»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
BORDERIES Jean Marie Biographie bibliographie
30 Août 2020

Jean Marie BORDERIES

Originaire de Castelferrus (82), Jean Marie BORDERIES a grandi dans la campagne rabastinoise (81). Après de brèves études supérieures en lettres classiques, il a fait sa carrière dans le secteur bancaire dans le Tarn puis à Paris. Il réside en région parisienne depuis plus de 30 ans mais reste attaché à ses racines occitanes.
Jean Marie BORDERIES, est auteur de plusieurs ouvrages biographiques relatant les parcours originaux de personnages exceptionnels qui ont marqué sa jeunesse. Il a notamment publié « Un siècle de Combats », consacré au Général RAYNAL, son mentor en politique, « Un Siècle de laïcité … chrétienne » consacré à l’Abbé GALY, son guide spirituel et une autobiographie pleine d’amour et de tendresse, « Les Couleurs de l’eau » consacré à sa mère. Il vient de publier son dernier ouvrage consacré aux « Evadés de la côte sous le vent », un ouvrage historique qui rappelle la 2ème guerre mondiale dans les Antilles.

 

Bibliographie :

 

  • Un Siècle de Combats,
    Georges Raynal dit « Colonel Rabastens »
    Editions Ophildespages -2017 –
  • Un Siècle de laïcité … chrétienne,
    Du petit Père Combes … à l’Abbé Galy, curé citoyen
    JDH Editions -Juin 2018-
  • Les couleurs de l’eau,
    Le mystère d’un petit point bleusur mon épaule gauche
    JDH Editions -Avril 2019-
  • Oser, Croire, Servir
    Un demi-siècle de bénévolat …. Politique
    Autres Talents – Décembre 2019
  • Victorine et les évadés de la côte sous le vent,
    « An tan Wobè »
    Lys Bleu Éditions – Août 2020
Gérard VEYRIES – Biographie Bibliographie
11 Juin 2020
Gérard Veyriès

Gérard Veyriès

Gérard Veyriès est natif de la bastide du XIIIe siècle de Lisle-sur-Tarn, qui se trouve sur l’axe géographique Albi-Toulouse, plus précisément entre Gaillac et Rabastens… Dans son activité professionnelle, il a été employé à la Délégation générale de l’armement en qualité de technicien de laboratoire en mesures physiques.

Issu d’une ancienne famille de « bâtisseurs », l’auteur est passionné de généalogie, d’histoire, notamment d’histoire locale et régionale. Ce passe temps favori agrémente sa retraite et lui permet de retrouver ses racines occitanes.

Le but de ses écrits est tout simplement de « nourrir » les jeunes générations, d’être au service des étudiants et de ses fidèles lecteurs. Puisque ne rien savoir de ce qui s’est passé avant notre génération, fait de nous des enfants irresponsables ! Aussi mettons-nous en mémoire l’adage suivant : « Apprends du passé, ainsi le présent te deviendra sensible et tu sauras ce que l’avenir exige de toi. »

Et si l’auteur n’a pas l’autorité d’un historien reconnue, il justifie ses écrits, en empruntant modestement ceux du musicien compositeur Claude Debussy : « Je ne révolutionne rien, je ne démolis rien. Je [passe] tranquillement mon chemin, sans faire la moindre propagande pour mes [écrits], ce qui est le propre [de l’homme sage]. Je suis [seulement] pour la liberté. »

La connaissance historique prend naissance dans sa volonté de chercheur ; elle est le fruit d’une passion, celle de la vérité appliquée au passé. Aussi, l’auteur n’est qu’un érudit « solitaire », qui cueille le fruit des interrogations nées de ses recherches. Et, au-delà de la rigueur nécessaire au progrès de la connaissance, il est animé par le désir de faire partager tout simplement ses découvertes à ses lecteurs.

