»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Fernand WEBER. Biographie
26 décembre 2014

Fernand WEBER

Fernand WEBER

Je me reconnais homme de contrastes, volontaire, sensible, amoureux de la vie et ouvert à autrui, doté d’un sens aigu de la justice, à l’origine de mes engagements professionnels et politiques d’avant-garde, de mes nombreuses activités associatives.
Issu d’une famille ouvrière pauvre, intègre, mais engoncée dans des pratiques religieuses rigides, résignée et fermée à la culture, je me suis vu, seul et solitaire, dans l’obligation de me fixer les premiers jalons d’un parcours incertain, en rupture avec mon milieu familial.

Né en 1930, la double reconversion en quatre ans du français à l’allemand et son inverse, m’avait lourdement handicapé.

Mon enfance fut triste, vouée au labeur, due de surcroît aux restrictions de tous ordres alourdie de souvenirs de la défaite, de l’occupation, des bombardements, des combats de la libération.

Je dois à ces événements l’éveil précoce de ma conscience au malheur et à la pitié, une maturation psychologique, d’officier de réserve, de Conseiller Général et de père de famille.

Je suis redevable à mon épouse Avril, Londonienne qui m’avait ouvert au cours d’un demi-siècle de vie commune et heureuse, le monde anglo-saxon, de m’avoir incité sur son lit d’agonisante (cancer généralisé) d’entamer une activité d’écriture. De là sont nés « Le fils ingrat » (2006), « Les beaux jours d’Avril » (2008), tous deux publiés aux Éditions de la Nuée-Bleue à Strasbourg.

Contact :

48 Rue Joseph Depierre
68700 CERNAY

Tél. : 03 89 75 54 04

Courriel : fernandweber68@orange.fr


Une réponse  
7 à lire ! » “Londres brûle. De la désespérance à l’espoir”. Histoire / Politique. Fernand Weber. Editions Publibook.
25 octobre 2011

[…] Fernand Weber est né en 1930 en Alsace. Successivement Instituteur, Professeur de Lettres modernes, Principal de collège, il était conseiller municipal , puis Conseiller Général du Haut Rhin.Envoyé en Algérie (1955 – 1957), il est aujourd’hui Officier de réserve. A la retraite depuis 1992, il a publié six ouvrages dont “Le fils ingrat” aux éditions de La Nuée Bleue qui lui a valu en 2007 le prix de la Société des Écrivains d’Alsace, de Lorraine et du Territoire de Belfort. […]

Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.