Police: A+ A- A

Rejoignez OPI des Tescou’s sur Facebook

Calendrier des parutions

novembre 2019
L M M J V S D
« Oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

15ème Journée Internationale des Femmes … à Gaillac (81)

La 15ème Journée Internationale des Femmes organisée  par l’Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros et par Paroles de femmes se déroulera les 3, 4, 7 et 11 mars 2017 à l’auditorium Dom Vayssette et à la MJC.

 

15ème Journée Internationale des Femmes à Gaillac

15ème Journée Internationale des Femmes à Gaillac

Vendredi 3 mars
18h30 à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC)
Vernissage des expositions qui resteront visibles jusqu’au vendredi 24 mars :
– « Elles rapporteront ces paroles » de Julie Lecomte
– « Il n’y a pas d’avenir sans mémoire » : Un camp pour femmes : Brens, 1942-1944

20h30 à l’Auditorium Dom Vayssette
Projection du film « Compañeras » de Dominique Gautier et Jean Ortiz suivie d’un débat avec Betty Fournier et Michel de Chanterac. Le film retrace la participation et le rôle des femmes dans la défense de la République espagnole, dans l’anti-franquisme. Pendant 10 ans, Dominique Gautier et Jean Ortiz ont interviewé, rencontré, suivi, ces femmes courage, mères, épouses, en première ligne ou à l’arrière du front, miliciennes, combattantes, guérilleras, agents de liaison, recueillant des heures de témoignages plus forts et plus poignants les uns que les autres. Des portraits chaleureux de femmes anarchistes, communistes, socialistes…, des mots dits, des silences, des regards. Beaucoup de dignité. « Compañeras » raconte l’avant
1931, la République, la Guerre d’Espagne, l’anti-franquisme, une «transition» sans rupture, le rétablissement d’une démocratie  bancale… Il termine par la condition de la femme sous le très conservateur gouvernement Rajoy, sur le nécessaire combat de mémoire, mais tourné vers le futur, ainsi que sur le ressenti de la troisième génération «républicaine».

Samedi 4 mars à la M.J.C.
14h30 : Visite des expositions, du stand de l’association et de la buvette
15h00 : « Nous rapporterons ces paroles », lecture théâtralisée et musicale inspirée par « Qui rapportera ces paroles » de Charlotte Delbo, mise en espace par Aurore Lerat (Compagnie L’Espante) : L’action se passe au sein du quartier des femmes dans le camp d’Auschwitz-Birkenau. Plongée dans cet univers de terreur et de souffrances indéfinissables, où les cadavres s’empilent jour après jour, Françoise – alter ego de Charlotte Delbo – veut mettre fin à ses jours. Une de ses compagnes lui oppose qu’un combattant ne se suicide pas, qu’elle n’a pas le droit, pas le choix. Si Françoise finit par se résoudre à continuer à vivre, c’est qu’autour d’elle il y a les « petites », qu’il faut soutenir, ne pas lâcher. Et surtout, il faut tenir pour qu’au bout de la
chaîne, il y en ait au moins une qui revienne et rapporte la vérité, brute et nue, de ce qu’elles auront traversé, là-bas, « aux confins du monde habité ». Vivre ou mourir, lutter ou abandonner, et pourquoi ? Voilà les questions qui se sont imposées à l’auteur et aux femmes déportées tout au long de leur calvaire…
Tarif normal : 8 euros. Tarif réduit : 6 euros (pour les moins de 18 ans, titulaires du RSA, demandeurs d’emploi) ;
uniquement sur réservation auprès de l’Office de Tourisme (0 805 400 828).
16h15 : Visite des expositions, du stand de l’association et de la buvette
17h00 : « Résistance et espoir », lecture par les Amis de la poésie qui, avec « Nous rapporterons ces paroles », s’inscrit également dans la manifestation nationale du 19ème Printemps des Poètes.
17h30 : Hommage à Rolande Trempé
Notre association se devait de rendre hommage à Rolande Trempé – décédée le 12 avril dernier – qui a grandement contribué à une meilleure connaissance des camps de femmes de Rieucros et de Brens ainsi qu’à la « renaissance » de notre association à partir du Salon du Livre de Gaillac d’octobre 1998 qui l’avait invitée avec Angelita Bettini del Rio et Monique Lise Cohen pour évoquer cette histoire.
– Hommage à l’historienne par Rémy Pech, historien et ancien président de l’Université Toulouse – Jean Jaurès : Rolande était, à la fois, savante, pétillante d’intelligence et résolue ainsi qu’extraordinairement « pédagogue ». Elle connaissait et nous apprenait l’histoire du mouvement ouvrier et celle des syndicats avec amour et passion. Nous étions toutes et tous, sous le charme. Paul Arrighi
– Hommage à la féministe par Agnès Fine, historienne et anthropologue : Féministe, Rolande ? Elle s’en défendait, irritée par les divisions des féministes et dans son souci prioritaire du social. Mais en l’occurrence les mots comptent moins que les actes. Et le mouvement des femmes la revendique comme une de ses créatrices. Cette rebelle, généreuse, joyeuse, ouverte, dépourvue de tout préjugé, engagée sans emphase, critique sans acrimonie, fut une pionnière éprise de liberté dont le rire fraternel traverse notre temps.
Michelle Perrot (Le Maitron)
– Projection du film « Camps de femmes » de Rolande Trempé et Claude Aubach
19h30 : Apéritif offert par la Municipalité
Exception faite pour Nous rapporterons ces paroles, l’accès à la manifestation est libre avec participation volontaire aux frais les 3 et 4 mars.
Mardi 7 mars à Cartes sur table
20h00 : Conférence sur Marie Curie et Bronia Dluska, par Nane Vezinet

Samedi 11 mars à l’Auditorium Dom Vayssette
15h00 : Fatiha
Animation poétique : Fatiha ne joue pas la comédie / Elle ne lit pas de textes / Elle n’arrange pas la réalité / Fatiha dit / Elle dit la vie / Elle dit sa vie de femme / Elle dit les souffrances et les joies / Elle dit une poésie essentielle.
16h00 : A la rencontre de Louise Grouès (1868-1931) femme de lettres et féministe
Conférence de Luce Van Torre, auteure de Louise Grouès. Tout le ciel bleu – Tout le ciel noir (1868-1931),
Les Autanes, 2014
17h00 : Un Furieux Fourmillement de Poésie
Présentation du livre réalisé par l’atelier d’écriture de Paroles de femmes
18h00 : Chansons de femmes
avec le trio Tchilibim composé d’Aurore Lerat (texte et voix), Christèle Carisetti (accordéon et voix),
Caroline Perry (au violoncelle) :
Le groupe « Tchilibim » ce sont trois donzelles qui s’étaient rencontrées il y a quelques années sur Toulouse et qui par le plus grand des hasards se retrouvent tarnaises d’adoption. Alors ni une ni deux, les voilà chevauchant leurs voix, leur accordéon et leur violoncelle pour nous proposer des textes originaux, dans le plus pur style chanson française. Elles y ajoutent des morceaux récoltés au gré de leurs voyages, distillant ici et là des touches de couleurs saisies sur les chemins d’Europe et d’ailleurs.
19h00 : Tapas et boisson
Tarif : 8 euros, uniquement sur réservation avant le 6 mars à Paroles de Femmes au 0 951 873 170

En savoir +

Contacts :

Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros

Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros

Paroles de Femme – Gaillac

Paroles de Femme – Gaillac

Enregistrer

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Réagir à l'article

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.