CHALIER Maurice, bio-bibliographie

Maurice CHALIER

J’ai travaillé pendant dix-sept en Afrique ou j’ai pu m’exercer à tous les aspects de l’éducation, enseignement en collège, école normale, lycée, université, inspection. Je suis physicien. Mes livres font régulièrement référence non pas à la physique classique de mes apprentissages, mais à la physique qui lie l’humain à la conscience, celle des prix Nobel Roger Penrose ou Wolfgang Pauli, celle de David Böhm. J’ai eu la chance d’enseigner à l’école normale supérieure de Yaoundé au côté d’Alain Aspect que je considère comme le plus grand physicien français à égalité avec Serge Haroche. Je fais référence à ce physicien dans mon premier livre « Le paradoxe EPR ». La coopération devenant de plus en plus restreinte, j’ai passé le concours de chef d’établissement. J’ai fait un séjour de quatre années dans le département du Nord puis j’ai dirigé deux autres collèges en Ariège et à Gaillac. Dans ce travail, j’ai créé des structures pour les enfants handicapés. À ma retraite, j’ai continué à suivre des enfants autistes et j’ai écrit « Marcus, parole d’autiste ». M’étant passionné pour les écrits des tablettes sumériennes traduites par Jean Bottéro, j’ai écrit « Mâhil et Hapsüm », roman d’amour entre la grande prêtresse de la déesse de l’amour et un caravanier. Ensuite, j’ai buché les récits de Flavius Josèphe pour me lancer dans l’histoire du premier siècle de notre ère et j’ai écrit « Emmanuel ou le petit-fils de Dieu ». Enfin, j’ai décidé que j’en avais assez d’écrire ce que ma manie cartésienne me dictait. Alors je me suis lancé dans « Yucatan » qui allie la raison et l’imaginaire. Entre-temps, j’avais étudié les êtres cyborgs, pour créer « Iliana, la fille cyborg ». Je sortirai d’ici la fin de l’année mon prochain ouvrage, « Une valse dans une vallée de larmes ». C’est le livre le plus simple de ma liste, c’est un policier.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.