»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
La force tranquille d’une culture confiante en son avenir à Monclar de Quercy (82)
18 Sep 2015

 Après le  12ième Salon du Livre et de la BD associée à une bourse toutes collections, son organisateur se livre.

Les auteurs et la députée Valérie Rabault ont apprécié la médaille  7 à lire !

Les auteurs et la députée Valérie Rabault ont apprécié la médaille 7 à lire !

« Monclar de Quercy qui n’a pas de librairie, qui n’a pas ou peu d’auteurs a réussi le pari de faire vivre son salon du livre et de la BD associé à une bourse toutes collections. Dimanche 30 août 2015, la salle accueillait près de 100 exposants entre les auteurs et les collectionneurs venus sur invitation de l’Office de Tourisme qui, selon un principe bien rôdé, c’était adjoint les services du site 7 à lire !, un site créé et géré dans notre secteur, mais dont l’impact est national et même international. Qui aurait pu penser qu’un outil imaginé et développé depuis Monclar puisse apporter son soutien à des auteurs de toute la France, servir aux organisateurs, être apprécié des visiteurs de France, d’Europe et de certains pays du Monde (Canada, Amérique Latine….. Incroyable mais vrai !) Et, comme les bons outils sont actifs et ne meurent pas dans des tiroirs en attente de subventions, le site 7 à lire (www.o-p-i.fr/7alire) a été imaginé par l’association OPI des Tescou’s de Saint Urcisse (81), tout près de Monclar de Quercy (82), à la demande d’Autriche et Pays d’Oc et de son Président Robert Linas.

Ce site n’est pas subventionné jusqu’à ce jour (Hélas, bien sûr !) , ce qui ne veut pas dire que son fonctionnement ne coûte rien. Une somme est versée par Autriche et Pays d’Oc à OPI des Tescou’s, association chère à Emilie Viader et à Robert. Pour pouvoir faire vivre ce site, les auteurs paient une adhésion de 20€/an. Somme inchangée depuis la création de 7 à lire ! en 2008.

Grâce à l’action de l’Office de Tourisme de Monclar de Quercy et des environs et l’aide de 7 à lire, le salon de dimanche a connu un succès remarquable. Les auteurs ont quelque peu souffert de la chaleur…. mais ils sont partis en souhaitant revenir l’an prochain, le dimanche 28 août 2016 pour la 13ième édition, ou bien encore en désirant s’inscrire au 7ième salon de Nègrepelisse du dimanche 6 mars 2016.

Quel bonheur pour les organisateurs comme pour les auteurs de montrer qu’une vie littéraire, une vie culturelle est possible en milieu rural.

Ces salons ont un but, non évoqué mais bien pensé : ils sont un combat pacifique pour lutter contre l’uniformisation culturelle. Ce combat rejoint celui que je mène depuis mon plus jeune âge en faveur de la langue et la culture occitanes.

Comme je l’écrivais récemment au Président du Conseil Départemental en lui présentant notre action et en souhaitant qu’il comprenne bien la situation et y apporte son soutien :

– Serons-nous plus heureux si l’occitan disparaissait ?

– Serons-nous plus heureux lorsque notre culture de proximité représentée par nos auteurs régionaux venait à disparaître, ne laissant la place qu’à des traductions venant des Amériques et diffusées par des chaînes qui œuvrent au quotidien pour anéantir nos librairies et tout ce qu’elles représentent de diversité et de culture authentique.

– Ensemble luttons pour que nos enfants et petits enfants puissent bénéficier de la diversité culturelle, une diversité menacée. Soyons vigilants ! »

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.