Financement participatif … chez nous aussi !

Opération "Sécurité Alimentaire"
Opération « Sécurité Alimentaire »

C’est à ce mode de financement non conventionnel que « Le Grain Informatique » fait aujourd’hui appel pour assurer son développement.

Découvrez comment vous pouvez participer à la mise en œuvre du projet « Sécurité alimentaire » qui vient compléter la gamme de produits que cette société met au service du monde rural.

« Parlons-en » a fait plusieurs fois écho à des projets locaux faisant appel à vous tous pour les soutenir par le biais du dispositif proposé par « KissKissBankBank » (voir les articles). Aujourd’hui nous souhaitons vous signaler un dossier qui nous tient doublement à cœur : Celui proposé par LeGrain Informatique SAS.

Le Grain Informatique SAS
Le Grain Informatique SAS

Cette société est née dans le prolongement de l’association GRoupement Agriculture artisanat rural et INformatique (dite Le GRAIN) créée en 1984 par 5 agriculteurs d’ici (François et Gérard de Montdurausse, Jean-Paul et Salvador de Montgaillard, Robert de Saint Urcisse). Depuis plus de 25 ans elle a poursuivi son développement en créant logiciels et services essentiellement orientés  exploitations agricoles et artisanat.

Pour satisfaire la demande d’un nouveau programme permettant aux agriculteurs-producteurs-transformateurs de faire face aux normes de traçabilité, Le Grain Informatique SAS a besoin d’un crédit relais. Vous pouvez découvrir le projet en cliquant sur : https://www.lendopolis.com/project/securite-alimentaire

En faisant un prêt (à partir de 20€ !!!) vous participez à la viabilité de ce projet.

Contact : Le GRAIN S.A.

Le GRAIN S.A.

Communiqué de l’équipe d’O.P.I et du GRAIN

 

 

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.