Ciné Monclar en Juillet 2011

A vos agendas ! Voilà le programme de Ciné Monclar pour le mois de Juillet 2011 !

  • Midnight in Paris
    Midnight in Paris

    Midnight in Paris

Lundi 4 à 21h
Réalisé par Woody Allen
Avec Owen Wilson, Rachel McAdams, Michael Sheen,
Long-métrage américain . Genre : Comédie , Romance
Durée : 01h34min

Un jeune couple d’américains dont le mariage est prévu à l’automne se rend pour quelques jours à Paris. La magie de la capitale ne tarde pas à opérer, tout particulièrement sur le jeune homme amoureux de la Ville-lumière et qui aspire à une autre vie que la sienne.

Après Londres (Match Point, Scoop et Le Rêve de Cassandre) et Barcelone (Vicky Cristina Barcelona), c’est à Paris qu’a choisi de s’installer Woody Allen. Bien que new-yorkais, le cinéaste ne cache pas son amour pour la Ville-Lumière : « Si je n’habitais pas à New York, je vivrais à Paris. »

Marianne : Au-delà des cartes postales sur la capitale française, le metteur en scène américain a retrouvé la grâce espiègle et le brio narratif de ses meilleurs films.

Libération : Chaque immersion dans le passé est une bouffée d’idéal, tout redevient sexy, affolant, fragile. Ce n’est pas simplement Paris qui est une fête, mais ce temps-là que le cinéaste ressuscite dans son innocence. Allen réussit quelque chose de troublant qu’il est même assez difficile de décrire : c’est en allant au bout de tous les clichés qu’il atteint leur puissance d’actualité vibrante (…)

  • Le Chat du rabin
    Le Chat du rabin

    Le Chat du rabin

Mercredi 6 à 21h
Réalisé par Joann Sfar, Antoine Delesvaux
Avec François Morel, Maurice Bénichou, Hafsia Herzi
Plus Long-métrage français, autrichien
Genre : Animation
Durée : 01h40min

Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l’éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d’elle… même à faire sa bar mitsva ! Le rabbin devra enseigner à son chat les rudiments de loi mosaïque !

Le Chat du rabbin est une adaptation de la bande dessinée éponyme, dont Dargaud a publié le premier tome en 2002. Née de la passion qu’entretient Joann Sfar pour le dessin, les chats et la religion, cette histoire, d’un chat doué de parole qui souhaite faire sa Bar-Mitzvah, a conquis le public. En neuf ans et cinq albums, Le Chat du rabbin s’est vendu à plus de 900 000 exemplaires. La série a été traduite en 15 langues et connaît un très beau succès aux Etats-Unis. Joann Sfar a toujours refusé les propositions d’adaptation qui lui étaient faites, jusqu’au jour où il a envisagé de réaliser lui-même le film.

Le Figaroscope : Vivant, vibrant, coloré et poétique, ce conte orientaliste moderne, animé en 3D, devrait enchanter… de 7 à 77 ans.

Le Parisien : Fils de Voltaire, Sfar et son chat ne caressent personne dans le sens du poil, mais touillent comme des chefs un bouillon de cultures aux multiples arômes et aux paysages soignés. (…) Ce « Chat » est poilant.

  • The tree of life
    The tree of life

    The Tree of Life

Lundi 11 à 21h
Réalisé par Terrence Malick
Avec Brad Pitt, Jessica Chastain, Sean Penn
Genre : Drame, Fantastique
Durée : 02h18min
Palme d’Or : Festival de Cannes 2011

Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l’oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu’il affronte l’individualisme forcené d’un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu’au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire…

Les trois garçons qui jouent dans ce film ont été choisis pour leurs talents, mais certainement aussi en partie pour leurs personnalités qui n’est pas très éloignée de celle du réalisateur d’après les dires de Nicolas Gonda : « Il y a chez chacun des garçons une simplicité qui tranche avec la période actuelle. Ils ont souvent fait preuve d’imagination et on s’est rendu compte au cours des auditions qu’ils avaient des idées pour l’intrigue auxquelles on n’avait jamais pensé. on s’est dit que c’était en grande partie dû à leur éducation et au fait qu’on les encourage à lire, plutôt qu’à regarder la télévision, et qu’on leur apprend à respecter la nature qui les entoure. »

Le Nouvel Observateur : Malick y parcourt la gamme cinéma avec une vélocité ahurissante, toute note est de la main d’un virtuose, qui créé une vérité de l’instant proprement sidérante, pour ainsi dire à chaque plan (…).

