»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Philippe DESCHAMPS. Biographie.
28 septembre 2016
Philippe DESCHAMPS

Philippe DESCHAMPS

Tout a commencé au début des années 70 avec l’achat de sa première guitare chez Victor Flore à Paris. Après plusieurs mois d’inlassables allez-retours sur des cordes brûlantes, il égrainait avec deux autres complices quelques accords sur des chansons de Maxime Le Forestier ou François Béranger au hasard de quelques bars et petites salles parisiennes et notamment à la taverne de l’Olympia. On y croisait alors le temps d’un soir : Michel Haumont, Steeve Waring, Pierre Spiers, Roger Masson…
De cette expérience, naîtra l’envie de composer ses premières chansons sous le pseudonyme de Philippe Ménives pour ne pas être en indélicatesse avec son employeur. Quelques années plus tard ce sera la sortie d’un disque 30 cm aux couleurs sud américaines qui rencontrera un succès d’estime dans le grand ouest. De nombreux spectacles se succédèrent alors et des levers de rideau aux cotés d’artistes comme Carlos, Philippe Lavil, Julie Piétri…
Cette exposition médiatique sera l’occasion de belles rencontres ; le peintre Paul Jallat, l’acteur Julien Guiomar, l’écrivain Hervé Bazin. Le romancier
Patrick Cauvin qui lui distillera de précieux conseils sur la construction littéraire. Durant cette période il apporte sa collaboration auprès de jeunes artistes et se présente à plusieurs reprises aux sélections du concours de l’eurovision.
Parallèlement à cela, dans les coulisses du festival Art et Lumière de l’abbaye royale de Fontevraud, il côtoie des êtres exceptionnels : le Philosophe Gustave Thibon, le violoniste Ivry Gitlis, le comédien Jean Davy, le metteur en scène Dominique Leverd, l’acteur Pierre Doris…S’ensuit alors, la volonté profonde de donner un véritable sens à sa vie, loin des paillettes et des faux semblants. Commence alors l’étude de la nature de l’homme et l’approche des grandes traditions spirituelles.
Durant plusieurs années sous l’attitude bienveillante de certains comme Jean-Baptiste Thomas (dont il fut l’élève), Marc Marciszewer, Blanche Merz, il poursuit son chemin.
Dans les années 90, le naturel revenant au galop, il s’associe avec la chanteuse France Montalbano et sort un 45 tour au profit d’SOS Enfants Sans Frontières, parrainé par EDF.
Les Stages et les formations se succèdent et les rencontres aussi : Michel Dogna, Jean-Claude Collard, Jacques Madelaine… Au début des années 2000, il s’installe à St Hilaire de Riez comme thérapeute sophro-relaxologue. Il publie un premier ouvrage : Clés pour un nouveau départ, sorte d’opuscule en relation avec les thèmes de la vie. Aujourd’hui, redevenu saumurois, il se consacre en partie à l’écriture et aussi à faire connaître l’oeuvre de Paul Brunton dont il se sent proche.
Si le verbe est bien présent, la musique n’est pas loin non plus, particulièrement avec le festival de jazz de St Gilles Croix de vie où il apporte
son concours depuis plusieurs années.

Contact :
Courriel :  contact.philippedeschamps@gmail.com
Site  : www.lesoufflebleu.com

Enregistrer

Enregistrer


Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.