7 à lire !

Actualités Littéraires, Activités Occitanes & Echanges Internationaux

DARIOS Michel bio-bibliographie

DARIOS Michel

Michel DARIOS est né à Montdurausse le 22 janvier 1956.
Il a fréquenté l’école communale de Saint Urcisse puis est parti faire ses études secondaires à Montauban.

Profondément attaché à sa terre natale il a eu l’idée de consigner sur un cahier d’écolier ses souvenirs d’enfance à l’intention de ses petits enfants afin de l’aider à favoriser son rôle de « passeur » comme tout grand-parent. Ce cahier devait être « oublié » pour être retrouvé plus tard par les destinataires au hasard d’explorations dans les greniers ou les armoires. Ecrit vers les années 2009/2010, il a été éventé avant l’heure et les lecteurs prématurés ont trouvé à cet ouvrage un intérêt qui leur semblait dépasser le cadre de l’intimité familiale, ce qui a poussé l’auteur à envisager une publication à l’automne 2020.
Michel DARIOS aujourd’hui à la retraite après une carrière d’expert-comptable à Montauban a fait restaurer sa ferme natale où il a aménagé dans l’ancienne étable un petit musée regroupant les œuvres de son père, le « paysan sculpteur » Pierre DARIOS.

 

Contact :
michel.darios@outlook.fr
06 82 81 56 83

« Sans fard », Odile SAVELLI

sans fard

« Voilà, je l’ai fini, terminé, bouclé, emballé ! Maintenant, c’est un livre. Comme il me fut difficile de dévoiler ce qu’au fil des années, j’ai écrit et tu à la fois. Dit et caché. Jusqu’à ce matin où encore ensommeillée, entre derniers remugles de mes fantasmagories nocturnes et prémices de mes projets diurnes, une phrase de Montaigne m’est gracieusement tombée dessus. Oui, Michel Eyquem de Montaigne (1533 – 1592) ! À chacun sa Pentecôte.
  Chaque Homme porte en soi la forme entière de l’humaine condition.
Je suis un Homme comme les autres, pas tout à fait indigne. Merci cher philosophe grâce à qui mon livre ne s’est pas appelé « Mauvaise fille » comme je l’avais prévu mais simplement « Sans fard ».

10€,  A commander à : odile.savelli@nordnet.fr

« Tu les avertiras de ma part… » de Christian TARAMINI

Notre monde va mal, cela génère une inquiétude bien compréhensible pour tous les humains, mais, malgré les apparences, nous ne sommes pas laissés seuls avec nos problèmes insolubles:
Le Fils de Dieu a donné sa vie pour chacun d’entre nous et intercède encore pour nous actuellement devant son père.

Nous devons nous préparer pour le recevoir, car il reviendra bientôt pour nous prendre avec lui, comme il nous l’a expressément promis.

Les signes annonciateurs s’accomplissent sous nos yeux journellement.
Sommes-­‐nous prêts pour cette rencontre merveilleuse et somennelle?

Il m’est impossible de garder cette information capitale égoïstement.

Bientôt, peut-­‐être, certains me diront: « Vous saviez tout cela et vous ne nous avez rien dit! »

Je ne supporterai pas d’entendre un tel reproche.

Françoise BACHMANN LEVY. Biographie Bibliographie

Françoise BACHMANN
Françoise BACHMANN

Françoise BACHMANN LEVY

Françoise Bachmann Levy est née le 27 décembre 1960 à Strasbourg. Son enfance baigne dans la musique ; une mère qui adore chanter, un père qui joue du trombone, un oncle organiste. À 7 ans, elle prend ses premières leçons de piano. Quel plaisir ! Elle retrouve des sensations semblables avec la lecture. Puis l’écriture s’invite, notamment par le biais de chansons dont elle compose également la musique.

Professeur de piano à 20 ans, elle puise dans les pédagogies et les méthodes d’apprentissage pour adapter ses cours à ses nombreux élèves. De cette quête est née son premier roman intitulé Frédéric, Ludwig et le troubadour.

Parce qu’elle aime se lancer des défis, elle bascule dans un tout autre monde professionnel à partir de 1994. Au sein du Conseil de l’Europe, organisation intergouvernementale réunissant 47 États membres, elle travaille d’abord au Service des Technologies de l’Information puis à la Direction des Droits de l’Homme, dans la Division Médias et Société de l’Information. C’est là qu’elle sera amenée à rédiger des articles et un bulletin d’information, à gérer le contenu d’un site Internet et à faire le suivi de publications. Une autre forme d’écriture…

Elle s’installe dans l’Oise durant trois ans. C’est là qu’elle exerce en tant qu’écrivain public. Elle y écrit également Grandir à Strasbourg dans les années 1960 et 1970 puis le roman policier Le grand ange rose de Strasbourg, deux ouvrages parus aux Éditions Wartberg.

Coup de cœur pour le Tarn-et-Garonne où elle s’installe en 2015, y enseigne le piano et poursuit ses travaux d’écrivain.

En février 2021, les Éditions du Bord du Lot rééditent son roman policier Le grand ange rose.

Elle est membre de la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne et l’un des membres fondateurs de l’association Les Bords de Tauge créée au printemps 2021 qui a pour objectif le partage d’expériences culturelles et artistiques.

