Alerte Pyrale du buis ! … au Pays des Tescou’s

Depuis quelques jours, il y a , à nouveau, présence de chenilles défoliatrices sur les buis. Voici quelques éléments pour vous en débarrasser…

La Pyrale du buis
La Pyrale du buis

Je préconise donc de traiter avec le « bacillus thuringiensis -bacille de Thuringe- », diffusé entre autres, par la marque Solabiol.

Personnellement, je fais avec un dosage de 10 gr pour 10 litres d’eau, ce qui correspond à une dosette pleine. Ne pas sur-doser : cela ne sert à rien !

Le bacille de Thuringe étant un organisme vivant, sa durée de vie est limitée ! Donc ne pas traiter en dehors des périodes d’attaque -passer en deux fois, à 7 à 10 jours d’intervalle ; repasser s’il a plu après un passage. Ne pas conserver plus d’un jour le produit dans le pulvérisateur.

Évitez d’utiliser les insecticides de contact ou de synthèse, du type pyréthrine naturelle ou de synthèse, ou autre substance insecticide, qui vont tuer tous les autres insectes et araignées présents dans les buis : ceux-ci hébergent en effet une faune considérable.

A proscrire aussi les insecticides systémiques qui ont un impact encore plus important sur l’environnement.

Il existe des pièges à phéromone pour les papillons de la pyrale du buis (à acheter via internet) qui semblent efficaces.

Communiqué d’Amédée le Jardinier

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Une réflexion au sujet de « Alerte Pyrale du buis ! … au Pays des Tescou’s »

  1. BONJOUR,
    Le produit que vous préconisez est assez couteux, ( 11€ les 30g )je ne doute pas de son efficacité.
    Vous préconisez le traitement à la vue de la présence de chenilles, (début juillet vu la date de votre article) vu le prix du produit,il est impératif donc de bien cibler la période de traitement, questions !
    – faut-il traiter en amont de l’éclosion des cocons ? Solabiol préconise de commencer en avril
    – faut-il traiter à l’éclosion, donc éradiquer la chenille et non les cocons ?
    d’avance merci
    AMOROSO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.