mémoire. Mais, tout est bon dans le persil, selon les variétés ! Savez-vous qu’au-delà des feuilles, on peut manger les côtes du persil (comme celles du céleri branche, après les avoir blanchies) à condition qu’il soit grand de Naples. Et les racines ? Peut-être leur emploi en cuisine est-il plus connu bien que, cultivé pour ces racines charnues, d’un blanc sale, d’aspect assez similaire à celui du panais, le persil tubéreux reste discret sur les étals marchands. Il se cuisine comme le céleri-rave, même si, personnellement, j’apprécie de le joindre régulièrement aux légumes traditionnels dans la cuisson du pot-au-feu.
Ces quelques lignes sont loin d’avoir épuisé la richesse du Genre Petroselinum dont le Catalogue européen des espèces et variétés inscrit près de 80 variétés dans son inventaire. L’équipe des Vies de Jardin sera plus modeste dans son offre de plants ! Rendez-vous le 10 mai !

Sources : CHANCRAIN E. & FAIDEAU F. (1926). Larousse Ménager illustré. Paris : Larousse ; SEIGNEURIE A. (1924). Dictionnaire Encyclopédique de l’Épicerie. Paris : Publication de L’ÉPICIER ; site https://fr.wikipedia.org/wiki/Persil (29-03-2018)

Information communiquée par Marie-Claire MATE

Retrouvez tous les événements dans l’agenda !

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Réagir à l'article

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.