»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Guerres de religion en Terre Albigeoise » Gérard Veyriès
21 septembre 2010
Gérard Veyriès

Gérard Veyriès

Le protestantisme est un mouvement chrétien de renouveau spirituel qui prend naissance en Europe lors de la Réforme.

Au XVIe siècle, un crise de minorité éclate, le parti des protestants, celui de la maison des Bourbon (famille des Albret), entend débusquer le parti des catholiques, celui de la maison des Lorraine (famille des Guise), qui occupe le pouvoir. Une rivalité de cette envergure impose l’emploi de la force. Aussi, l’offensive armée n’est-elle engagée qu’à des fins religieuses ?

L’affrontement des deux partis, d’un côté les protestants, afin d’obtenir la liberté du culte et de l’autre les catholiques, pour assurer la souveraineté de l’Église apostolique, fera une fois de plus dans les deux camps et dans toute la chrétienté romaine du royaume de France, de nombreuses victimes.

Cependant, les idées du religieux Augustin, Martin Luther, puis celles de Calvin et enfin celles de Théodore de Bèze n’ont pas apporté que la discorde, la guerre avec ses misères. Elles sont porteuses d’espoir et ont fait rentrer très rapidement les Français dans un esprit de libre examen où l’on défend sa religion, avec fougue et très souvent au péril de sa vie.

Enfin, « Cujus regio, ejus religio » (on est de la religion de celui dont on est le sujet), principe consacré par la paix d’Augsbourg, en 1555, qui reconnut la liberté religieuse aux États luthériens.

L’histoire de ces guerres de religion, nous met en garde contre une tendance qui consiste à penser qu’on est seul à détenir toute la vérité. Sait-on vraiment qui l’emporte, de la religion ou de la politique, de la haine personnelle, de l’intolérance ou tout simplement de la peur ?

Ce livre nous montre que le royaume de France a été construit à coups d’épée et d’arquebuse, que son destin a été taillé à coups de hache, que ses frontières n’ont été respectées qu’à coups de canon et qu’enfin son avenir s’est bâti à coups de miracles. L’histoire donne des leçons de tout, abonde en exemples de toutes sortes.

Ouvrage de 330 pages (format 17×24 cm), au prix public de 24 €, année de sortie 2007. Les Auteurs d’Occitanie. Rajouter 4 € pour frais de port éventuels.


Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.