»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
«L’histoire extraordinaire de Joan Ibérico. Des Pyrénées à la ruée vers l’or» de Claude RANNOU
5 Oct 2019

L’histoire extraordinaire d Juan Ibérico

Sous le second empire, les mauvaises récoltes poussent des paysans ariégeois à émigrer vers des pays lointains en rêvant d’y faire fortune.

Juan Ibérico est de ceux-là: un manant qui se fait aventurier pour, de ses Pyrénées natales, aller jusqu’à fouler les sables de l’Australie.

A l’heure où le climat menace de jeter des populations sur les routes, peut-être est-il bon de se rappeler que nous sommes tous des enfants de migrants.

Outre le voyage extraordinaire de Juan Ibérico, c’est un regard sur « l’autre » que propose ce grand roman où le souffle de l’Histoire est porté par l’érudition et le style efficace de Claude Rannou.

 

Ce livre est paru en juillet 2019 aux éditions TDO.

On peut l’acheter dans les supermarchés, dans les bibliothèques ou sur internet en tapant « livres de claude rannou » ou « TDO éditions ».

ISBN: 978-2-36652-282-2

« Mijn Holland, Tussen land en Zee » de Jan RENETTE
18 Mai 2019

Mijn Holland

Jan Renette, auteur et photographe d’origine néerlandaise, vit en France depuis plus de 20 ans. Il est l’auteur de trois livres : deux sur les îles et forts Charentais et un sur Toulouse.
Les Pays-Bas ont toujours gardé une place dans son cœur, alors ce n’est pas étonnant que son quatrième livre leur soit dédié. Cet ouvrage est le résultat d’un long travail d’harmonisation, de rapprochements et de fusion entre des photographies et des mots, des textes historiques, fruits de longues recherches. Dans ce livre, il emmène le lecteur des traces du passé de ce pays marécageux à aujourd’hui.
Pour ce projet, Jan a été inspiré par le voyage décrit par l’historien français Henry Havard dans son livre « La Hollande pittoresque, voyage aux villes mortes du Zuiderzée », un voyage fait en 1873 sur un tjalk autour du Zuiderzee. Jan a effectué ce même voyage 140 ans plus tard, sur un bateau historique du Zuiderzee.
Je vous souhaite un bon voyage…
Le livre…
Beau-Livre en couleur, 300 pages, 30 x 30 cm
Editions Photographe sans frontières
Diffusion / Distribution : Centraal Boekhuis- Pays-Bas
Tirage : 2000 ex.
ISBN : 979-10-93140-04-9
Prix : 40 €
Pour feuilleter le livre :  https://www.janrenette.com/Mybooks/Boek-Holland/

Préface par Pieter de Gooijer, ambassadeur du royaume des Pays-Bas en France…
La carte de visite de Jan Renette mentionne : photographe sans frontières. Une définition taillée sur mesure pour un auteur qui semble toujours en partance et entraîne le lecteur dans un parcours de découverte fascinant de l’histoire et de la culture néerlandaises. Avec « La Hollande, côté mer – côté terre » Jan Renette chemine d’événements historiques en anecdotes évocatrices, raconte l’esprit commercial de la Compagnie des Indes orientales et le langage des moulins. J’ai ainsi appris que jadis le meunier prévenait le boulanger que sa farine était prête en plaçant les ailes du moulin en quartier toute voile déployée. Jan Renette nous fait partager les grandes et petites histoires de l’ancienne Zuiderzee à l’IJsselmeer moderne. Il évoque ainsi un élément indissociable des Pays-Bas : la mer, source de subsistance et de prospérité mais aussi de crainte et de respect, une ambivalence de sentiments que Jan Renette sait rendre sensible. Ses photos montrent des paysages qui paraissent « naturels » mais qui ont été au fil du temps littéralement arrachés à la mer. Avec la fermeture de la Zuiderzee et la création de l’IJsselmeer, la flore et la faune ont changé, mais aussi les villes situées à proximité. Jan Renette raconte en détail cette évolution et apporte avec « La Hollande, côté mer – côté terre » une contribution précieuse à l’histoire l’historiographie des Pays-Bas. Je me réjouis que cet ouvrage soit maintenant disponible en français et j’espère qu’il vous donnera envie d’aller admirer les villages, villes et paysages situés autour de l’ancienne Zuiderzee ou de hisser la voile et de voguer à la découverte de l’IJsselmeer. Jan Renette vous offre une mine de suggestions pour un voyage inoubliable.