Activités de l’auteur :

L’auteur est membre du « Collectif International de Recherche sur le Catharisme Et les Dissidences » (CIRCAED).

bastidealbigeoise_veyriesContact :

Courriel : gerard.veyries@wanadoo.fr

Site : http://lislesurtarn.free.fr

Autres liens :
http://www.griffon-dargent.com

www.auteursdoccitanie.com

http://www.lislesurtarn.info

http://www.tarninfo.com

http://www.lesguidesdutarn.com : site de l’association des guides interprètes du Tarn (AGIT)

http://adoctarn.free.fr : site de l’office de tourisme occitan d’Albi

http://www.oc-tradou.cmonsite.fr : site d’une association occitane locale de Lisle-sur-Tarn

BIBLIOGRAPHIE

Pour voir la fiche descriptive d’un ouvrage, cliquez sur son nom

Biographie Adeline CAMUS
10 Déc 2019

Adeline CAMUS

Je m’appelle Adeline CAMUS, j’ai 33 ans et je suis maman de 3 enfants. Je suis sophrologue, hypnothérapeute, professeur de méditation et de yoga installée à L’Union (31).

Depuis longtemps attirée par l’envie d’écrire, c’est dans le cadre de mon activité professionnelle que ce désir s’est exprimé tout naturellement. En effet, j’ai rencontré un certain nombre d’enfants qui nécessitent un accompagnement particulier autour de la gestion des émotions, l’estime de soi, la canalisation de leur énergie, les troubles de l’endormissement… Leurs parents, ainsi que certains professionnels se retrouvent ainsi démunis, ne sachant comment accompagner leur enfant dans ces freins à leur épanouissement.

C’est à partir de ce constat qu’a commencé à germer dans mon esprit le souhait de développer mes propres « outils » pédagogiques, ludiques et thérapeutiques à la fois. Adepte des livres pour enfants dès le plus jeune âge, j’ai fait travailler mon imagination pour créer des personnages et des histoires dans lesquels chaque enfant peut se reconnaître, de l’âge de 2 ans et demi jusqu’à environ 9 ans. Les illustrations ont été créées par Margot Collavini et Caroline Bonnin.

La collection qui s’intitule « Billes de relaxation » contient, jusqu’à ce jour, 19 histoires (d’une vingtaine de pages). Chacune de ces histoires contient un véritable exercice de Sophrologie ou de Méditation de pleine conscience autour des thèmes de : la gestion des émotions, le développement de la concentration, le retour au calme, la confiance en soi, l’endormissement, la relaxation corporelle…

Je fais imprimer les livres par une imprimerie situé dans le Tarn, et je finance leur impression par des campagnes de financement participatif sur la plateforme Ulule. Chaque livre possède un code ISBN.

Afin de faire connaître ces ouvrages, j’anime des lectures publiques dans les bibliothèques, librairies, écoles et autres structures intéressées (salon de thé de Pechbonnieu, siège d’une association partenaire…) à destination des enfants de 3 à 9 ans en présence de leur(s) parent(s).

Pour consulter ma fiche bibliographie, cliquez ICI

CONTACT : 06.10.26.75.67 / minalicha31@gmail.com / facebook@billesderelaxation / www.minalicha.com

« Je n’attire pas ce que je veux mais j’attire ce que je suis tome 5 » Alain PESCHEUX
18 Mai 2019

Je n’attire pas….

Dans la rencontre du miroir de l’autre, il est un fait certain, que les reproches ainsi que les défauts de l’autre ne sont pas les miens. Mais, favorisant bien évidemment ce schéma de pensée  » Je n’attire pas ce que je veux mais j’attire ce que je suis« ,

nous pouvons constater que tous ces éléments sont des projections gravées, sans que nous nous en rendions compte dans notre individualité personnelle.

C’est ainsi, que j’attire alors vibratoirement les êtres qui me ressemblent, comme dans l’exemple du rubicube de la vie, celui-ci, est représenté par un enchevêtrement de causes à effets, qui s’emboîtent les unes dans les autres pour ne faire qu’une unité.

Ceci est flagrant, lorsque nous sommes confrontés à l’agacement à cause d’une autre personne, c’est là, la théorie du miroir.

