»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Causeries insolites » Christiane PRIOULT
22 Août 2012

Christiane PRIOULT

Christiane PRIOULT

« Morphée avait abandonné le dormeur, mais les draps retenaient encore la chaleur de vie, chaleur intime et troublante à la fois, cette preuve d’existence le matin au réveil, et que le jour effeuille sans le moindre scrupule. Le corps refusait le saut dans l’autre vie, celle de l’agitation, du trépignement, de la réalité, il s’accrochait à la douceur des draps, au confort de l’oreiller, à la volupté d’être libéré du poids de la vie journalière, ne fût-ce qu’un bref instant ; il refusait la plongée au sein de la rivière des jours, il voulait être lui-même, absout de toute contrainte, rien que lui-même, égoïste et farouche. La semaine s’ouvrait sur la frustration évidente imposée par le sens du mot participation. Les inventeurs du langage ne se sont pas trompés, chaque jour de la semaine se termine par un i impératif que la chuintante du dimanche parvient difficilement à corriger. […] »

Ce sont les prémices de lundi et nous irons jusqu’à samedi. Un voyage poétique du quotidien, où amour et désespoir de vivre se mêlent.

L’aventure de la vie et de l’amitié s’étale tout au long des pages du nouveau livre de Christiane Prioult.

ISBN/ 978-2-35554-267-1 – Prix : 18€

« Veille sur Laura ». Christiane PRIOULT
7 Déc 2011

Christiane PRIOULT

Christiane PRIOULT

Au hasard d’une halte sur la route qui le ramène à Toulouse, un policier en civil, se trouve être le témoin d’une conversation entre des inconnus. Il sent s’éveiller en lui un étrange pressentiment et décide de renouer, dès son retour, ses relations avec une amie, parce qu’il redoute soudain, et de façon inexplicable, qu’elle soit en danger.

ISBN; 978-2-35554-112-4, prix éditeur 12€.

« Métamorphoses ». Christiane PRIOULT
7 Déc 2011

Christiane PRIOULT

Christiane PRIOULT

La poésie éternelle question, éternel débat ! Un phénomène étrange, partiellement inexplicable, au cours duquel le poème et le poète ne font qu’un, où le chant intérieur s’extériorise enfin : la poésie et la vie juxtaposées dans un questionnement parfois douloureux, auquel tout poète se doit de répondre à sa manière, en vue de communiquer avec les autres. Certains prétendent détenir la vérité dans le champ de la poésie, et dominer allègrement les soubresauts de leur sensibilité, je dois admettre que je ne suis pas du nombre. La poésie, face à un monde perturbé auquel elle tend son miroir, est devenue une nécessité absolue.

ISBN: 978-2-35554-052-3, prix éditeur 14€.

Christiane PRIOULT. Biographie
28 Fév 2011

Christiane PRIOULT

Christiane PRIOULT

Christiane Prioult est née à Paris d’une famille originaire de l’Ouest : Normandie-Bretagne. Elle habite, toutefois, à Toulouse, depuis plus de trente ans. Professeur d’anglais, elle a consacré sa vie à l’enseignement, au sein de l’Éducation Nationale. Elle a également acquis le titre de Docteur ès-lettres, pour ses recherches, dans le domaine de la littérature comparée, sur William Faulkner et Albert Camus. Le livre a été publié en octobre 2006 aux éditions de L’Harmattan.

Passionnée de poésie depuis toujours, elle a profité du repos, offert par la retraite, pour publier deux livres de poésie, un troisième livre, Métamorphoses, vient de sortir aux éditions du Chasseur abstrait, en 2009.

Chacun de ses livres de poésie lui a valu un prix :

Pour Lumière d’ombres : Prix de la Société des poètes et artistes de France ( SPAF) en 1998, Eds. Thot.

Pour Escale au pays des chimères, Prix de CIELA, en 2003, Presses littéraires.

Pour Métamorphoses, prix aux jeux floraux de la ville de Toulouse, en 2009 Cercle littéraire, Les Gourmets de Lettres, Eds. Le Chasseur Abstrait.