Ouvrage disponible aux Pays-Bas et en Belgique sur mon site : https://www.janrenette.com/Mybooks/Mijn-Holland-Tussen-land-en-Zee (Bestel nu) ou à commander chez moi avec dédicace  janrenette@netcourrier.com
Pour la version française, je cherche un éditeur.

« La société a dit… » de Mathieu GRANEL
4 Mai 2019

La société a dit…

Liberté, Égalité, Fraternité. Voilà donc trois valeurs fièrement revendiquées par la République française. À tel point qu’elles sont affichées sur tout ce qui relève de l’institutionnel. Mais elles ne sont que trois arbres républicains destinés à cacher la forêt du fascisme dont la recette universelle se trouve ramassée dans un autre triptyque fameux : Travail, Famille, Patrie. Exclusivement associé au fascisme à gros sabots du régime vichyste, il porte pourtant en lui les piliers fondateurs de toutes les sociétés depuis la nuit des temps. Au regard de l’Histoire, on remarque qu’il s’agit moins, dans ce mot d’ordre tristement célèbre, de la vision politique personnelle du Maréchal Pétain que d’une vérité anthropologique absolue.
De nos jours où le libéralisme fait la loi, nombreux sont les conservateurs à pousser des cris d’orfraie déplorant la décadence de ces prétendues vertus. Leurs adversaires, eux, s’en réjouissent. Or, les deux camps ont tort. Travail, famille et patrie ne meurent pas, au contraire, ils survivent à la façon de tout ce qui est : en évoluant. Car le libéralisme n’a pas libéré du fascisme nationaliste, il n’en a été qu’une métamorphose internationaliste diachronique, une version plus raffinée, plus pernicieuse : améliorée.
Ainsi, alors que tout le monde feule contre le slogan de la politique pétainiste, tout le monde y sacrifie, plus que jamais. Tout le monde loue les vertus travaillistes, la famille, qui s’agrandit en ouvrant ses portes à ceux qu’elle excluait autrefois tels les homosexuels amenuisant encore davantage les rangs des authentiques libertins, et le sacrifice patriote qui ne l’en est pas moins lors qu’il s’extirpe de sa forme nationaliste.
Ce livre devient alors l’occasion d’un pamphlet radicalement libertaire, donc individualiste, lançant ses maximes et aphorismes en boulets rouges contre ce carcan disciplinaire sociétal ravageur de la liberté individuelle. Là où la société souhaite des loups familialistes, des fourmis travaillistes et des chiens de garde patriotes, il s’agit de se placer plutôt sous le signe du tigre solitaire, de la cigale oisive et du chat aristocrate !

ISBN-13 : 978-1718002838 et son ISBN-10 : 1718002831.

Il est disponible sur Amazon en Ebook au prix de 3.00 € et en format papier au prix de 13.61 €.

« Ils sont morts pour que nous puissions vivre libres » André LACOMBE
4 Juil 2018

Ils sont morts…

Cet ouvrage est en quelque sorte le répertoire commenté de tous ces lieux de mémoire en Tarn-et-Garonne et au-delà parfois, lorsque des tarn-et-garonnais sont tombés en d’autres lieux. Le but n’était pas simplement de répertorier tous ces endroits, mais de retracer pour chacun d’entre eux l’évènement, chaque fois bien sûr que les témoignages ou les archives le permettaient, pour rappeler que toutes les victimes avaient un nom, un visage, une vie … et pour ne pas oublier qu’elles sont mortes pour notre liberté.

Plusieurs de ces lieux furent les témoins des atrocités commises par l’envahisseur nazi et sa sinistre Gestapo avec, le plus souvent, l’odieuse complicité de collaborateurs zélés ou de l’infâme Milice du gouvernement de Vichy. Certains de ces endroits ont été le théâtre d’affrontements meurtriers entre les Allemands et la Résistance, tandis que d’autres évoquent simplement « L’esprit de Résistance », la fraternité, le souvenir de ces femmes et de ces hommes, qui au péril de leur vie, bravèrent l’interdit en cachant des juifs, en hébergeant des réfractaires, en ravitaillant les maquisards…

Aujourd’hui, nous avons la chance de vivre en paix. Nous le devons au sacrifice de tous ceux qui ont payé le prix fort dans des conditions, souvent dramatiques, pour avoir voulu souligner leur attachement à la France et à ses valeurs républicaines.