ISBN 978-0-244-44073-2

Prix 10 euros (+ frais de port)

Ouvrage disponible sur le site lulu.com, Amazone etc…ou lors de conférences, salons du livre ou 06 88 45 07 64 ou site

Biographie de Bruno de l’ONDE
9 Mai 2019

Bruno de l’ONDE

Bruno de l’Onde a suivi des études de philosophie, dirigé des associations spécialisées dans l’ingénierie culturelle, publié dans un cadre professionnel de nombreux articles et ouvrages sur l’économie solidaire et l’action culturelle, dont « Action culturelle dans les quartiers, enjeux et méthodes » aux éditions Culture et proximité, et « Pour une autre économie de l’art et de la culture » aux éditions Érès. Il a ensuite travaillé les récits de la tradition orale avec des conteurs réputés, exploré les rites de passage contemporains avec divers chercheurs, pour se consacrer depuis 2007 à l’écriture de fictions. Des nouvelles fantastiques avec « Sept objets magiques », une chronique humoristique avec « Les spitz », un roman onirique avec « L’île du Saros », et un conte historique avec « Purificat », premier volet de la série des « Romans des sept fontaines ». Un nouveau roman sera présenté en 2019. Avec ses écrits, Bruno de l’Onde nous entraîne à voyager, entre poésie, humour et aventures, aux frontières de l’imaginaire et de notre quotidien.

Contact : Bruno de l’Onde – 14, rue du Vieux Pont 82240 Septfonds –
courriel: bruno@delonde.art tél: 06 88 38 87 34 – https://delonde.art

«Le sublime des comètes» de Mathieu GRANEL
4 Mai 2019

Le sublime des comètes

On dit notre époque individualiste. Mais rien n’est plus faux ! Dame ! Que les processions ne cessent inlassablement de battre le pavé de l’Histoire sur lequel marchent les civilisations humaines. En effet, comme chantait Brassens : « Dieu ! Que de processions, de monômes, de groupes/Que de rassemblements, de cortèges divers/Que de ligu’s, que de cliqu’s, que de meut’s, que de troupes ! /Pour un tel rassemblement il faudrait un Prévert ». La comète, conformément à sa symbolique quasi-universelle, viendra signifier la rébellion contre l’ordre du cosmos sociétal essentiellement communautaire. De tous âges, le phénomène astral erratique cométaire fut envisagé tel un présage de malheurs par les différentes civilisations. Dans l’horlogerie cosmique offrant à l’Homme la sécurité de la stagnation éternisante, l’étoile filante détone par son impétuosité, son mouvement éphémérisant. Elle représente ainsi parfaitement l’individualisme acceptant la fugacité de son existence individuelle inscrite entre deux néants, authentique existentialisme athée en regard de la religion communiste lorgnant sur l’éternité du temps de la Communauté. En quoi l’histoire des différentes cultures humaines se succédant reste la démonstration de la permanence du sentiment communiste religieux ? En somme, pourquoi les humains se conduisent comme ils se conduisent depuis la nuit des temps ? Voilà l’interrogation qui constituera le fil conducteur de cet ouvrage que je pose en authentique manifeste individualiste, et à laquelle j’essaierai d’apporter des éclaircissements en suivant les traces de sublimes comètes philosophiques qui ont proposé, et proposent encore, des alternatives existentielles individualistes face aux troupeaux des communautés grégaires aspirant, sous la férule du sentiment religieux, cet instinct de conservation et de volonté de puissance de l’espèce à échelle humaine, à se sauver de la vie, à anéantir celle-ci pour triompher de la mort. Le sublime de ces comètes, le sublime du tragique, demeure la seule consolation que peut espérer l’individualiste dans son combat pour l’honneur… Mais quelle consolation !

Disponible sur le site de l’éditeur Sydney Laurent, sur Amazon et autres points de vente en ligne et en librairie sur commande.
Prix : 10.99 € E-book et 22.90 € format papier.
ISBN-13 : 979-1032612040.

