»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Le triptyque « OCCITANIA » est arrivé !
7 décembre 2009

Bonjour ! Bonjorn ! Adissiatz ! Adishatz ! Hie !
Certains d’entre-vous ont déjà visionné le « pilote » « Bal()lade occitane, prélude aux trois opus d' »Occitania » qui viennent d’arriver …

Le tryptique Occitania

Le tryptique Occitania

De « Bal(l)ade occitane à « Occitania » …
réalisé et produit par Claude Vernick
Deux ans c’est à la fois un long et court …métrage ! Pour faire patienter son futur public et ceux qui avaient déjà collaboré à cette belle entreprise, Claude Vernick proposa, en avant-première, ce qui en jargon professionnel s’appelle un « pilote » pour donner un premier aperçu de ce que serait l’ensemble de son documentaire sur l’Occitanie.
Aujourd’hui comme un Père-Noël en avance de quelques jours, Claude Vernick apporte dans sa hotte le triptyque définitif d’une œuvre remarquable : remarquable parce que jamais réalisée, remarquable parce que réalisée par un Occitan néophyte dont l’aventure pourrait commencer comme un conte occitan «  Un còp èra .. Il était une fois …. un Parigot qui choisit de poser ses valises dans le château de la fée Occitanie …mais le nouvel hôte ignorait totalement l’existence de cette « treva » /fantôme … qui surgit un jour de 2007 sous les traits de deux amis … Nous les baptiserons Robert et Nadyne … Ils arrivèrent un jour au château avec un grand chaudron de cuivre … virtuel ( presqu’aussi grand que celui qu’utilise la famille Maraval à la Tome du ramier pour confectionner son savoureux fromage ! ). En écoutant Robert et Nadyne lui suggérer de faire un film qui mettrait en valeur l’occitanité du Tarn et Garonne Claude Vernick ( qui partait au bout du monde à la recherche de sujets pour ses films et n’avait pas remarqué que les oiseaux de son parc chantaient en occitan ) fut emporté dans le tourbillon de la passion occitane de ses deux hôtes. « Espanté » de découvrir que sous ses fenêtres s’étendaient à perte de vue une Occitanie méconnue, Claude Vernick s’approcha, s’approcha … et tomba dans le chaudron ! C’était en fait un chaudron à multiples fonds et subitement atteint d’un virus occitan pour lequel on n’a heureusement pas trouvé de vaccin , Claude Vernick ne put pas ( ou ne voulut pas … ) remonter. Robert et Nadyne l’invitèrent à profiter de cette descente dans les antres de l’Occitanie pour en découvrir toute la richesse. Pour cela les deux compères donnèrent le nom de quelques personnages-clefs ( la liste s’allongea aussi vite que le nez de Pinocchio !) pour que Claude poursuive le chemin initiatique sur lequel ils l’avaient entraîné sachant qu’à leur tour les personnes interviewées, filmées guideraient Claude Vernick vers de nouvelles rencontres . C’était sans compter sur des retrouvailles aussi émouvantes qu’inattendues : celle de Robert Lafont dont Claude Vernick avait été le premier metteur de sa pièce « La louve » créée à Paris et dans laquelle il dirigeait une comédienne , Françoise Meyruels, qui n’était autre que la future épouse, aujourd’hui disparue, d’Alèm Surre-Garcia . Celui-ci apparut bien sûr un jour sur le sentier des interviews de l’ancien metteur en scène de théâtre converti à la réalisation télévisée …. et à la culture occitane. On imagine l’intensité affective de la rencontre . Quant à l’entretien , tout aussi chargé d’émotions, avec Robert Lafont, il devint historique puisque le dernier accordé, un an avant sa disparition .

Claude Vernick

Claude Vernick

La richesse de la culture occitane et la multiplicité des découvertes de Claude Vernick ne l’incitaient pas à remonter du fond du chaudron occitan peuplé de gens plus passionnants les uns que les autres . Comment pourait-il faire contenir tant de trésors dans un seul film de 52mn ? Il en ferait donc au moins deux et même sans doute trois ..et peut-être même un quatrième ! Le virus occitan ne semble pas vouloir lâcher Claude Vernick : il est devenu un occitaniste convaincu , détenteur d’une étonnante source de documentaires occitans et chaque jour plus curieux de partir faire l’enregistrement de nouvelles découvertes dans une Occitanie où il ne se lasse pas de s’abreuver aux sources intarissables, ébloui par les multiples facettes miroitant de toutes parts du Val d’Aran aux vallées italiennes en passant par la Gascogne, l’Auvergne, Le Limousin , le Languedoc, le pays niçard, la Provence. … Le baladin Claude Vernick est parti par monts et par vaux ( même à pied pour suivre la fabuleuse aventure d’« Occitania a pé » ) et il nous offre aujourd’hui, tel un troubadour, une superbe ballade à écouter/visionner sans modération.
Il est très intéressant de découvrir le regard que porte celui qui fut parfois qualifié avec mépris de « Parisien » sur un sujet dont occitanistes et Occitans croyaient tout savoir …Chacun peut avoir une réaction critique ponctuelle mais personne ne peut refuser d’accepter  une autre façon de voir l’Occitanie et d’admirer dans sa globalité le résultat du travail de Claude Vernick devenu aussi passionné que ses hôtes arrivés un jour de fin d’hiver au château où …
L’histoire peut se raconter en boucle !
E cric e crac mon conte es acabat, e cric e crac ..se l’istoria es pas dins lo sac, les images sont sur trois DVD … et les DVD sont en vente chez MEPTELEVIDEO / Claude Vernick, vice-président de TG’OC et chez TG’OC

Opus 1 = Bal(l)ade en Languedoc, Gascogne et Val d’Aran
Opus 2 = Bal(l)ade en Limousin
Opus 3 = Bal(l)ade en Provence, Pays Niçard, Vallées du Piémont italien … » , Occitania a pé » ( de l’Italie au Val d’Aran ) , petit détour autrichien et Manifestation de Carcassonne 24 octobre 2009

Contact :

TG’OC

Adresse : l’Asagal occitan
1400 route d’Auch
82 000 MONTAUBAN
Tél. : 09 71 58 58 78
Courriel : tarnegaroc@orange.fr

TARIFS :

Les trois DVD sont en vente au prix de 40€ .
Chaque DVD peut être acquis séparément au prix de 18€.
Par 10 exemplaires ( 30 DVD) = 350€ ; par 25 exemplaires ( 75 DVD ) = 800 € .
Possibilité d’envoi contre participation aux frais ou contre-remboursement.

Opus 1 = Bal(l)ade en Languedoc, Gascogne et Val d’Aran
Opus 2 = Bal(l)ade en Limousin
Opus 3 = Bal(l)ade en Provence, Pays Niçard, Vallées du Piémont italien … » , Occitania a pé » ( de l’Italie au Val d’Aran ) , petit détour autrichien et Manifestation de Carcassonne 24 octobre 2009


Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.