»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Hier est en route ». Jean-François MEZIL
16 Mar 2016
"Hier est en route". Jean-François MEZIL

« Hier est en route ». Jean-François MEZIL

Je vais vous raconter demain.

Hier était trop triste.

Le roman débute avec ces deux phrases et tout le début est écrit au futur : Demain, j’irai au cinéma…

Le narrateur imagine en effet Demain. Il ira donc au cinéma. Y rencontrera une femme…

Il imagine aussi le film qui sera projeté et dans lequel une femme et un homme aussi se rencontrent.

C’est donc le jeu d’une double fiction : le couple de la salle et celui de l’écran dont les histoires se répondent, et s’entrecroisent, et s’entremêlent… au point que les personnages – ceux de la salle et ceux du film – finissent par se rencontrer dans l’imaginaire du narrateur.

Voilà, pour la première partie.

Deuxième partie : on est demain… et l’on voit comment les choses se passent réellement !

Octobre 2014

En vente dans les librairies (sur commande) et sur Amazon, Fnac, Chapitre, Decitre, etc.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.