»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Christiane CAVALIE, biographie bibliographie
14 Août 2020

Christiane CAVALIE

Pour leur premier enfant, les nouveaux mariés espèrent un garçon : c’est moi, Christiane, qui viens contrarier leurs espoirs.

Deux ans plus tard, naît Rolande, ma petite sœur adorée. J’ai cinq ans lorsque, en pleine guerre, faute de vaccin disponible, Rolande est emportée par la diphtérie.

Cela restera le plus gros drame de ma vie.

Vivant une enfance ballottée au gré des affectations de mon père, pilote dans l’aéronavale, je fréquente les écoles et collèges d’Algérie, d’Occitanie, de Bretagne, de Madagascar.

Devenue institutrice, je débute en coopération en Algérie et obtiens ensuite un détachement en Nouvelle-Calédonie, à Djibouti puis en Polynésie, séjours entrecoupés d’affectations en Val de Marne, Lot-et-Garonne, Meurthe et Moselle …avant de prendre ma retraite à Montauban.

 

Courriel: christiane.cavalie@yahoo.com

Bibliographie

« Et si on partait… ? Sous le soleil des tropiques » de Christiane CAVALIE
13 Août 2020

Et si on partait…

Une rencontre peut tout remettre en question. Christiane le découvre lorsque son chemin croise celui du mystérieux Georges. Intriguée et charmée par cette curieuse première entrevue, elle est rapidement convaincue qu’il s’agit là de son grand amour. Malgré la désapprobation de ses parents, elle décide de quitter son petit-ami pour vivre pleinement son histoire avec Georges.

Entre passion et découvertes, ils apprennent tous deux à s’aimer et à s’apprivoiser l’un l’autre. Mais lorsque le jeune homme est contraint d’intégrer l’armée, c’est le premier d’une série de nombreux obstacles qui se met en travers de leur idylle. Leur amour naissant résistera-t-il à la distance ? Et si la seule alternative pour Georges était la désertion ?

Laissez-vous captiver par cette douce romance. Vous y découvrirez que le bonheur est à portée de main pour qui sait en capter les signes !

« Une mèche de cheveux » de Christiane CAVALIE
3 Nov 2019

Une mèche de cheveux

Dans ce premier roman, Christiane Cavalié décrit, avec un réalisme sans concession, son enfance et son adolescence au sein d’une famille meurtrie par la disparition prématurée, en 1944, de sa sœur cadette Rolande dont ne subsistera concrètement qu’une mèche de cheveux fixée dans le coin d’une photo suspendue par sa maman au-dessus de la tête de lit parentale.
Encore jeune enfant à l’époque du drame, Christiane observe dans son entourage, avec une lucidité surprenante, les comportements parfois irrationnels de ces adultes aux humeurs changeantes, aux réflexes égoïstes et à la sévérité injustifiée.
Devenue adolescente, elle conteste de plus en plus l’autoritarisme de ses parents au même titre que celui des professeurs des années 50 et ce n’est qu’à la faveur d’une rencontre inattendue qu’elle se réconcilie avec le monde des adultes.
Tout cela est restitué avec un langage qui évolue de la fraîcheur des réflexions spontanées d’une enfant de quatre ans à la pondération du discours de l’adulte, en passant par l’arrogance des propos de l’adolescente.

Une mèche de cheveux, par Christiane Cavalié (Éd. De Borée)

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.