Les Anciens, ceux qui ont connu cette période, disparaissent peu à peu, il est donc essentiel que les générations qui leur succèdent deviennent, à leur tour, des passeurs de mémoire pour ne pas prendre le risque de voir le souvenir s’estomper au fil du temps … peut être jusqu’à l’oubli.

Tous ces noms, gravés sur des plaques, sur des stèles ou sur des monuments, doivent rester comme un symbole pour toutes les générations.

Le devoir de mémoire est indispensable pour perpétuer le souvenir, l’Histoire.

 

André LACOMBE

ISBN:978-2-9544594-2-4

Prix de vente : 25€

Actuellement en vente à l’Espace Culturel Leclerc Sapiac à Montauban, au magasin de la presse à Nègrepelisse, au point presse Spar à Montricoux et chez l’auteur.

« Jean-Jacques SOULET ». Biographie
9 Juin 2018
Jean Jacques SOULET

Jean Jacques SOULET

Jean-Jacques Soulet est Architecte.

Membre associé de l’Académie du Languedoc.
Ancien membre de l’ICOMOS association experte auprès de l’UNESCO.
Membre d’associations historiques locales.
Société d’histoire et d’archéologie de la Basse Ariège. Pamiers (Ariège).
Société d’Histoire du Garnaguès . Belpech. (Aude).
Société des Amis du Couserans et de Saint-Lizier. Saint-Girons (Ariège)

Depuis Décembre 1982 consacre ses recherches sur l’histoire de la civilisation antique méconnue la nôtre, et sur ses monuments, ponts avec arches en pierre ou en briques, aqueducs, canaux d’irrigation, de nos contrées du Languedoc Roussillon et de l’ Aquitaine orientale.
A présenté des communications dans les institutions : l’Académie du Languedoc, l’Académie des sciences et arts de Carcassonne, dans les congrès des Sociétés académiques et savantes Pyrénées, Languedoc, Gascogne et dans le cadre de sociétés d’histoire locale.

A ce jour 6 livres publiés sur notre civilisation antique :
Histoire et Archéologie d’Apamia ed. Lacour en 2002
Ansignan, le pont aqueduc et ses bâtisseurs. Auto édition 2005
Les Arcades, un pont aqueduc méconnu, l’origine de Perpignan…Auto édition 2006
Antoninos d’Apamia le dernier « roi saint » des Gaulois Ibères…Auto édition 2012.
Les eaux d’Apamia… La cité hellénistique disparue..Les arrosages du pays de Pamiers. Auto édition Décembre 2014.
Hannibal sous le joug des Gaulois Ibères. Du Perthus au Rhône en 218 av.J.C.

Contact : SOULET Jean-Jacques Pierre
14 Rue Édith Piaf
09100 SAINT-JEAN-DU-FALGA
Tél./ Fax : 05 61 68 00 84
Courriel : Jeanjacques.soulet@orange.fr

Pour voir l’article dans Luchon Mag, cliquez ici

« Le peuple des Ondes ». tome 1: « Le sacre de Malok 13 » de Paul DOVECOTE
18 Fév 2018

Le sacre de Malok 13

Titre de la trilogie : LE PEUPLE DES ONDES

Titre du tome 1 : LE SACRE DE MALOK 13

Genre : Science-fiction

468 pages

Résumé:

Dans la galaxie Mavil, des destins se créent et se croisent, dans un désordre apparent.

Le prince Darnouar s’apprête à succéder à l’empereur Malok 12, son père, avec à la clé des défis insurmontables, comme celui d’imposer sa vision d’un empire où l’ordre règne et où il sera respecté en tant qu’empereur Malok 13.

Khee et Lhoï, astronautes de la planète Prim sont, eux, choisis pour une mission de la dernière chance.

