»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Les Arcades. Un pont aqueduc antique méconnu. L’origine de Perpignan » Jean-Jacques SOULET.
9 Juil 2012

Jean-Jacques SOULET

Jean-Jacques SOULET

Un texte daté de 961 mentionne le legs par le comte Raymond de Rouergue et de Gothie, de « l’alleu Perpiniani » aux églises d’Elne, de Gérone et l’abbaye de Saint-Pierre de Rhodes… Mais antérieurement ?
En introduction l’auteur aborde sous un nouveau jour, le passage en 218, d’Hannibal avec ses éléphants et surtout son arrêt devant Ruscino…
Puis suivant une analyse architecturale, constructive, technique et archéologique du pont aqueduc « les Arcades » connu des Perpignanais il révèle les grandes connaissances des constructeurs…
Ce monument attribué aux bâtisseurs médiévaux selon la première version écrite au XIIIème siècle. Mais certains historiens locaux désignent une œuvre des Arabes, ou des Visigoths et quelquefois des Romains…
Heureusement la dédicace Romaine trouvée au château de Corbère mentionne l’existence d’un aqueduc et de la ville « Municipium Flavium Ebusum », aussi cette trouvaille prête a confusion…
Lors de la guerre de Sertorius en 76 av.J.C un personnage Romain, Marcus Perpenna Vento ( en s’alliant avec les Gaulois) délivra le « Roussillon », et la mystérieuse ville de « Cale » de l’ occupation Romaine … Le nom célèbre de ce banni de Rome, serait-il l’éponyme de Perpignan ?
Sans oublier la légende du Père Pigne venu plus tard de la Cerdagne et désigné comme le fondateur de la ville de Perpignan… Quel épilogue …

Livre de format 15 x 21 . de 64 pages, avec photos couleurs et dessins. Auto-édition. Parution Avril 2006. N° ISBN : 2-9524454-1-9 –  Prix 14 Euros

Vente par l’auteur ou dépôt vente dans l’Aude ou Pyrénées orientales.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.