»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Et si Shakespeare n’était pas Shakespeare ? Sonnets ». Traduction inédite. Josseline DOCQUIR
7 Mai 2015
"Et si Shakespeare n'était pas Shakespeare ? Sonnets".  Josseline DOCQUIR

« Et si Shakespeare n’était pas Shakespeare ? Sonnets ». Josseline DOCQUIR

Les mensonges de l’histoire ? !
Pourquoi une traduction de plus des « SONNETS » ?
Cette traduction inédite des SONNETS révèle, à travers la découverte d’une petite clé, tellement simple et tangible, la véritable histoire décryptée de l’auteur de cette œuvre gigantesque.
Nos traducteurs français ont fait de « Shakespeare », à travers leurs traductions des « Sonnets », un homosexuel qui remplissait « les devoirs » d’un ménage à trois.
En réalité, le véritable « Shakespeare » était un Initié de Haut niveau qui, s’il avait pu faire état et faire valoir son droit de naissance, aurait très probablement changé le cours de l’histoire. En conséquence de quoi, aujourd’hui, il est certain que l’Europe ne serait pas en pleine décadence.
Ma petite clé a permis de dévoiler l’authenticité d’un personnage de haute valeur morale (tant décrié) et de conforter la vérité sur le contenu des textes décryptés et de rétablir la véritable paternité des œuvres de « Shakespeare » au grand dam de Messieurs les Anglais.
Notre belle région du Sud Ouest de la France n’est pas étrangère au grand rôle joué dans l’œuvre des Sonnets, elle y est très concernée par notre belle Reine Marguerite de Navarre appelée la Reine Margot.
Espérons qu’un jour, la « Minerve », retrouvera également son vrai visage d’initiée en tant que femme de qualité et d’avant-garde.
François Mauriac, grand auteur français déclare :
« Une œuvre vaut dans la mesure où une destinée s’y reflète ».
Quelle destinée se reflète dans cette œuvre ingénieuse ?
Il faut oser s’attaquer à ce monument indestructible « Shakespeare », qui fut et est encore à l’origine d’une guerre sans merci entre les « Shakespeariens » et les « Baconiens ».
La POESIE révèle une fois de plus sa beauté et ses richesses parfois invisibles aux yeux des profanes !

Œuvre bilingue – 384 pages – avec nombreuses connotations de l’auteur.
ISBN 978-2-9539821  – Prix : 19 Euros

Pour se procurer l’ouvrage sur Internet : thebookedition.com

« Quelle chance tu as… » Album Jeunesse de Maud LETELLIER . Illustrations : Céline MONCHOUX. Editions MK67
3 Juin 2014

Quelle chance tu as... Céline Monchoux

Quelle chance tu as... Céline Monchoux

Dans notre société de consommation, les enfants sont souvent centrés sur des préoccupations matérielles. Cette histoire met en lumière d’autres richesses comme les qualités, les atouts, les valeurs… Elle leur apprend aussi à apprécier ce qu’ils ont la chance d’avoir, sans envier ce qu’ont les autres.

Editions MK67 – Mon Kamishibaï – ISBN : 978-2-37018-097-1 – Format 15 x 21 cm – 24 pages – Prix : 12 €

Une version kamishibaï sera également disponible cet été 2014.

A commander auprès des Éditions MK67 : http://www.mk67.eu/

Alain LAMAISON. Biographie/ Bibliographie
8 Fév 2013

Alain LAMAISON

Alain LAMAISON

Écolier à Hagetmau, Alain Lamaison a trouvé son terrain de jeux à l’ombre des acacias de la « place des cochons », et son enfance, passée entre les clients du garage de cycles de son père mécano/rebouteux, et le bistrot/librairie de ses grands-parents lui a permis de s’imprégner de l’esprit Gascon dans tout son piment, sa pétulance et son côté fantasque et pittoresque.
A priori, rien ne le prédisposait à l’écriture. A ses débuts de scribe, il rédigeait des piges humoristiques dans un journal d’entreprise et s’est ainsi piqué aux délices de la plume.
Passé par l’écriture de sketches en Gascon à la demande d’organisateurs d’un festival régional, il a bifurqué par les pièces de théâtre (dont une a été jouée : L’Emir de Sainte Meyt) avant d’adapter ses textes pour en faire des romans d’humour du terroir.

Dans ses quatre premiers ouvrages, l’auteur vous invite à visiter un petit village imaginaire dont les habitants, personnages délirants, aussi farfelus qu’attachants, ressemblent tous à « ces figures typiques » que nous connaissons tous et qui sont… nos voisins.
L’humour déjanté, quelquefois pétulant et l’autodérision développés dans ces quatre romans, amènent à balayer devant sa porte, et font retrouver des valeurs simples et ô combien réelles de nos campagnes de France.

Son cinquième ouvrage est un recueil de nouvelles, où la farce Gasconne se mêle à des faits de société plus réels, plus romanesques qui montrent diverses facettes de l’auteur.

Dix années passées au sein de l’association du Musée de la Faïencerie de Samadet, il restera imprégné par cette histoire et s’en inspirera pour écrire une trilogie « La rose Manganèse » dont la trame se trouve au cœur d’une faïencerie du XVIIIeme siècle, dans le sud de la Gascogne.

Récemment Alain Lamaison vient de publier un roman policier qu’il qualifie de « rural » où la gendarmerie locale diligente et résout l’enquête sans faire appel aux méthodes scientifiques modernes.

Contact :

536 route de Monségur
40320 Samadet

Tél. : 05 58 79 12 79

Courriel : lamaisona@orange.fr

Site : www.alainlamaison.com

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.