»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« L’alchimie décryptée » de Liber Lucius
4 Mai 2019

L’alchimie décryptée

L’alchimie décryptée est un livre qui explique pour la première fois au grand public, clairement et pédagogiquement les secrets alchimiques. C’est bien ce que signifie le mot « décrypter» Trouver le moyen de quitter la crypte, c’est quitter le labyrinthe intellectuel dans lequel nous ont plonges les anciens alchimistes de l’antiquité et du moyen-âge. Qui n’a jamais rêve de fabriquer la pierre philosophale ou l’élixir de vie éternelle ? L’alchimie décryptée est une source formidable d’information et de questionnements qui découvre et suit la présence des initiés à travers l’espace et le temps. Des initiés qui déguisent des secrets dans les films ou qui donnent à une boisson le numéro atomique de l’atome tant recherché par les alchimistes occidentaux…

Les alchimistes n’ont-ils pas la réputation d’avoir trouvé le secret de la vie éternelle ?

Les mayas avaient une année de 260 jours, ce qui parait de prime abord tout à fait étrange puisque nous savons qu’elle dure 365 jours en y intercalant des années bissextiles. Un jour de plus tous les quatre ans, cela ferait une portion de 0.25. Mais cette portion est en réalité de 0.28, ce qui fait que (365.28/3.14) X√5 = 260 = (10 X26)

Or, si vous admettez que Alif est la premier signe de l’alphabet arabe et que Lamad est le douzième, alors :

Alif Lamad Lamad Alif

1 + 12 + 12 + 1 = 26

Pour l’alphabet hébreu Iod est le dixième signe…

Iod Hé Vau Hé

10 + 5 + 6 + 5 = 26

Zita Epsilon Upsilon Sigma

8 + 5 + 3 + 10 = 26

Avec le codage Pythagoricien. (D’autres exemples sont présents dans le livre.) Le premier mot se lit Allah, le second Jéhovah/Yahvé et le troisième Zeus. Nous constatons que sous des apparences diverses liées à un codage, nous avons en réalité tous le même dieu qui vaut 26 et qui est bien lié aux mécanismes de la création. Ici, pour l’exemple, c’est celui de la rotation de la terre. Ce nombre 26 correspond au numéro atomique du fer, cendre du soleil….

 

Biographie de « Liber Lucius »
4 Mai 2019

Liber Lucius

Depuis sa plus tendre enfance, l’écrivain Lucius Liber a toujours eu pour vocation de connaitre les secrets de la matière. (Lucius Liber est un pseudonyme, il n’existe donc pas. Paradoxalement, il est le seul dont l’existence est valide aux yeux de tous. Son alter ego existe, lui, réellement mais il est invisible pour le commun des mortels.) Né il y a très longtemps, sa liberté d’action lui a permis de faire des recherches dans de nombreux domaines autrement tenus par le secret. La compilation d’une longue série de notes sur feuillets volants l’a amené à rédiger et à mettre en forme un livre intitulé : «L’alchimie décryptée» qui retrace tous les secrets. L’auteur y travaille depuis plus de vingt ans…

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.