La Semaine de l’étudiant … à Albi (81)

Vous avez ci-dessous le programme de la Semaine de l’étudiant : un concert à la salle des fêtes de Pratgraussals le 17 octobre 2013 ; la Cour des Miracles les 24 et 25 octobre (Franck Lepage, scène slam, L’Ombre de l’Elfine, La Danse du Chien).

**********************************************************

– JEUDI 17 OCTOBRE : BIGA*RANX / ORFAZ / COUCIBASS SOUND SYSTEM

Jeudi 17 octobre / 20 h / Salle de Pratgraussals : Concerts de la Rentrée des étudiants

Biga*Ranx, reggae/ragga/hip hop
Biga*Ranx s’est forgé un style entre l’enclume du hip-hop et le marteau du ragga. Sa voix et son groove mettent tout le monde d’accord sur le potentiel impressionnant de ce jeune prodige.
http://bigaranx.com/

Örfaz, electro dubstep
La musique d’ÖRFAZ évolue entre divers styles électroniques, tirant notamment vers le Dubstep. Mais pas que.
http://www.orfazmusic.com/

Coucibass Sound System
Promoteur régional de la culture reggae/dub depuis de nombreuses années, le sound system tarnais Coucibass délivre un mix de sa spécialité à base de sons roots, dub, dubstep et drum’n bass. Vinyls, sirènes & grosses basses : préparez-vous à danser…
https://www.myspace.fr/coucibass

Proposé par le PRES Université de Toulouse, la mairie d’Albi et Pollux Asso. Gratuit : étudiants, lycéens, chômeurs, adhérents Pollux. 5 € pour les autres. Billetterie sur place. Navette gratuite dès 20 h à l’université Champollion et l’Ecole des mines.

*********************************************************

– JEUDI 24 & VENDREDI 25 OCTOBRE : LA COUR DES MIRACLES

La Cour des Miracles VII / gratuit et ouvert à tous

JEUDI 24 OCTOBRE / 19 h précises / Auditorium 1, Maison du Multimédia

Attention : le lieu a changé, le nombre de places est limité, et le spectacle commencera à 19 h précises.

Inculture(s), conférence gesticulée. Par Franck Lepage / SCOP Le Pavé
« L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu ! » Ce spectacle est à la fois un one-man-show hilarant et une conférence corrosive présentant une autre histoire de la culture. Franck Lepage a arrêté de croire à « la démocratisation culturelle », c’est-à-dire l’idée qu’en balançant du fumier culturel sur la tête des pauvres, ça va les faire pousser et qu’ils vont rattraper les riches, qu’on va les « cultiver » en somme. Il faisait ça dans les banlieues, c’est là qu’ils sont souvent, les pauvres… Il leur balançait des charrettes d’engrais culturel, essentiellement sous forme d’art contemporain (il y a beaucoup de fumier dans l’art contemporain), pour les faire pousser. Mais il a compris bêtement un jour que les riches avaient les moyens de se cultiver toujours plus vite que les pauvres…
http://www.scoplepave.org/1-l-education-populaire-monsieur

VENDREDI 25 OCTOBRE / 19 h / Foyer, bâtiment Pascal(e) Ambic

Scène ouverte slam : amenez vos textes et vos oreilles.

L’Ombre de l’Elfine, féerie grinçante
Plus proche de Tim Burton que de Charles Perrault, l’Ombre de l’Elfine est une petite porte ouverte sur le rêve, mais une porte dont on n’aurait pas graissé les gonds. Tout y est grinçant ; les sourires ont des airs de grimaces, les elfes sont lubriques et les fées défraîchies. C’est du féerique bien englué dans le réel, de l’onirique souterrain. On s’y promène avec toute la candeur de la désillusion. Entre musette et rock’n’roll, l’unijambiste se demande bien sur quel pied danser !

La Danse du chien, jazz punk circus
La classe américaine. On dirait ce cabaret blues punk brûlant tout droit sorti d’un vieux film de Jarmush, avec quelque chose de Nick Cave, une touche de Tom Waits, un peu de Jon Spencer, et ce « je ne sais quoi » de chamanique en plus. Kerouac tape du pied et Bukowski se marre en écoutant leurs sales histoires de filles, de marginaux et de cramés de la vie. Sur les planches, ils donnent tout, vous attrapent par la peau des fesses, et vous vous retrouvez projeté dans le pire des tripots, à quatre pattes, le nez dans une flaque de Bourbon. On voit des chiens errants porter des costumes de kangourou et les astronomes découvrent que la lune est une tête de clown blanc plongée dans le miel, tandis qu’une fille de mauvaise vie vous chope par le scalp et vous susurre : « I wanna be your dog ! »

http://ladanseduchien.com/

***********************************************************************

Jérôme Cabot
Chargé de mission à l’action culturelle
MCF en littérature française
Université Champollion
Tél. : 05 63 48 19 70
Site : http://leretourdujeudi.univ-jfc.fr

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.