Conférence sur « le harcèlement scolaire » … à Nègrepelisse (82)

Nicolas Bouvier, auteur Périgourdin, donnera une conférence sur « le harcèlement scolaire » dimanche 2 mars 2014 à 14h30, à la salle des fêtes, dans le cadre du 5ième salon du livre et de la BD. Entrée gratuite.

Nicolas BOUVIER
Nicolas BOUVIER

A 23 ans, Nicolas Bouvier, auteur périgourdin, clôture sa trilogie dédiée à Jérôme Marchand, adolescent harcelé au collège dans «Sentiments Partagés» (2011), puis au lycée dans «Scrupules» (2012) qui finit par militer contre les violences scolaires dans le dernier tome paru en décembre 2013, «Renaissance» (le plus autobiographique des trois).
«Ma thérapie se termine avec ce livre» dit-il avec soulagement. «J’ai envie de faire autre chose, pour que les gens ne me voient juste comme un militant contre le harcèlement scolaire, j’ai d’autres projets littéraires en perspective.»
L’action du nouveau roman se déroule entre 2008 et 2012, à l’université. Jérôme, après avoir voulu se venger de sa sœur dans «Scrupules» en retrouvant le meurtrier de cette dernière, veut à nouveau le combattre. En effet, ce dernier s’est de nouveau évadé de prison et compte bien prendre sa revanche avec le jeune homme et avec son père contre qui il a une rancune sans égale.
«Ce roman est un thriller mêlé à une autofiction. A travers la fiction, je dévoile une partie de ma vie à l’université, ma vision des choses, de la jeunesse, de la société, du système carcéral également. Je me lâche complètement, sans aucun tabou» assure l’auteur.
Au-delà du roman, l’auteur est devenu militant. Il a créé une pétition en 2012 juste après la campagne éphémère de Luc Châtel sur le harcèlement scolaire afin de mobiliser les français et ainsi avoir leur soutien pour faire face au ministère. Il a également écrit une lettre ouverte au ministre, Vincent Peillon afin de lui faire part de son pessimisme sur l’avenir de l’école et les solutions qu’il faudrait mettre en place.
«La pétition et la lettre ouverte représentent le combat quotidien que je mène avec les associations à travers la sensibilisation sur internet et sur le terrain. 4000 signatures ont été récoltées environ, mais le plus dur commencera dès l’envoi de la pétition au ministère, car il faudra être entendu» dit-il.
En attendant, il aura l’occasion de donner une première conférence sur le harcèlement scolaire le samedi 1er mars à la médiathèque de Gaillac, puis il en donnera une deuxième le lendemain, dimanche 2 mars à 14h30, au 14 place nationale à Nègrepelisse, (salle 22 de la salle des fêtes) dans le cadre du 5ième salon du livre et de la BD.

En savoir +
Sites de l’auteur : http://nicolas-bouvier.skyrock.com
http://facebook.com/NicolasBouvierAuteur

Communiqué par Robert Linas

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.