»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Les vides, les pleins et les déliés ». Recueil de poésies. Michèle ROSENZWEIG . Editions Edilivre.com
25 Juin 2015
"Les vides, les pleins et les déliés". Michèle ROSENZWEIG

« Les vides, les pleins et les déliés ». Michèle ROSENZWEIG

Une poésie qui s’épanche, un cœur de veuve pour qui l’absence est une présence impalpable , pour qui la solitude est d’être aimé par delà la mort ; et puis la puissance des mots, des musiques, le dérisoire du quotidien dans lequel on se noie pour oublier, et dieu pour seul ami … Un monde intérieur où le deuil s’opère car la vie devient plus forte. Un grand vide ? Des moments pleins, et l’écriture qui délie.

Editions Edilivre.com  – ISBN : 978-2-332-81802-7 – Prix : 17,50 €

« Les Olympitreries ». BD . Sébastien R. COSSET
10 Juin 2014

Les Olympitreries. Sébastien R. COSSET

Les Olympitreries. Sébastien R. COSSET

Tout le monde connaît la mythologie grecque, avec ses dieux, ses monstres ses héros et ses lieux légendaires… Mêlez-y les pires calembours faits depuis l’Antiquité, et vous obtiendrez… les Olympitreries !

ISBN : 978-2-9535609-3-0 – Date de parution : 2013 –  Prix : 14 euros

A commander à l’auteur : http://www.srcosset.com/commander.html

Occitania ! Occitania ! article de Gérard Veyriès
15 Fév 2011

croix_occitaneDans notre précédent ouvrage (La Terre d’oc), nous avons vu la propagation au XIIe siècle, de la « secte Albigeoise ». Ces événements seront suivis au XIIIe siècle, par le drame final qui est « programmé » par des forces extérieures au pays d’oc, puisqu’elles finirent par intervenir sous prétexte qu’une partie de sa population est « infestée » par l’hérésie albigeoise !

Et pour définir les territoires où se parle la langue d’oc, l’administration royale française à créé à partir de 1290 le mot « Occitanie » patria linguae accitaniae afin de nommer les comtés du sud qu’elle perçoit comme différents. Puis plus tard le mot « Languedoc » sera employé.

Et si les « Katharos » (les purs) ont été persécutés, anéantis par les croisés du Nord et par les représentants (légats) de l’Église romaine, ils n’ont pas pour autant disparu de la mémoire des hommes ! Puisque les chansons des troubadours nous le rappellent, notamment La Canso de Guillaume de Tudèle.

Nous avons cru comprendre que la croisade « Albigeoise » n’a été pour quelques contemporains qu’un « accessoire » de l’histoire de France, jusqu’au moment où Louis VIII parut sur la « scène » de ce drame en 1226 ! Et pour d’autres, c’est une vision sans intérêt, sinon qu’une simple « banalité », ou encore, que : « Sur le plan culturel, le Midi de la France était loin de l’emporter sur le Nord ». Enfin : « La papauté, lorsqu’elle terrassa les cathares, par exemple, sa victoire fut celle du bon sens et de la raison ». Quant à certains philosophes, ils n’ont pas manqué de voir dans la croisade une manifestation de cette « intolérance » qu’ils pourchassent à travers l’histoire ! Et plus généralement, pour l’histoire de France, l’histoire Occitane, n’est qu’un « cadavre Albigeois » !

Néanmoins, lorsque les partisans du parti de l’Ordre chrétien et valeureux adversaires de la subversion hérétique cherchent à minimiser les atrocités des croisades méridionales, ils se justifient en mentionnant que : « La cause sainte n’est pas celle de la foi, mais celle de la nation ». On retrouve cette démarche chez Michelet, qui pour consolider les acquis de la Révolution, et entretenir le mythe fondateur d’unité, jette aux poubelles de l’histoire, les divergences venues des peuples méridionaux ; car elles risquaient de dissoner dans le concept trop bien organisé des fiertés nationales. Lire la suite »

« Les embrasements » Témoignages spirituels. Martine BIARD
22 Déc 2010

Martine BIARD

Martine BIARD

Comment se positionner dans un monde où l’on vous dit que Dieu est mort tandis qu’en d’ autres partie du globe, Dieu est partout et conditionne chacun de vos gestes ? Que dire au jeune qui n’ est pas convaincu et à cet autre qui en est fanatique ? Laisser venir à soi les aphorismes comme autant de petites flèches d’amour, éclairer sa vie intérieure des « Étincelles mystiques »  pour libérer la paix et embraser son cœur. Lire le témoignage, jour après jour, de la « Dictée des anges » comme on écoute le chant d’ une intimité retrouvée.
« Les Embrasements » sont ce temps de recueillement et de méditation qui encourage la rencontre avec soi nécessaire à tout âge. Cette voix qui parle de l’ âme en chacun, rend possible la présence de l’Autre qui veille en soi, la voix familière et secrète de Dieu, universel pourtant, comme un feu qui guide, accueille et réconforte pour éclairer encore une partie du chemin.

ISBN : 978-2-8121-2642-0    Prix : 12€

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.