Police: A+ A- A

Rejoignez OPI des Tescou’s sur Facebook

Calendrier des parutions

octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

« Les justes de la montagne tarnaise »… à Brens (81)

Vendredi 11 octobre 2019, Espace Socioculturel à 20h.30. Cette soirée sera un hommage à la montagne tarnaise qui, de refuge protestant qu’elle fut naguère pour les huguenots persécutés (depuis le 17e siècle), est devenue un refuge pour des Juifs persécutés durant la Seconde Guerre mondiale. Elle sera centrée sur Vabre qui a été en 2015 reconnu « Village des Justes de France » par l’Institut Yad Vashem et sera animée par Michel Cals, auteur du livre et coscénariste du film.

  • Projection du film « La vallée des Justes » de Jean-Charles Tartière et Michel Cals réalisé par Pascal Cresegut et produit par Crestar Productions avec l’aide de la Région Occitanie, des Départements du Tarn et de l’Hérault ainsi que de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, pour diffusion sur la chaîne Toute l’Histoire

En Occitanie, au cœur du Pays du Haut Languedoc, quatre villages se sont illustrés durant la guerre. Vabre et Lacaune dans le Tarn, Bédarieux et Hérépian dans l’Hérault. Chacun eut sa propre histoire, mais ils ont tous montré leur attachement aux valeurs de sauvetage en cachant et préservant des centaines de Juifs de la Déportation.
Cette aventure humaine toute particulière de la dernière guerre, a permis avec l?implication exceptionnelle de leurs habitants, d?accueillir, protéger et sauver un grand nombre de Juifs français et étrangers, parmi lesquels beaucoup d’enfants, promis au plus redoutable des sorts.
Vabre eut un destin particulier puisque la totalité des familles juives cachées furent sauvées. Lacaune, Bédarieux et Hérépian sauvèrent eux aussi plusieurs familles. Pris pour cible, traqués, pourchassés, ces Juifs dont l’objectif final de la barbarie nazie était leur extermination dans les camps de la mort, ont pu compter sur les habitants de ces villages du Tarn et de l’Hérault pour les cacher et les protéger tout au long de la guerre.
Un verset du Talmud déclare « Qui sauve une seule vie, sauve le monde entier ». En cela, les habitants de Vabre furent exemplaires. Car à la différence de beaucoup de villes et villages voisins qui connurent des dénonciations et subirent des rafles, tous les Juifs réfugiés à Vabre durant la période de l’Occupation repartirent sains et saufs sans exception.
Ce film documentaire, retrace cette histoire unique à travers des témoignages exceptionnels, étayés par des historiens incontournables, des personnalités de renom et des archives de qualité. Ce film émouvant et si actuel dans une société où l’antisémitisme, le racisme ainsi que la violence aveugle et barbare ressurgissent, est un témoignage fort de l?histoire qui met en avant cette solidarité indispensable à la marche de toute société pacifiée et solidaire dans laquelle le beau terme de Fraternité retrouve enfin son sens. Un film de foi et de partage, où loin d’être des héros, ces gens humbles et humains ne firent comme ils le disent tous et toutes que leur devoir.

  • Présentation du livre de Michel Cals : « Vabre, village des Justes » Editions Un Autre Reg’Art, 2019

Le village de Vabre, niché dans la montagne tarnaise, nous raconte, tel un personnage important, son histoire, ses origines, et plus particulièrement, les faits qui s’y sont déroulés durant la Seconde Guerre mondiale et qui ont permis, récemment, son classement parmi les Villes et Villages des Justes de France de Yad Vashem.

De nombreux témoignages viennent étayer le récit qui met en perspective les grands moments de la lutte des Vabrais contre l’envahisseur et la solidarité dont ils ont fait preuve envers tous ceux qui étaient traqués par l’occupant : Juifs, bien sûr, mais aussi réfractaires au STO, maquisards, résistants… et nombre d’enfants et d’adolescents, sans famille aprés les nombreuses rafles orchestrées par la Gestapo, la milice et les autorités françaises de l’état français.

Pour y aller:
Espace Socioculturel, Route de Cadalen, 81600-BRENS

Tarifs :
Entrée libre et libre participation aux frais de l’Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros

Organisateur : Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros

Contact : Demonsant Remi
15, Rue Saint Roch
81600-GAILLAC
Tél. :0616197665
Courriel : remi.demonsant@gmail.com
Site : cliquez ici

Information communiquée par Remi DEMONSANT

Retrouvez tous les événements dans l’agenda !

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Réagir à l'article

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.