« Morsures cyniques, Chronique du nihilisme. tome 1 de Mathieu GRANEL
4 Mai 2019

Morsures cyniques

Dans le monde nihiliste les incongruités ont une place de choix. Ainsi peut-on y rencontrer des non-croyants pratiquants et des croyants non-pratiquants, soit des athées chrétiens, des musulmans consommant du porc, des juifs ne mangeant pas casher… Mais aussi des écologistes libéraux, des humanistes belliqueux, des socialistes de droite, des crapules dites «républicaines », des dandys grégaires, des experts en islam qui ne se sont pourtant pas donné la peine de lire le Coran… Et bien sur les bons vieux thanatopracteurs chineurs d’arrière-mondes, auxquels on ajoutera des gourous à foison, des prophètes millénaristes à tous les coins de rue, des tartuffes en tous genres, des histrions élevant la médiocrité intellectuelle au pinacle, des bouffons tapageurs avides de néant culturel… Dans cette cacophonie idéologique, ce méli-mélo de valeurs, cette foire aux monstres imposteurs, ce cirque de clownerie intellectuelle, sur ce navire absurde, les oxymores sont vivants, les contradictions ne dérangent pas et le réel est éhontément dénigré favorisant l’émergence de nouveaux mysticismes et la restauration des anciennes fabulations. Ce recueil de chroniques vise donc à retrouver un peu de cohérence. Chaque brève de cet ouvrage doit devenir une morsure cynique aux mollets de l’Homme afin de le réveiller de son asthénie nihiliste, prenant exemple sur Diogène le cynique mendiant la vie et l’intelligence de la raison, aboyant après la mort et l’ignorance de l’hypocrisie, mordant ses ennemis, mais aussi parfois ses amis… pour les sauver.

Disponible auprès de l’éditeur : Paulo-Ramand, ainsi que sur Amazon en version papier.
Prix : 11.25 € sur Amazon ; 18.00 € chez l’éditeur.
ISBN-10 : 2754305726.

« L’alchimie décryptée » de Liber Lucius
4 Mai 2019

L’alchimie décryptée

L’alchimie décryptée est un livre qui explique pour la première fois au grand public, clairement et pédagogiquement les secrets alchimiques. C’est bien ce que signifie le mot « décrypter» Trouver le moyen de quitter la crypte, c’est quitter le labyrinthe intellectuel dans lequel nous ont plonges les anciens alchimistes de l’antiquité et du moyen-âge. Qui n’a jamais rêve de fabriquer la pierre philosophale ou l’élixir de vie éternelle ? L’alchimie décryptée est une source formidable d’information et de questionnements qui découvre et suit la présence des initiés à travers l’espace et le temps. Des initiés qui déguisent des secrets dans les films ou qui donnent à une boisson le numéro atomique de l’atome tant recherché par les alchimistes occidentaux…

Les alchimistes n’ont-ils pas la réputation d’avoir trouvé le secret de la vie éternelle ?

Les mayas avaient une année de 260 jours, ce qui parait de prime abord tout à fait étrange puisque nous savons qu’elle dure 365 jours en y intercalant des années bissextiles. Un jour de plus tous les quatre ans, cela ferait une portion de 0.25. Mais cette portion est en réalité de 0.28, ce qui fait que (365.28/3.14) X√5 = 260 = (10 X26)

Or, si vous admettez que Alif est la premier signe de l’alphabet arabe et que Lamad est le douzième, alors :

Alif Lamad Lamad Alif

1 + 12 + 12 + 1 = 26

Pour l’alphabet hébreu Iod est le dixième signe…

Iod Hé Vau Hé

10 + 5 + 6 + 5 = 26

Zita Epsilon Upsilon Sigma

8 + 5 + 3 + 10 = 26

Avec le codage Pythagoricien. (D’autres exemples sont présents dans le livre.) Le premier mot se lit Allah, le second Jéhovah/Yahvé et le troisième Zeus. Nous constatons que sous des apparences diverses liées à un codage, nous avons en réalité tous le même dieu qui vaut 26 et qui est bien lié aux mécanismes de la création. Ici, pour l’exemple, c’est celui de la rotation de la terre. Ce nombre 26 correspond au numéro atomique du fer, cendre du soleil….