L’Express : Il y a de l’émotion et du sentiment, des questions sans réponses et des portes qui s’ouvrent. De la maîtrise et de l’organique, comme un oxymore magnifique qui dit la force du cinéma lorsqu’il ressemble à ce point à une offrande faite à la nature et à l’humanité.

  • Kung Fu Panda 2
    Kung Fu Panda 2

    Kung Fu Panda 2

Lundi 18 à 21h
Réalisé par Jennifer Yuh
Film pour enfants à partir de 3 ans
Genre : Animation
Durée : 01h35min

Le rêve de Po s’est réalisé. Il est devenu le Guerrier Dragon, qui protège la Vallée de la Paix avec ses amis les Cinq Cyclones : Tigresse, Grue, Mante, Vipère et Singe. Mais cette vie topissime est menacée par un nouvel ennemi, décidé à conquérir la Chine et anéantir le kung-fu à l’aide d’une arme secrète et indestructible. Comment Po pourra-t-il triompher d’une arme plus forte que le kung-fu ? Il devra se tourner vers son passé et découvrir le secret de ses mystérieuses origines. Alors seulement, il pourra libérer la force nécessaire pour vaincre.

Des voix françaises inspirées : Manu Payet, Marie Gillain, Pierre Arditi, Mylène Jampanoï et Tomer Sisley sont de nouveau de la partie et reprennent les rôles des personnages qu’ils doublaient dans le premier opus. Tous sont unanimes pour dire qu’ils se sont inspirés des voix originales tout en essayant d’apporter une touche personnelle.

Le Monde : Tout cela tient la route avec un certain brio, qui a été cette fois moins bien reçu aux Etats-Unis que dans le reste du monde, à commencer par la Chine. Il est vrai que ce dessin animé invite à être compris comme une métaphore de la lutte sino-américaine pour la suprématie mondiale.

La Croix : Truffé de gags hilarants, le film a aussi de nombreux atouts esthétiques : souci du détail dans les costumes et les décors, couleurs superbes et scènes d’action chorégraphiées avec soin.

  • X-Men Le commencement
    X-Men Le commencement

    X-Men Le Commencement

Lundi 25 à 21h
Réalisé par Matthew Vaughn
Avec James McAvoy, Michael Fassbender, Kevin Bacon
Long-métrage américain
Genre : Science fiction, Action
Durée : 02h10min

Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient encore amis, et travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l’Armageddon.
X-Men : le commencement nous entraîne aux origines de la saga X-Men, révélant une histoire secrète autour des événements majeurs du XXe siècle.

Comme son nom peut le laisser entendre, X-Men : le commencement fait table rase du passé et reprend la saga aux origines. Si certains personnages déjà vus sont présents, aucun acteur des épisodes précédents (Hugh Jackman, Patrick Stewart, Ian McKellen…) ne figure au casting. Il était question que Patrick Stewart et Ian McKellen reprennent leurs rôles de Professeur X et de Magneto le temps d’une apparition mais cette idée a été rejetée, la production du film désirant s’affranchir de tout lien avec la précédente trilogie.

Le Parisien : « X-Men le commencement » est sans aucun doute le meilleur des quatre épisodes.

Télérama : Ce retour aux sources de la saga s’accompagne d’une sorte d’innocence retrouvée, fidèle à l’esprit des comics Marvel. L’action, les gadgets et les explosions comptent moins que les personnages, interprétés par des comédiens impeccables, Michael Fassbender en tête.

Communiqué de Ciné Monclar

Retrouvez tous les évènements dans l’agenda !

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

2 réflexions au sujet de « Ciné Monclar en Juillet 2011 »

  1. problème concernant la programmation du cinéma à monclar :
    three of th life : programmation le lundi 11 juillet ou mercredi 13 juillet ?
    Idem pour les autres films qui suivent

  2. En effet il y a une erreur dans le programme du mois de juillet

    C’est bien le lundi 11 au lieu du 13
    le lundi 18 au lieu du 20
    et le lundi 25 au lieu du 27

    Avec nos excuses

    LOPEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.