Exposition rétrospective de Pierre Darios « Paysan Sculpteur » … à Salvagnac (81)

Du 28 juin au 3 août 2014, l’église Notre Dame de Salvagnac abritera une rétrospective de l’œuvre de Pierre Darios, artiste sculpteur autodidacte.

Exposition rétrospective de  Pierre Darios Paysan Sculpteur.
Exposition rétrospective de Pierre Darios Paysan Sculpteur.

Paysan–Sculpteur, comme il se plait à se définir, Pierre Darios, installé à Montdurausse, est né en décembre 1931 au hameau de La Bouysse. Passionné d’art et de dessin dès son enfance, il devra mettre ses aspirations en sourdine pour prendre par obligation le chemin des labours. Mais la Muse qui sommeillait en lui, s’est réveillée au début des années 50, lui faisant découvrir fortuitement la sculpture grâce à une tête de cheval qu’il gravait sur une pierre tendre à l’aide d’un gros clou entre deux travaux dans la ferme familiale. Et ainsi, de bois en ciseaux, Pierre Darios répondait aux sollicitations des curés de Saint Urcisse et Beauvais sur Tescou d’abord, puis de ses collègues de service militaire. Collègues auxquels il léguera, au 405ème régiment d’artillerie antiaérienne de Hyères (Var), une reproduction de la Marseillaise de Rude. Sa vraie première œuvre, «les Lutteurs», sera aussi la dernière de cette période de sa jeunesse. Il ne reprendra les outils que 25 ans après pour enfin donner libre cours à sa passion qui l’amène à travailler principalement sur les formes humaines sur des thèmes religieux, sociaux et sportifs. Ses matières de prédilection sont le bois, la pierre et la terre. Cette période le verra présenter ses œuvres lors de nombreux salons et rencontres: Musée Ingresde Montauban, semaines des arts du Conseil Général du Tarn et Garonne, académie Internationale de Paris, Toulouse, Vabre, Valdériès, Lunel, Gimont, Marseillan, etc., et y remporter de nombreux prix et distinctions. Quand on va à la rencontre des sculptures de Pierre Darios, on est touché au prime abord par l’humanité et la compassion qui s’en dégagent, avant de réaliser le travail et le souci du détail de l’artiste. Homme de la Terre, il a voulu aussi imprimer souvent à ses sculptures la rudesse et la souffrance inhérentes à son métier, en même temps qu’il y laissait les marques de ses révoltes contre les injustices de la vie.
Une exposition à découvrir et apprécier sans modération en l’église Notre Dame de Salvagnac, dans une admirable mise en situation réalisée par Colin et Anne Painter, artistes britanniques, Salvagnacois d’Art et de cœur depuis plusieurs années.

Exposition du 28 juin au 3 août 2014
Du mardi au dimanche
de 15h30 à 19h00.

Les visiteurs pourront également accéder au Trésor d’Art Sacré de l’église Notre Dame.

Contact : Culture et Tourisme en Pays Salvagnacois

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.