Police: A+ A- A

Rejoignez OPI des Tescou’s sur Facebook

Calendrier des parutions

avril 2020
L M M J V S D
« Mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Journée Internationale des Femmes ….à Gaillac

Samedi 14 mars 2020, à partir de 15h. à l’Auditorium Dom Vayssette.

  • A 15 h00 : Lecture sur le thème Internement et Résistance par les Amis de la poésie
  • Vers 15h30 : Présentation du roman graphique : C’est aujourd’hui dimanche par son auteure Mary Aulne en présence de son inspiratrice Hélène Pestana qui a été internée enfant avec sa mère au camp de Brens. Printemps 1942. Hélène a 12 ans quand elle est internée avec sa mère au camp de Brens près de Gaillac. Réfugiées polonaises, elles y rejoignent d’autres femmes de tous horizons : communistes, gaullistes, prostituées, juives allemandes, espagnoles qui ont fui Franco et bien d’autres.
    Été 2018. Mary découvre par hasard l’existence de ce lieu de honte que toute la région semble vouloir cacher. Un camp uniquement pour les femmes. En pleine zone libre. Mary décide d’en savoir plus. C’est aujourd’hui dimanche, c’est l’histoire de la rencontre d’Hélène et de Mary. Mais c’est aussi celle de toutes ces femmes qui ont été internées à Brens entre 1942 et 1944 et qui ne doivent jamais être oubliées.
  • De 16h00 à 16h30 : pause
  • Vers 16h30 : Conférence-débat de Maëlle Maugendre : Les réfugiées espagnoles de la « Retirada » en France : des femmes entre assujettissements et résistances à partir de sa thèse éditée sous le titre Femmes en exil. Les réfugiées espagnoles en France 1939 – 1942*. Elles sont entre 75 000 et 95 000 à chercher refuge en France. Des femmes dont on ne parle pas. Des figures subalternes de l’histoire, qui restent dans l’ombre de leurs compagnons d’armes. Des femmes dont les trajectoires et les expériences restent invisibles. Lors de la « Retirada », l’exode antifranquiste au début de l’année 1939, des hommes mais aussi des femmes et des enfants traversent la frontière pyrénéenne pour se réfugier en France. Des centres de triage aux centres d’hébergement disséminés sur tout le territoire, en passant par les camps d’internement pour certaines d’entre elles, les Espagnoles subissent des pratiques coercitives qui les contraignent et les violentent. Mais elles résistent aussi, et de multiples manières ! Au croisement de l’histoire des femmes, du genre et des migrations, la conférence rendra visibles les expériences des femmes espagnoles réfugiées en France de 1939 à 1942, en particulier celles qui ont été internées au camp de Rieucros. [Ces femmes seront transférées au camp de Brens à la mi-février 1942]. L’historienne proposera une narration au féminin de l’exode sur le sol français pour faire advenir ces femmes comme sujets politiques sur la scène historique. 80 ans après la retirada, il est temps de mettre en lumière la dimension résolument politique de ces femmes en exil.
  • Vers 18h00 : Présentation et projection du film Le camp de Brens, une histoire oubliée ? réalisé par des lycéennes du lycée Bellevue d’Albi accompagnées de leurs professeurs Jean-Marc Eychenne et Matthieu Palat.
    En 2019, douze lycéennes du lycée Bellevue d’Albi – Emma Beutin, Roxane Caffarel, Ariane de Cremoux, Maelys Domingo, Valiha Dornadic, Menceline Fabre, Bénédicte Giroir, Lucie Guiraud, Amélie Lapeyre, Horane Ould-Aklouche, Léane Ransay, Léa Thomas – ont participé au Concours National de la Résistance et de la Déportation. Ce court métrage retrace l’histoire de leur démarche mémorielle et civique en même temps que leurs découvertes au sujet de l’Histoire du camp. Leur travail a été primé au concours académique puis au concours national.
  • A 19h00 : Apéritif offert par la municipalité

Entrée libre ; participation libre et responsable aux frais de l’association

Information communiquée par Rémi DEMONSANT

Retrouvez tous les événements dans l’agenda !

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Réagir à l'article

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.