CONTACT

E-mail : f_bakman@yahoo.fr

Site Internet : https://francoisebachmannlevy.fr/

Mobile : 06 89 78 55 68

BIBLIOGRAPHIE

Le grand ange rose, Les Editions du Bord du Lot, 2021. https://www.bordulot.fr/detail-le-grand-ange-rose-536.html

LE GRAND ANGE ROSE

Roman policier

Le libraire Simon Braun a été retrouvé mort dans la crypte de la cathédrale de Strasbourg. Sous l’œil effaré du grand ange rose, le lieutenant Antoine Meyer et la jeune historienne Emma Parys sont chargés de résoudre l’affaire qui s’avère complexe. Alors que des faits insolites et effrayants se produisent dans la capitale européenne, la piste se tourne vers l’histoire de la cathédrale et de la fameuse horloge astronomique, source de légendes et de mystères.
Emma, belle et captivante et Antoine, surnommé Chechmann découvrent l’existence de la confrérie
Hora est dont le libraire était un membre. Ses amis pourront-ils supporter le poids du silence ? Quel lien y a-t-il entre la société secrète et l’assassin ? Meyer et Parys vont allier leurs forces et leurs compétences pour bloquer les rouages de l’engrenage mis en place par le tueur. Suspects, interrogatoires, peurs, menaces, mensonges… Et si la vérité était ailleurs ?

https://francoisebachmannlevy.fr/le-grand-ange-rose/

LE GRAND ANGE ROSE

Les Éditions du Bord du Lot

Broché 220 pages

Pierre CARAYON, biographie, bibliographie

Pierre CARAYON

Pierre Carayon est né en 1950 à Saint-Sernin-sur-Rance, dans l’Aveyron. Après des études à la faculté, à Toulouse, il devient titulaire d’une licence d’anglais. Il part alors travailler à Paris et à Londres.
En 1975, il décide de changer de métier en reprenant l’hôtel familial qu’il développe considérablement. Il dirige une PME qui, en saison touristique, dépasse les 25 salariés. Son hôtel est équipé d’un grand parc de loisirs. Représentant la quatrième génération « Carayon Aubergistes », son établissement est très vite reconnu dans les grands guides gastronomiques et attire un grand nombre de stars.
Dès 2018, lorsqu’il prend sa retraite il retourne à ses amours premières : la poésie et l’écriture. À partir de là, et jusqu’à maintenant, il écrit plusieurs ouvrages, certains sont en prose et d’autres en vers. Vous pouvez d’ores et déjà les découvrir en feuilletant ce flyer ! Son livre, Mes 40 poèmes que j’aime, a obtenu en février 2020, le prix du livre d’art et de poésie, décerné par l’Académie du Languedoc. Aujourd’hui, il est membre de cette prestigieuse Académie.

Pierre Carayon écrivain
Courriel:  pierrecarayon@me.com
Tél.: 06 07 88 78 72
Site: https://pierre-carayon.com/

 

Pour voir la fiche descriptive d’un ouvrage, cliquez sur son nom

 

 

« Mes souvenirs revisités de mes 40 rencontres avec des stars » de Pierre CARAYON

Mes souvenirs revisités…

Mes souvenirs revisités de mes 40 rencontres avec des stars.
Avoir pu partager des moments forts a été pour moi, une chance.
Je vous parlerai de Bibi Cuq, de Gaston Ghrenassia… À vous de découvrir l’ambiance !
Réfléchissez un peu car vous les connaissez bien ! Et si, par hasard, vous ne trouvez pas,
Lisez donc cet ouvrage, et vous direz : « Mince alors, jamais j’aurai deviné ça ! »

 

Pierre Carayon remet à l’honneur son métier et ses hôtes. Redécouvrez ces nombreuses stars qui ont foulé l’auberge, devenue institution au coeur d’un village aveyronnais, cette fois non pas en prose mais en vers.
Pierre Carayon nous livre ici à la fois les souvenirs qui ont façonné sa carrière, mais également sa passion pour la poésie. Lauréat du livre d’art et de poésie 2020, Pierre Carayon manie sa plume avec autant d’amour qu’il tenait son auberge. N’attendez plus et venez (re)découvrir ces rencontres narrées à la façon « Carayon », tout en vers !

 

« Mes 40 belles années et les autres » de Pierre CARAYON

Mes 40 belles années …

Mes 40 belles années et les autres, mon enfance en Aveyron,
Après à Paris, Londres, Toulouse et aussi dans ma belle ville d’Albi.
Merci à vous tous, chers amis, de m’avoir aidé à construire ma vie.
Dans tous ces lieux magiques, j’aime me rappeler que j’ai pris du plaisir.
Ces ouvrages n’ont qu’un seul but : essayer simplement de vous divertir.

Aubergiste, poète, auteur… Pierre Carayon a porté beaucoup de casquettes durant sa vie et continue d’avoir de multiples facettes. Mais au fond, qui est Pierre Carayon? Venez découvrir son enfance, son adolescence ainsi que toutes les étapes marquantes de sa vie qui ont façonné l’homme qu’il est devenu aujourd’hui. Plongez dans le récit de sa vie, de la chambre n°8 de l’Hôtel de France jusqu’à sa maison dans les hauteurs de Saint-Sernin, son village natal, ou encore son appartement albigeois.

Pierre Carayon aura connu beaucoup d’évènements durant sa vie, des bons comme des moins bons, mais il a su rester fidèle à lui-même, à ses valeurs, à qui il est avant tout : un homme honnête. Il a su conserver une foule d’amis avec qui partager tous les moments de la vie. Alors, n’hésitez plus, et laissez-vous transporter par ces 40 belles années… mais aussi par les autres !

Publié le 15/09/2018
EAN139782956516224

 

« Mes années à l’an droit… et celles à l’an vers » de Pierre CARAYON

Mes années

Mes années à l’an droit… et celles à l’an vers.
Un écrivain qui se livre, c’est un peu comme un canard qui se confie !
Je dédie ces souvenirs, aux gens qui m’ont aidé à construire ma vie.
Dans ce livre, je déroule donc toutes ces années de ma jeunesse.
À 70 ans, n’est-ce pas la revanche du plaisir contre la vieillesse ?