Soirée de soutien aux familles tchétchènes

Claudio le Vagabond vous invite à participer, le samedi 4 décembre, à la soirée de soutien aux familles tchétchènes qui se déroulera à la Maison de Quartier de Cantepau, à Albi, dès 17h sonnées et jusqu’à 23h.

Albi (81)
Albi (81)

Comme vous pouvez le voir sur le flyer, il y en aura pour tous les goûts : documentaire, théâtre et musique. Quant aux contes du Vagabond, ils évoqueront ce soir-là le thème éternel des riches et des pauvres, qui ne sont pas toujours ceux que l’on croit, et qui peuvent passer plus vite que prévu de l’autre côté de la barrière…

AUJOURD’HUI, DES TCHÉTCHÈNES TOUJOURS EN DANGER

La Tchétchénie aujourd’hui, et en particulier sa capitale Grozny, présente une reconstruction effective, spectaculaire, qui contraste singulièrement avec les images de Grozny en ruines après les bombardements. Au premier regard la Tchétchénie donne une impression de paix.

En réalité, entre 10 et 20% de la population a été décimée, autour de 80 000 Tchétchènes sont en exil et ceux qui restent en Tchétchénie, courbent l’’échine, se taisent car «reconstruction n’’est pas normalisation». A la guerre intense, aux bombardements, ont succédé une dictature aux mains de Ramzam Kadirov, Tchétchène adoubé par les Russes.

Le nombre d’’enlèvements est égal aujourd’’hui à celui de 2001 en pleine guerre. La torture, le meurtre ont toujours cours. On peut citer Natalia Estémirova, membre de Mémorial*, qui a payé de sa vie l’’an dernier son combat pour la vérité. Mais bien d’’autres personnes «ordinaires» et dont on n’’entendra jamais parler disparaissent ou sont assassinées aussi. Dans ce climat il n’’est pas étonnant de voir des Tchétchènes aller demander protection à l’’étranger.

Mémorial conclut dans son rapport de janvier 2010 :
Les habitants de Tchétchénie ne sont pas en sécurité sur le territoire de Russie. Où qu’’ils s’installent, ils risquent de subir des persécutions et de se retrouver en prison. Par
conséquent, il est inacceptable de renvoyer dans leur pays d’’origine les ressortissants de Tchétchénie qui demandent l’’asile dans les pays d’’Europe, car cela  contreviendrait à la convention de l’’ONU de 1951 et au protocole de 1967 du «statut des réfugiés».

Dans ce contexte, aider les familles tchétchènes qui arrivent en France est pour nous une évidence.

*Mémorial : principale organisation des droits de l’homme russe opérant en Tchétchénie

Contact : Collectif de soutien aux familles tchétchènes
c/o MRAP,
25, ter rue de la Madeleine
81 000 Albi

( Vous pouvez envoyer vos dons à l’’adresse ci-dessus, chèques libellés : MRAP/TCHETCHENIE)

Communiqué de Claude Mamier, dit Claudio le Vagabond

Site : http://vagabond.amsud.net
Le tour du monde des raconteurs d’histoires:
http://www.1000jours1001nuits.net

Retrouvez tous les évènements dans l’agenda !

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.