 

« La société a dit… » de Mathieu GRANEL
4 Mai 2019

La société a dit…

Liberté, Égalité, Fraternité. Voilà donc trois valeurs fièrement revendiquées par la République française. À tel point qu’elles sont affichées sur tout ce qui relève de l’institutionnel. Mais elles ne sont que trois arbres républicains destinés à cacher la forêt du fascisme dont la recette universelle se trouve ramassée dans un autre triptyque fameux : Travail, Famille, Patrie. Exclusivement associé au fascisme à gros sabots du régime vichyste, il porte pourtant en lui les piliers fondateurs de toutes les sociétés depuis la nuit des temps. Au regard de l’Histoire, on remarque qu’il s’agit moins, dans ce mot d’ordre tristement célèbre, de la vision politique personnelle du Maréchal Pétain que d’une vérité anthropologique absolue.
De nos jours où le libéralisme fait la loi, nombreux sont les conservateurs à pousser des cris d’orfraie déplorant la décadence de ces prétendues vertus. Leurs adversaires, eux, s’en réjouissent. Or, les deux camps ont tort. Travail, famille et patrie ne meurent pas, au contraire, ils survivent à la façon de tout ce qui est : en évoluant. Car le libéralisme n’a pas libéré du fascisme nationaliste, il n’en a été qu’une métamorphose internationaliste diachronique, une version plus raffinée, plus pernicieuse : améliorée.
Ainsi, alors que tout le monde feule contre le slogan de la politique pétainiste, tout le monde y sacrifie, plus que jamais. Tout le monde loue les vertus travaillistes, la famille, qui s’agrandit en ouvrant ses portes à ceux qu’elle excluait autrefois tels les homosexuels amenuisant encore davantage les rangs des authentiques libertins, et le sacrifice patriote qui ne l’en est pas moins lors qu’il s’extirpe de sa forme nationaliste.
Ce livre devient alors l’occasion d’un pamphlet radicalement libertaire, donc individualiste, lançant ses maximes et aphorismes en boulets rouges contre ce carcan disciplinaire sociétal ravageur de la liberté individuelle. Là où la société souhaite des loups familialistes, des fourmis travaillistes et des chiens de garde patriotes, il s’agit de se placer plutôt sous le signe du tigre solitaire, de la cigale oisive et du chat aristocrate !

ISBN-13 : 978-1718002838 et son ISBN-10 : 1718002831.

Il est disponible sur Amazon en Ebook au prix de 3.00 € et en format papier au prix de 13.61 €.

Biographie de Mathieu GRANEL
30 Avr 2019

Mathieu GRANEL

Mathieu Granel est né à Castres, dans le département du Tarn au sein duquel il vit toujours. Ecrivain-philosophe autodidacte, il gagne sa vie par des boulots alimentaires.
Il a effectué des études dans le milieu agricole, initialement pour reprendre l’exploitation laitière familiale. Après l’obtention d’un BEPA, d’un BAC Pro CGEA et un BTS en agronomie, l’échéance de l’entrée dans la vie professionnelle approchant, il eut une prise de conscience. Se posant enfin les bonnes questions, il décide finalement de se consacrer à la seule chose qui l’intéresse réellement : la philosophie. A partir des quelques connaissances philologiques qu’il avait déjà acquises, notamment par la découverte de l’œuvre de Michel Onfray, qu’il a depuis largement étoffées, il se lance dans un projet d’écriture. La société a dit… publié en 2015, aux éditions 7 écrit fut le premier à aboutir. Suivit ensuite Morsures cyniques, Chroniques du nihilisme, Tome 1 en 2017 chez Paulo-Ramand. Et en septembre 2018 : Le sublime des comètes, Manifeste de l’individualisme.
Pour lui, l’archétype du philosophe est Sherlock Holmes, avec son souci minutieux des faits, son goût pour la résolution des mystères et son obsession pour la vérité. Il place Diogène le Cynique tel le plus honorable des philosophes et voit en l’existence de Brassens une quintessence de sa philosophie profondément libertaire et individualiste et la marche à tenir en terme d’éthique et de politique. Son tout premier maître à penser fut véritablement le Docteur House, personnage de série-télé existant en véritable Diogène des temps modernes et en Sherlock Holmes revisité. Le caractère de ce dernier placé dans un tempérament Brassensien, voilà qui définit la personnalité de Mathieu Granel.

Mathieu Granel
Page auteur : https://www.facebook.com/mathieu.granel.auteur/

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.