»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Hélène PLANA FABRE
9 octobre 2009

Hélène Plana Fabre écrit depuis de nombreuses années, la plupart du temps, en collaboration, avec des artistes de sa région et d’autres départements, peintres, illustrateurs, dessinateurs, poètes, etc… Elle ne part jamais seule à l’aventure.

C’est dans cet état d’esprit que la saga LA SECADO, présentée ci-dessous a été rédigée. Hélène Plana Fabre a écrit plusieurs recueils de poèmes-nouvelles, actuellement épuisés.

Le recueil intitulé «A la poursuite des rêves», illustré par Claudine Fernandez, une amie d’enfance, a obtenu, en 2OO3, le premier prix de poésie à L’académie poétique et littéraire de Provence, qui lui a également attribué un deuxième accessit pour le premier tome de LA SECADO (mot occitan qui signifie LA SECHERRESSE)

LA SECADO, saga écrite en français a vu le jour aux Editions Regards où l’on peut se la procurer :
9 rue Franc Nohain
58OOO Nevers

Courriel : associationsregards@wanadoo.fr

Site : http://www.regards.asso.fr/


2 Réponses  
COLLET CALABUIG Geneviève
24 avril 2012

Hélène,
Par le biais Michel Coronado / Martine Coronado Ferras je viens de me régaler avec tes 2 derniers chefs-d’oeuvre ! je ne savais rien de tes talents ! j’espère que nous aurons l’occasion de nous revoir ! je t’embrasse ! et bravo !

Geneviève Calabuig

hélène Plana-fabre
3 mai 2013

Bonjour Geneviéve, pardonne moi de ne pas t’avoir répondu à ce message, depuis le temps. je vais trés peu sur le site, en fait je devrais y aller plus souvent, je vois. Oui ,pour Michel, il aimait beaucoup ce que je faisais, malheureusement comme tu le sais, il nous a quitté cette année. Pour mes chefs d’oeuvre comme tu dsi, merci pour le compliment, mais je n’en suis pas encore là.j’ai termine le 3eme tome de la Secado. je suis à la recherche d’un éditeur, et j’ai commencé l’écriture du 4 emme tome. je vis toujours à Ouveillan, ou plus tôt j’y suis revenu, tu peux passer me voir quand tu veux celà me fera bien plaisir de te revoir. Monsieur Robert Linéas, pereut te transemttre mon adresse e-mail, si tu le désires . Bisous ; amitié; A plus et pardon pour ce retard de plus d’un an à te répondre, je suis impardonnable, mais sincérément je ne l’avais pas vu.

Réagir à l'article

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.