»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Les Larmes de Titus ». Christian EYCHLOMA
9 février 2016
"Les larmes de Titus". Christian EYCHLOMA

« Les larmes de Titus ». Christian EYCHLOMA

Le professeur Liévin a donné à ses contemporains la technologie permettant les transferts temporels. En dépit des incroyables conséquences qu’une découverte aussi révolutionnaire est susceptible d’entraîner, il est désormais tout simplement impossible pour le monde de l’ignorer. Il s’agit donc de bien réfléchir à ce que l’on va en faire, d’abord en s’assurant soigneusement que l’on sait la maîtriser.

Pendant que les sommités scientifiques et responsables politiques du 21e siècle se creusent sérieusement les méninges , le juge Roland Lévêque croit pouvoir filer le parfait amour avec Laetitia, en l’an 80 de notre ère, sous le règne de Titus, dans la capitale de l’empire romain.

Il ne va toutefois pas tarder à s’apercevoir qu’il n’est pas du tout évident de vivre dans une époque qui n’est pas la sienne et les nuages noirs qui s’accumulent sur la Rome impériale vont le contraindre à rompre la loi du silence qu’on lui avait imposée.

Les Larmes de Titus

ISBN : 978-2-87459-896-8
Prix : 14 €
Ouvrage disponible dans la plupart des librairies en ligne et sur le site de l’éditeur

Disponible en version numérique sur Kobo, FNAC et Amazon


Une réponse  
Lili Suzette
1 mai 2016

J’ai adoré « Les larmes de Titus ». une suite fiction de « Mon Amour de Pompei ».
Qualité de l’écriture, recherches très sérieuses sur l’Antiquité. Descriptions très fines et précises digne d’un peintre.
Je recommande ce livre à tou(te)s mes ami(e)s
Laétitia s’émancipe.
Roland Lévêque, juge venant du 21ème siècle, compagnon de Laétitia est le conseiller très écouté de Titus empereur.
Domitien, frère de Titus est d’une rare violence, menteur, félon, fera tout pour écarter Titus du pouvoir.
J »ai aussi bien ri avec certaines anecdotes truculentes.
Le final de l’histoire présage une suite, qui je pense sera réussie.
Au final une très belle fiction qui se passe sous l’Antiquité mais qui ressemble étrangement à notre siècle et à notre futur.

Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.