»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
La belugueta de TG’OC vous informe : Journées de Larrazet sur l’Occitanie / 22 et 23 Novembre 2014
6 octobre 2014

Journées de Larrazet (82) : L’histoire et la fonction de L’occitanisme.

Journées de Larrazet 82 - L’histoire et la fonction de L’occitanisme

Journées de Larrazet 82 - L’histoire et la fonction de L’occitanisme

Notre village s’est inscrit, depuis 1975, d’une manière qui lui est propre, dans l’aventure occitane contemporaine. En témoignent, entre autre, la Fête du Rondeau (1979) et les deux éditions de l’aventure  musicale en Occitanie (1986 et 1991). Sans oublier les journées annuelles qui éclairent et interrogent régulièrement la marche en avant de l’identité occitane : L’actualité de l’Occitanie (1997), l’Occitanie médiévale (1998), Interroger l’idée d’Occitanie (2004) ou la vie et l’oeuvre de Félix Castan (2008 et 2010). La 32° édition des Journées de Larrazet, les 22 et 23 novembre, sera centrée, dans cette continuité, sur « l’histoire et la fonction de l’occitanisme ».

Notre initiative nous semble d’autant plus indiquée que l’on fait trop souvent comme si L’Occitanie allait de soi, comme si son chemin était tout tracé alors que son identité en
construction permanente et son équilibre fragile exigent un aiguillage millimétré au risque de se perdre. L’identité française est d’abord une donnée et l’identité occitane un choix et
une construction. La marque la plus concrète étant les mille chemins qui mènent à l’Occitanie et les mille obstacles qui peuvent en détourner (l’itinéraire de chaque militant, écrivain,
enseignant, chanteur occitan en atteste avec éclat).
Ce sont ces chemins souvent buissonniers infiniment riches en jaillissements, fulgurances, créativité avec leur lot d’illusions et parfois de désillusions que nous entendrons et chercherons à comprendre et démêler dans leurs finalités et leur contexte. Avec pour horizon de favoriser l’élaboration, « d’une histoire raisonnée de l’occitanisme » – qui est au fond un mouvement très jeune (un peu plus de 100 ans) et qui est très loin d’avoir livré toute sa signification – car elle est notre boussole. Et plus encore la meilleure garantie pour éviter de lire l’identité occitane avec un logiciel qui l’enferme dans un carcan et lui coupe sa respiration car il n’est pas le sien.
Le samedi retracera les chemins et dégagera les enseignements de l’histoire de l’occitanisme qui, tout à la fois dans le sillage et l’opposition au félibrige, est d’abord la recherche de la juste voie pour l’Occitanie.
La période contemporaine (de 1970 à aujourd’hui) sera mise en perspective, le samedi soir, avec le témoignage de quelques acteurs  clés qui l’ont forgée et vécue.
Le dimanche sera une journée forum qui, autour de la diversité des regards et des convictions, s’interrogera sur la fonction de l’occitanisme qui est d’abord, à notre sens, de rendre beaucoup plus audibles les messages et l’horizon de L’Occitanie. En écho à l’effervescence indomptable et toujours renouvelée de l’Occitanie contemporaine dans le domaine de l’enseignement de la langue et de la création artistique, l’heure est venue, à nos yeux, de travailler résolument à la construction d’une parole et d’un discours qui donnent des assises et des horizons qui lui font souvent défaut. C’est la raison d’être majeure de nos journées.
Nous pensons avec Félix Castan que « ce n’est pas seulement l’occitan qu’il faut sauver mais bien la France qu’il faut guérir de sa maladie unitariste ». On pourrait ajouter de son inconscient unitariste qui nous à tous forgé peu  ou prou.
C’est dire que la thématique 2014 des Journées de Larrazet s’adresse à tous : ceux qui sont engagés dans l’occitanisme, ceux qui veulent en savoir plus, ceux qui écrivent ou parlent l’occitan, ceux qui le comprennent un peu ou pas du tout, ceux qui ne savent rien de L’occitanie mais sont animés par la soif de découverte sans oublier ceux et celles qui ont des réserves ou des interrogations de nature diverses.
Nous souhaitons faire de nos journées un riche moment de connaissance et d’échanges dans l’esprit de pluralité dont nous avons besoin pour réfléchir tous ensemble les voies de l’Occitanie du 21e siècle.
Alain Daziron

Programme complet : cliquez ici !

Tarifs :
Entrée libre et gratuite au forum
Repas : 15 e (réservez à l’avance)

Contact : Maison de la Culture
82500 Larrazet
Tél. : 06 82 49 12 04 (journée) – 05 63 20 72 34 (soirée)
Courriel : adaziron@wanadoo.fr


Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.