Deux prix pour deux petites nouvelles, ( 1998 et 2009).

Enfin, prix de l’éditeur, pour une longue nouvelle, qui est un « thriller », en 2010, et venant de la Maison d’édition Le Chasseur Abstrait. Le livre vient de paraître. Le titre : Veille sur Laura.

Dans la revue Textes et Prétextes du Chasseur abstrait deux articles :

N°58 JANVIER 2010 : Nature Environnement Ecologie dans l’œuvre de William Faulkner, modernité de l’œuvre.

N°65 SEPTEMBRE 2010 ; Balzac, Camus….et Faulkner.

Contact :

Résidence Clair Bois – Bât C
19 rue de Garin
31500 TOULOUSE

Tél. : 05 61 20 67 76

Courriel : christiane.prioult@wanadoo.fr

4e Salon des Gourmets de Lettres à l’Hôtel d’Assézat
26 Oct 2009

Le 4e salon des Gourmets de Lettres, organisé par Yanne Rebeschini en l’Hôtel d’Assézat sous l’égide de l’Académie des Jeux Floraux, s’est achevé hier soir par la traditionnelle remise des prix.

Le jury, présidé par Mme Carassus a attribué le Grand Prix littéraire de la Ville de Toulouse à Jean-Jacques Rouch, pour son roman historique « Le Maître du Safran » (Privat), ex æquo avec Roland Laurette pour son roman « Raphaëlle ou l’ordre des choses ».
Le prix Médiane Organisation va à Claudine Candat pour « Diabolo Pacte », et le prix spécial du jury pour un jeune écrivain est allé à Mathilde Tournier pour son ouvrage « De gré ou de force ». Christiane Prioult pour « Métamorphoses », et Evelyne Barreli-Franco pour « Mots Aveugles », s’adjugent une mention pour leurs œuvres poétiques.
La mention pour les livres d’art et d’histoire va à Michel lucien «  Pigeonniers en Midi-Pyrénées », et à Mireille Oblin-Brière pour « Histoire inédite du Canal du Midi ».
Le prix de l’écrit sur les photos présentées par Jacques Bézy va à Jacqueline Carassus, le prix de la Villa Tropézienne à Béatrice Balti et le prix de la photo à Paul Labatut.

Source : La Dépêche du Midi

« Lumière d’ombres ». Christiane PRIOULT
12 Oct 2009

Lumière d’ombres. Christiane PRIOULT

Lumière d’ombres. Christiane PRIOULT

Christiane Prioult nous offre aujourd’hui son premier recueil de poèmes, Lumière d’ombres.
Elle a voulu y traduire ses émotions personnelles, face aux aléas de la vie et dans l’illusion du devenir, ce que la poésie nous apporte.

Éditions Thot à Grenoble 2000

En butinant des souvenirs
12 Oct 2009

Recueil de nouvelles.

Éditions Acala 2001

Escale au pays des chimères
12 Oct 2009

Éditions Presses littéraires 2003

« William Faulkner et Albert Camus, Une rencontre : une communauté spirituelle ». Christiane PRIOULT
12 Oct 2009

William Faulkner et Albert Camus, Une rencontre : une communauté spirituelle. Christiane PRIOULT

William Faulkner et Albert Camus, Une rencontre : une communauté spirituelle. Christiane PRIOULT

Selon F. Saez, dans Brèves littéraires (Sitartmag) : « Une exploration salutaire et audacieuse, située sous le soleil – celui de Yoknapatawpha ou d’Alger. »

Témoins d’une époque devenue la proie du fanatisme politique et du matérialisme croissant, William Faulkner et Albert Camus apportèrent le message tourmenté émanant de leur personnalité si riche, mais parfois douloureuse. A la lecture de leurs œuvres on ressent une surprise profonde devant leur indéniable communauté d’idées. Ce qui bouleverse tout lecteur attentif tient à ce cri de révolte et d’espoir, qui résonne à travers leurs écrits, quelle que soit la forme choisie pour l’exprimer.

2006. ISBN: 2-296-01425, prix éditeur 21,85€.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.