M. le Préfet remet l’ordre national du mérite à l’Abbé Laurens … à Monclar de Quercy

Mercredi, l’Abbé Raymond Laurens, curé du secteur paroissial Monclar, Montdurausse et La Salvetat a reçu la médaille de chevalier dans l’Ordre National du Mérite des mains de M. le Préfet Fabien Sudry.

Monclar de Quercy (82)
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Jean-Paul Albert accueillit les personnalités présentes et fit une brève présentation de l’abbé Laurens au nom des maires du secteur paroissial.
Puis, avec l’humour qu’on lui connaît, le Gtand Maître de l’Ordre de la Poule farcie, Hubert Nonorgues évoqua sa première rencontre avec l’Abbé Laurens, en avion, au-dessus de l’Himalaya, et l’amitié qui le lie à celui qui est le bailli de Grésigne.

Maître Garrisson, Président de l’association départementale de l’Ordre National du Mérite présenta les distinctions nationales.

C’est au Préfet, M. Fabien Sudry que revint l’honneur de retracer les points forts d’une vie riche tournée vers les autres, notamment au niveau du foot avec la création d’équipes de jeunes : 1ère équipe cadet créée à Cazes Montdenard, de nombreuses années passés au District de foot du département comme secrétaire général, correspondant sportif pour le quotidien local.

A Monclar, où il est prêtre depuis 50 ans, il a impulsé de nombreuses actions : création du football club, propositions et actions au niveau du CERM devenu office de Tourisme ( à l’initiative de la fèsta occitana ou bien encore du millénaire de Monclar….)

A 92 ans, l’abbé Laurens, prêtre depuis 69 ans, exerce toujours son sacerdoce sur le secteur paroissial de Monclar, Montdurausse et La Salvetat.

De telles actions et d’autres que nous ne pouvons énumérer, méritaient bien la médaille de l’ordre national du mérite, distinction remise par M. le Préfet.

Communiqué et photo : Robert Linas

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.