»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Noir ». Fabien DUMAITRE
4 Sep 2015
"Noir".  Fabien DUMAITRE

« Noir ». Fabien DUMAITRE

Faites une virée sur les routes de Roumanie en compagnie d’une étrange jeune femme…vivez les derniers instants d’un homme au bord de la folie…découvrez le terrifiant secret que recèlent les catacombes d’une église… Remémorez-vous une histoire d’amour tourmentée… réalisez votre plus grand fantasme en échange de votre âme…

12 nouvelles qui ne vous laisseront pas insensibles.

Certaines personnes vous souhaitent de beaux rêves, d’autres, vous promettent de terribles cauchemars.

« Deux jours comme l’hiver » Roman. Emmanuelle MENARD
14 Avr 2012

Emmanuelle MENARD

Emmanuelle MENARD

La rupture entre Claire et François le conduit à se plonger dans son passé et à se livrer à de multiples réflexions sur la vie, l’amour, le temps, la liberté, etc. Dans cette souffrance, François est progressivement amené à la folie. Une folie bénéfique qui lui ouvrira de nouvelles portes tout en lui renvoyant une image plus riche de lui-même et qu’il n’avait pas soupçonnée.

Extraits

« Claire ne le quitte pas, elle est là, à sa table, à observer les autres avec lui… Que dirait-elle de cet homme entre deux âges à l’air venu d’ailleurs, un œil sur son assiette et l’autre sur son journal ? « Tiens, un petit pois qui a atterri dans la soupe ! » ou encore : « Regarde ce type là-bas, on dirait qu’il a deux estomacs, un dans le ventre et un dans la tête ! ». Et de ce couple juste à côté où la femme semble être plus âgée ? « Ah, un gigolo de plus pour faire le rigolo ! » ou : « J’aime bien ce style genre le Louvre avec la pyramide, un peu de moderne avec de l’ancien ! ». Et de ces deux jeunes filles en train de discuter à grands gestes ? « On se croirait en Afrique sous l’arbre à palabres ! » ou : « Ecoute un peu ces bavardeuses, elles devraient faire attention, bientôt les mots vont tomber dans leurs nouilles ! ». Et de ce vieux monsieur qui ramasse consciencieusement les derniers grains de riz dans son bol ? « Le pauvre, il a l’air d’une fourmi qui fait ses réserves pour la semaine, ça doit être jour de festin pour lui ! » ou : « Ça me fait toujours du mal de voir des personnes âgées toutes seules, surtout dans un endroit public, elles me font penser à des branches mortes au milieu de la forêt, tu ne trouves pas ? ».

ISBN : 978-2-296-56682-8 • 224 pages Prix éditeur : 23 €

« L’Arche des saisons » Roman. Martine BIARD
22 Déc 2010

Martine BIARD

Martine BIARD

« L’Arche des saisons » commence là où finit « Le Bestiaire charnel ». Ces deux ouvrages font la paire, non comme deux gants, mais comme un collier dont on s’offrirait le bracelet assorti, pour en faire une parure. Ce livre a pour objet de réhabiliter les souffrances enfouies à travers les expériences de l’amour, du deuil, de la solitude ou de la folie. Il est une tentative de donner du sens, aujourd’hui, à ce qui étouffe au quotidien.
Un rythme, des pressions et des devoirs, et l’ homme n’ est pas loin de ressembler à une compression du sculpteur César, avec les interrogations qu’elle suggère. Quatre personnages comme autant de points cardinaux que rythment les saisons de la vie … mais, pour quelle conscience au monde ?

ISBN : 978-2-8121-1774-9               Prix : 12€

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.