Les propriétaires de bois toujours mobilisés ! … à Vaïssac (82)

Rappelons que l’association des propriétaires de bois, dont l’assemblée générale vient de se tenir à Vaïssac sous la présidence de Vivian Bourdoncle, regroupe les communes de Vaïssac, Puygaillard, Genebrières, La Salvetat et Monclar de Quercy.

Vue partielle des adhérents de l'association des propriétaires de bois
Vue partielle des adhérents de l'association des propriétaires de bois

L’association intercommunale des propriétaires de bois est née du souhait d’informer le public sur le respect du droit de propriété qui s’applique aux bois privés comme à toute propriété privée. Toutefois, pour informer les visiteurs qui seraient en infraction selon la loi, l’association a fait l’acquisition de panneaux informatifs mentionnant l’article légal d’interdiction. Comme l’on dit souvent, les bons paient pour les irresponsables, cela est sûrement vrai dans ce cas, mais il est compréhensible que chaque propriétaire souhaite le respect de son bien et soit libre de choisir les personnes qu’il souhaite inviter dans sa propriété. Quoi de plus normal ! Vous me direz, cela est pour interdire la cueillette de champignons, ce n’est pas faux, mais pas seulement car il n’est pas rare de trouver certains chercheurs avec des râteaux laissant un bois saccagé plus que si une horde de sangliers y avait séjourné.

Des tolérances accordées depuis longtemps lorsque les véhicules étaient plus rares pouvaient se justifier car les bois n’étaient pas pillés de leurs jolis cèpes et autres girolles, trompettes de la mort, pieds de mouton ou lactaires. Par ailleurs les promeneurs cueilleurs respectaient bien plus la propriété et l’on ne trouvait pas des citadins non propriétaires en train de vendre champignon et châtaignes sur les marchés de la région. Le comportement qui prévalait avant la naissance de l’association de propriétaires de bois s’apparentait davantage à vol en bande organisée qu’à un désir bien compréhensible de promenade dans la nature. A propos de promeneurs, les bois privés sont assez rarement fréquentés lorsqu’il n’y a rien à cueillir.

Les propriétaires ont donc mis en place un groupe de gardes assermentés reconnu par les gendarmeries du secteur et leur hiérarchie afin de faire respecter la loi précisée sur les panneaux dont j’ai déjà parlé.

La cueillette de champignons est-elle un vol ? Oui quand elle se fait sur une propriété privée. Les membre de l’association ont déploré toutefois que l’on punisse un vol de quelques euros dans un supermarché et qu’une sanction prise à l’égard d’un chercheur de champignons soit moins comprise par la personne sanctionnée et les citadins dans leur ensemble. La propriété privée n’a pas deux poids et deux mesures, que ce soit un vol dans un magasin ou dans un bois privé, c’est pareil et, avec l’aide des gardes assermentés mais aussi de tous les membres, ils entendent bien le faire remarquer.

 Le bureau de l’association   des propriétaires de bois
Le bureau de l’association des propriétaires de bois

Le Président a donné quelques explications sur le nombre d’adhérents moins important qu’à  l’accoutumée  à cette assemblée. L’AG a été retardée en raison des élections, normalement elle a lieu au mois de mars. A cette date, il aurait mieux valu la faire un soir. Toutefois, les adhérents ont montré leur intérêt pour l’association en s’excusant de leur absence et en sac quittant de la cotisation pour l’année en cours.

Le dernier marché aux cèpes officiel ayant mobilisé la municipalité, l’association… et les médias a eu lieu en 2008. Tout le monde à confiance : 2014 devrait être une année à champignons… mais , en fait, personne le sait.

Composition du bureau :
Président : Vivian Bourdoncle
Secrétaire : Sylvie Debayle
Trésorier : Régis Arlandès.
Membres renouvelés : Jean-Pierre Lestrade, Gilles Lavitry, Jean Clavel, Charles Sangla, Robert Gary.

Le verre de l’amitié clôtura cette assemblée dont le mot d’ordre aurait pu s’exprimer ainsi : « Tous mobilisés pour le respect de notre propriété privée ».

Communiqué et photo : Robert Linas

Be Sociable, Share!
  • Facebook
  • email
  • Google Reader

Une réflexion au sujet de « Les propriétaires de bois toujours mobilisés ! … à Vaïssac (82) »

  1. Je suis entièrement d accord. Je suis propriétaire d’un bois à vaissac, au Breil haut et souhaite le vendre. Êtes vous en mesure de me renseigner sur le prix à l’héctare merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Champ anti robots

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.