»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
«Le sublime des comètes» de Mathieu GRANEL
4 Mai 2019

Le sublime des comètes

On dit notre époque individualiste. Mais rien n’est plus faux ! Dame ! Que les processions ne cessent inlassablement de battre le pavé de l’Histoire sur lequel marchent les civilisations humaines. En effet, comme chantait Brassens : « Dieu ! Que de processions, de monômes, de groupes/Que de rassemblements, de cortèges divers/Que de ligu’s, que de cliqu’s, que de meut’s, que de troupes ! /Pour un tel rassemblement il faudrait un Prévert ». La comète, conformément à sa symbolique quasi-universelle, viendra signifier la rébellion contre l’ordre du cosmos sociétal essentiellement communautaire. De tous âges, le phénomène astral erratique cométaire fut envisagé tel un présage de malheurs par les différentes civilisations. Dans l’horlogerie cosmique offrant à l’Homme la sécurité de la stagnation éternisante, l’étoile filante détone par son impétuosité, son mouvement éphémérisant. Elle représente ainsi parfaitement l’individualisme acceptant la fugacité de son existence individuelle inscrite entre deux néants, authentique existentialisme athée en regard de la religion communiste lorgnant sur l’éternité du temps de la Communauté. En quoi l’histoire des différentes cultures humaines se succédant reste la démonstration de la permanence du sentiment communiste religieux ? En somme, pourquoi les humains se conduisent comme ils se conduisent depuis la nuit des temps ? Voilà l’interrogation qui constituera le fil conducteur de cet ouvrage que je pose en authentique manifeste individualiste, et à laquelle j’essaierai d’apporter des éclaircissements en suivant les traces de sublimes comètes philosophiques qui ont proposé, et proposent encore, des alternatives existentielles individualistes face aux troupeaux des communautés grégaires aspirant, sous la férule du sentiment religieux, cet instinct de conservation et de volonté de puissance de l’espèce à échelle humaine, à se sauver de la vie, à anéantir celle-ci pour triompher de la mort. Le sublime de ces comètes, le sublime du tragique, demeure la seule consolation que peut espérer l’individualiste dans son combat pour l’honneur… Mais quelle consolation !

Disponible sur le site de l’éditeur Sydney Laurent, sur Amazon et autres points de vente en ligne et en librairie sur commande.
Prix : 10.99 € E-book et 22.90 € format papier.
ISBN-13 : 979-1032612040.

« Morsures cyniques, Chronique du nihilisme. tome 1 de Mathieu GRANEL
4 Mai 2019

Morsures cyniques

Dans le monde nihiliste les incongruités ont une place de choix. Ainsi peut-on y rencontrer des non-croyants pratiquants et des croyants non-pratiquants, soit des athées chrétiens, des musulmans consommant du porc, des juifs ne mangeant pas casher… Mais aussi des écologistes libéraux, des humanistes belliqueux, des socialistes de droite, des crapules dites «républicaines », des dandys grégaires, des experts en islam qui ne se sont pourtant pas donné la peine de lire le Coran… Et bien sur les bons vieux thanatopracteurs chineurs d’arrière-mondes, auxquels on ajoutera des gourous à foison, des prophètes millénaristes à tous les coins de rue, des tartuffes en tous genres, des histrions élevant la médiocrité intellectuelle au pinacle, des bouffons tapageurs avides de néant culturel… Dans cette cacophonie idéologique, ce méli-mélo de valeurs, cette foire aux monstres imposteurs, ce cirque de clownerie intellectuelle, sur ce navire absurde, les oxymores sont vivants, les contradictions ne dérangent pas et le réel est éhontément dénigré favorisant l’émergence de nouveaux mysticismes et la restauration des anciennes fabulations. Ce recueil de chroniques vise donc à retrouver un peu de cohérence. Chaque brève de cet ouvrage doit devenir une morsure cynique aux mollets de l’Homme afin de le réveiller de son asthénie nihiliste, prenant exemple sur Diogène le cynique mendiant la vie et l’intelligence de la raison, aboyant après la mort et l’ignorance de l’hypocrisie, mordant ses ennemis, mais aussi parfois ses amis… pour les sauver.

Disponible auprès de l’éditeur : Paulo-Ramand, ainsi que sur Amazon en version papier.
Prix : 11.25 € sur Amazon ; 18.00 € chez l’éditeur.
ISBN-10 : 2754305726.

« La société a dit… » de Mathieu GRANEL
4 Mai 2019

La société a dit…

Liberté, Égalité, Fraternité. Voilà donc trois valeurs fièrement revendiquées par la République française. À tel point qu’elles sont affichées sur tout ce qui relève de l’institutionnel. Mais elles ne sont que trois arbres républicains destinés à cacher la forêt du fascisme dont la recette universelle se trouve ramassée dans un autre triptyque fameux : Travail, Famille, Patrie. Exclusivement associé au fascisme à gros sabots du régime vichyste, il porte pourtant en lui les piliers fondateurs de toutes les sociétés depuis la nuit des temps. Au regard de l’Histoire, on remarque qu’il s’agit moins, dans ce mot d’ordre tristement célèbre, de la vision politique personnelle du Maréchal Pétain que d’une vérité anthropologique absolue.
De nos jours où le libéralisme fait la loi, nombreux sont les conservateurs à pousser des cris d’orfraie déplorant la décadence de ces prétendues vertus. Leurs adversaires, eux, s’en réjouissent. Or, les deux camps ont tort. Travail, famille et patrie ne meurent pas, au contraire, ils survivent à la façon de tout ce qui est : en évoluant. Car le libéralisme n’a pas libéré du fascisme nationaliste, il n’en a été qu’une métamorphose internationaliste diachronique, une version plus raffinée, plus pernicieuse : améliorée.
Ainsi, alors que tout le monde feule contre le slogan de la politique pétainiste, tout le monde y sacrifie, plus que jamais. Tout le monde loue les vertus travaillistes, la famille, qui s’agrandit en ouvrant ses portes à ceux qu’elle excluait autrefois tels les homosexuels amenuisant encore davantage les rangs des authentiques libertins, et le sacrifice patriote qui ne l’en est pas moins lors qu’il s’extirpe de sa forme nationaliste.
Ce livre devient alors l’occasion d’un pamphlet radicalement libertaire, donc individualiste, lançant ses maximes et aphorismes en boulets rouges contre ce carcan disciplinaire sociétal ravageur de la liberté individuelle. Là où la société souhaite des loups familialistes, des fourmis travaillistes et des chiens de garde patriotes, il s’agit de se placer plutôt sous le signe du tigre solitaire, de la cigale oisive et du chat aristocrate !

ISBN-13 : 978-1718002838 et son ISBN-10 : 1718002831.

Il est disponible sur Amazon en Ebook au prix de 3.00 € et en format papier au prix de 13.61 €.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.