Police: A+ A- A

Rejoignez OPI des Tescou’s sur Facebook

Calendrier des parutions

octobre 2020
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Réunion autour du « broyage de bois »…à Salvagnac (81)

Vendredi 1er juin 2018, à 18 h.30, salle Caraven Cachen.Cette réunion a pour but d’envisager la création d’un groupement d’achat et d’utilisation d’un broyeur de bois et déchets verts à Salvagnac.
Nous produisons de grandes quantités de déchets verts dans nos jardins. Une partie est directement compostable en un petit volume, mais les haies, les élagages sont plus encombrants et difficilement éliminables.
La solution classique est de les brûler, mais la circulaire du 11 novembre 2011 interdisait cette pratique qui est très polluante tant pour le voisinage que pour la sécurité incendie et plus encore pour l’effet de serre. Des dérogations ont été fréquemment octroyés par les maires, mais le dernier rappel du préfet de région en janvier 2018 réactive cette interdiction, les autorisations (exceptionnelles) ne peuvent plus être signées que par les préfectures dans des conditions prédéfinies. Les maires ne peuvent plus autoriser de brûlage sous peine de sanction. Par ailleurs tout bénéficiaire d’une telle autorisation, illégale, reste passible de l’amende prévue pour ce fait : 450.00 € !!!
Bien sûr, on peut s’en prendre aux autorités qui ne font rien pour faciliter l’élimination des déchets verts, mais pendant ce temps, « la maison brûle et on regarde ailleurs » !
Alors que faisons-nous ? Nous attendons que l’ETAT traite le problème ? Et si nous nous prenions en mains et mettions en place une organisation simple qui nous permette de résoudre le problème dans une démarche citoyenne ?
Il est possible de s’organiser pour effectuer des transports en déchèterie, mais est-ce bien écologique, et qu’en fait la déchèterie ? encore des transports pour les broyer dans un centre puis redistribuer ces broyats aux particuliers ? est-ce bien écologique ?
Une solution existe : le broyage sur place avec valorisation des broyats (BRF) et utilisation sur place pour amendement des sols. Ceci nécessite du matériel efficace et rapide. A Salvagnac l’association « Les Jardins Partagés » met à disposition deux broyeurs pratiques pour des petits volumes mais à production et durabilité limitées.
Je propose donc la création d’une association qui achèterait un broyeur plus puissant restant facilement utilisable. Les modèles existent pour un coût de 3000 à 5000 euros.
Pour mettre au point les modalités de gestion (type CUMA ?), j’invite toutes les personnes intéressées à cette réunion, le vendredi 1er juin à 18h.30

Information communiquée par Bernard VILLARET et Yves GERAUD

Retrouvez tous les événements dans l’agenda !

 

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Réagir à l'article

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.