Proposer un article

Comme le « Parlons-en » d’hier,  édité de 1988 à 1991 par l’association les « T.R.U.F.F.E.S. »,  celui d’aujourd’hui se veut ouvert à tous et tout un chacun peut, à l’occasion d’un évènement qui concerne les gens d’ici, faire passer l’information en adressant un message à parlonsen@o-p-i.fr.

Mais pour devenir un « vrai » journal d’information, il faut que quelques uns s’engagent plus régulièrement dans ce projet.

Vous pouvez le faire, en fonction de vos disponibilités, de vos goûts, de vos centres d’intérêt en devenant correspondant, veilleur, membre du comité de rédaction.

Les prérogatives de chacun seront discutées avec les participants dès que les candidats se seront manifestés, mais dans les grandes lignes on peut déjà dire que :

  • les correspondants seront des « correspondant de presse bénévoles » adhérent à une charte qui sera établie en s’inspirant de modèles existants. Ils se préoccuperont soit d’une zone géographique (village, canton…) soit d’un secteur d’activité (agriculture, artisanat, commerce, vie associative…) Ils prendront l’initiative de proposer des articles et pourront être sollicité par le comité de rédaction sur un thème « à l’ordre du jour ».
  • Les « veilleurs » s’intéressent à la vie locale mais ne souhaitent pas rédiger d’article. Ils signalent les évènements qui leur paraissent présenter un intérêt pour la communauté à parlonsen@o-p-i.fr et peuvent être sollicité par le comité de rédaction pour vérifier une rumeur. Lecteurs réguliers de « Parlons-en », ils signalent ce qui leur parait être inopportun.
  • Le « comité de rédaction » s’assure du bien fondé des articles soumis à la revue. Il détermine les thèmes des enquêtes de terrain proposés aux correspondants. Issu du groupe des correspondants et veilleurs, il désigne le directeur de la rédaction.

    Vous vous intéressez à la vie d’ici ? Rejoignez l’équipe de « Parlons-en »

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Une réflexion au sujet de « Proposer un article »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.