Quant à Alice et Lucas, simples Terriens, on cherche encore leur rôle dans cette histoire…

ISBN : 979-10-203-1522-9

Prix : 22,00 €

Auteur : Paul DOVECOTE   Tél : 07 77 98 23 41     Courriel: paul@pauldovecote.com

 

« Baraban » et « le roi du ciel » Contes de Jakie DURRIEU MALET
13 Fév 2018
CONTES

CONTES

Baraban :

          A travers cette belle histoire on aborde les différents thèmes de la solitude,  exclusion, amitié,  paix. l’exclusion et surtout celui de l’amitié qui réchauffe le cœur, créant ainsi un territoire d’accueil et une paix durable entre l’homme et la bête.

 

Le Roi du ciel :

         La sauvegarde de sa jolie planète verte semble lui poser des problèmes.

Pourra-t-il à lui tout seul la préserver ? Ce conte pour enfants nous ramène à ce vaste débat qui nous interpelle tous, grands ou petits et nous invite chacun à une profonde réflexion.

« Identités » Régine LAPRADE
28 Déc 2017

IDENTITES

Régine LAPRADE relate l’histoire de soldats français ou indigènes, qui durant la seconde guerre mondiale, engagés aux côtés de de Lattre de Tassigny, ont avec courage contribué à débarrasser la France du joug nazi : M’Bark le goumier marocain, Pierre, engagé dans les spahis, Ennemond, le zouave de Saint Léonard de Noblat.
Leurs souvenirs rejoignent ceux de l’auteure, qui dans sa petite enfance, alors que son père, militaire, entretenait le matériel des tirailleurs marocains, qu’elle vivait à Casablanca au milieu des spahis, se souvient des défilés colorés des troupes coloniales.

Editions Les Monédières
Parution le 25 septembre 2017. ISBN 9 782363 401434 Prix 18 euros
En vente en librairie
aux éditions Les Monédières 6 rue Paul Claudel 19100 Brive la gaillarde. Tel 05 84 49 65 59. Et contactàlesmonedieres.fr et www.lesmonedieres.fr

« Rencontres » Carole LABORDE SYLVAIN
2 Oct 2017

Rencontres

Titre : Rencontres

Auteur : Carole Laborde-Sylvain

Parce qu’il suffit généralement d’une rencontre pour vivre une grande aventure amoureuse, professionnelle ou autre, vous trouverez dans ce recueil une dizaine de textes non liés les uns aux autres si ce n’est par le thème de la rencontre.

Partez à la rencontre de Julie et Léa en voyage en Italie, de Savannah passionnée de danse, de Lydie, avocate, et d’autres aux travers de leurs histoires. Le plein d’émotions est garanti!

ISBN : 9781976165030

Pages : 110

Genre : Recueil de Nouvelles

Date de parution : 14 septembre 2017

Format Broché 6,86 euros / Format Numérique 2,99 euros

Disponible sur Amazon.fr

« ‘Le bal des Aïeuls » Thérèse SOUDAN . Prix spécial du Jury 2012 au salon du livre d’Assézat, à Toulouse.
26 Mar 2017

Pour son premier ouvrage « Le bal des Aïeuls » paru en 2011, cet auteur désirait reconstituer un pan de l’histoire de ses Grands-parents. Or, au fil de trois ans d’investigations, ce qu’elle va découvrir à leur sujet, l’entraînera dans un récit auquel elle ne s’attendait pas, celui d’une réelle aventure humaine.

Outre d’attachants personnages, l’auteur nous livre l’univers méconnu de cette communauté de Français du Nord de la France, missionnés à Czestochowa, en Pologne russe, à la fin du 19ème siècle, pour y développer l’industrie textile.

Si trois ans de recherches et d’écriture lui permettent de reconstituer un versant de l’existence de ses Aïeuls au sein de ces expatriés, son ouvrage devient, au fil de ses découvertes, plus qu’un roman biographique ; il emporte l’auteur, des racines de l’histoire de la Pologne jusqu’à l’épopée de l’Europe du début du 20ème siècle.

Avec le Bal des Aïeuls, Thérèse Soudan nous livre, également, l’authentique destin de cette sympathique colonie française de Pologne rattrapée par les évènements liés aux réalités de l’histoire, mais toujours éclairée par la joie, l’amour, et la tolérance.

Le Bal des Aïeuls (Editions Edilivre APARIS)
Prix spécial du Jury 2012 au salon du livre d’Assézat, à Toulouse.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.