»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Poésie du Moulin » de Pierrette CHAMBON-CHIRAC
22 juin 2010
Pierrette Champon-Chirac

Pierrette Champon-Chirac

RÊVERIES

Devant le portail clos d’une vieille demeure,

Sous un feuillage épais,

A l’abri des regards et, sans voir passer l’heure,

Au temps je me soustrais.

Fermant presque les yeux, alors, je m’imagine

La dame du manoir en robe à crinoline

Et son froufrou léger qui caresse le sol.

Derrière la fenêtre ,

Elle vient d’apparaître

Et tout à coup s’enfuit pour prendre son envol.

L’image a disparu, je redescends sur terre,

Je fais encore un pas;

L’isolement des lieux renforce le mystère,

Non , je ne rêvais pas.

Soudain j’entends jaillir des notes de musique

Qui font sur moi l’effet d’un fort anesthésique.

Mais serait-ce une main qui bougeait les rideaux?

Sur une vitre sombre,

Se reflétait une ombre,

Ce n’était que la brise agitant des rameaux.

Pierrette Champon-Chirac

Prix : 10€, port compris


2 Réponses  
Jean-Marie Roussignol
29 septembre 2016

Bravo Pierrette ! un très beau poème !

Et content d’avoir retrouvé ta trace à Réquista, si loin de notre Tunisie, qui a beaucoup changé, et de la Côte d’Ivoire qui n’est plus celle que nous avons connu.

Merci de faire suivre à l’auteur. Et donc, à bientôt ?

Jean-Marie Roussignol
29 septembre 2016

Horreur ! Je voulais dire : celle que nous avons connue !

Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.